AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  S'enregistrerS'enregistrer  

Partagez | 
 

 You look familiar ... Paige & Rylynn

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
Invité




MessageSujet: You look familiar ... Paige & Rylynn   Mar 1 Mar - 22:53



You look familiar …


ENFIN ! Enfin, après s'être perdu, comme à son habitude, Rylynn a enfin été capable d'atteindre le centre-ville et de trouver ce qu'il nomme '' la taverne locale '', à savoir le Mystic Grill ! Il entra alors dans l'établissement, et avec le monde présent, ses vêtements d'un autre temps passèrent inaperçu et il ne se fit pas remarquer. Il entra donc dans l'établissement, et constata que ça ne ressemblait en rien à une taverne … En tout cas, à rien de ce qu'il ne connaissait. Où sont passées les colossales tables et leurs larges bancs près de la cheminée ? Où sont passées les belles tables rondes où les groupes se retrouvaient, et que sont devenues leurs solides fauteuils ? Pourquoi le tavernier ne porte-t'il pas son habituel tablier aussi épais qu'une peau d'ours ? Et surtout, pourquoi tout est-il devenu plus fin, plus sombre et plus brillant ? N'appréciaient-ils plus le vrai mobilier en bois clair, épais et robuste de l'ancien temps ? Qu'était devenu la réelle ambiance des tavernes, où les grandes choppes de bière et de cervoises passaient de table en table, où un âtre centrale voyait cuire une belle bête à la viande juteuse ? Tout ça était loin derrière lui, Rylynn commençait à s'en rendre compte. Il faudra donc faire avec la nouveauté de son temps, dirait-on. Cherchant une place, en vain, il finit par se résoudre à s'installer au comptoir. Le gérant s'approcha de lui.

Qu'est ce que je vous sert ?

« Servez-moi donc une bière mon brave, et évitez de la couper à l'eau, sinon je le saurais !  »

Vous inquiétez pas mon gars, la bière ça se coupe plus depuis le Moyen-Âge ! Vous avez une préférence ?

« Ce que vous avez de plus fort et de plus désaltérant pardi !  »

... Okay, pas de soucis. J'vous met un demi ?

« Un demi ? C'est une choppe, c'est ça ?  »

... Ouais. Ouais voilà, une choppe.

« Ça sera parfait alors ! Combien vous dois-je ?  »

Ça fera trois dollar cinquante.

« Je ne sais pas à combien ça correspond réellement, mais prenez donc ça, et gardez le surplus pour vous »

Il sortit alors une petite bourse de cuir qui était attachée à sa ceinture, et en sortit cinq ou six pièces d'or, frappée de ses armoiries. Le barman ouvrit de grands yeux en les voyant, elles étaient étincelantes, il ne faisait aucun doute que c'était réellement une monnaie ancienne.

Pour ce prix là m'sieur, je vous offre tous vos coups pour la soirée !

« C'est fort aimable de votre part messire ! Je vais me permettre de profiter de votre offre … Auriez-vous un petit quelque chose que je puisse me mettre sous la dent ?  »

Oui bien sûr, je vous apporte ça !

Le barman partit donc pour chercher quelque chose à manger pour Rylynn. Celui-ci se saisit alors de son verre, perturbé par le fait qu'il n'y ait pas d'anse pour saisir sa boisson, et leva son verre vers un groupe d'habitués qui le saluèrent de la même façon avec un grand sourire. Il avala une grande lampée, et reposa son verre en se disant que cet alcool était vraiment faible. Scrutant la salle du regard, il arrêta ses yeux durant quelques secondes sur une jeune femme qui se trouvait plus loin au comptoir. Une jeune femme blonde aux grands yeux clairs entourés de noir, les traits fins et doux … Durant quelques longues secondes, il n'en revint pas . Il avait l'impression de voir le portrait craché de sa femme … Elle lui ressemblait comme deux gouttes d'eaux.



- Adrenalean 2016 pour Epicode
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité




MessageSujet: Re: You look familiar ... Paige & Rylynn   Dim 13 Mar - 22:24



You look familiar...
ft Rylynn Crowley


« Le futur c’est effrayant mais on ne peut pas se réfugier dans le passé uniquement parce qu’il est familier, oui c’est vrai c’est tentant, mais ce serait une erreur. » - How I met your mother.




Encore une soirée au bar, au Mystic Grill, seul bar de la ville toujours. La vie de la jeune femme venait de se compliquer un peu plus, elle avait couché avec un vampire, et était en passe de vraiment être attachée à lui, elle avait découvert que c'était une sorcière et avait été agressée par un autre sorcier.

Depuis son arrivée à Mystic Falls, alors qu'elle pensait s'éloigner de tous ses problèmes, elle s'en était crées des nouveaux. Mais elle commençait à croire que le chemin en vallait la peine. Ceci dit, l'espoir revenant n'empêchait pas la jeune femme de s'adonner à ses vieux démons : boire jusqu'à en perdre la tête.

Installée au comptoir depuis une bonne heure et après s'être enfilé déjà une bonne quantité de verres, Paige entendit quelqu'un rentrer dans le bar, puis quelques secondes après un homme s'installa non loin d'elle, au comptoir aussi. Elle l'observa rapidement, il était déjà étrange dans sa manière de s'habiller mais ça la frappa encore plus quand il ouvrit la bouche.

Son parler était étrange, vieux, presque... moyennageux. Serait-ce aussi un vampire ? Il ne semblait pourtant pas accoutumé à notre époque, un vampire aurait évolué depuis le temps non ? Elle était loin d'être une experte et ne se considérait pas comme telle uniquement parce qu'elle avait couché avec un des leurs, loin de là. Ça lui paraissait seulement logique.

La jeune femme retourna rapidement à sa boisson, se souciant des gens très rarement et très très peu de temps quand ça lui arrivait. Elle était un peu égoiste sur les bords, effectivement. Le résultat d'une vie passée à se débrouiller seule.

De longues minutes passèrent pendant lesquelles elle se noya à la fois dans ses pensées et dans son whisky... Jusqu'à se rendre compte que le nouveau venu ne l'avait pas quittée des yeux depuis un bon moment. Attirerait-elle les vampires ? L'odeur de son sang est plus sucré que les autres ou quoi ? Bon, elle devenait peut-être parano.

Laissant le bénéfice du doute à l'inconnu, elle leva le verre dans sa direction, une façon de le saluer et tira son tabouret jusqu'à elle. En ayant survécu à une agression, une altercation avec son ami et une partie de jambe en l'air avec un homme de 150 ans son aîné, elle avait dévelloppé une certaine confiance en elle.

Paige – Je déteste hurler pour me faire entendre. Je peux savoir pourquoi vous ne m'avez pas lâché du regard depuis de longues minutes ?

Sa voix s'était faite plus autoritaire. Elle était en mesure de se défendre contre une créature quelle qu'elle soit.





Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité




MessageSujet: Re: You look familiar ... Paige & Rylynn   Lun 14 Mar - 16:18



You look familiar …


De longues secondes s'écoulèrent, le temps semblait figé, tout aussi figé que l'expression surprise de Rylynn, qui avait l'impression de voir sa femme en face de lui … Une sacrée réminiscence ancestrale si vous voulez mon avis. Émerger d'entre les morts après avoir erré durant un millénaire, se retrouver perdu dans une époque dont on ne sait rien et qui est en tout et pour tout opposé à ce que l'on a toujours connu, se rendre compte que l'on a tout perdu, et se retrouver face à un portrait craché de sa femme, avouez qu'il y a de quoi perturber ! Sans trop comprendre comment, il se retrouva plus proche d'elle alors qu'il sortait de ses pensées.

Je déteste hurler pour me faire entendre. Je peux savoir pourquoi vous ne m'avez pas lâché du regard depuis de longues minutes ?

Il se rendit alors compte du malaise que la situation avait dû créer.

« Je … Euh … Veuillez excuser le malaise que j'ai sans doute dû vous procurer, mais … Votre faciès est tellement semblable à celui de feu mon épouse que … Je n'ai pu m'empêcher de la voir en vous. Je vous présente mes plus plates excuses.  »

C'était typiquement le genre de truc qu'il n'aimait pas faire. S'excuser ? Mais non ! Créer un malaise ! Il n'était clairement pas là pour ça ! Tout ce qu'il aimait, c'était profiter d'un moment tranquille, s'amuser, et là, il avait sans doute dû gêner la jeune femme qu'il avait fixé de la sorte, avouez qu'il y a de quoi s'en vouloir un peu quand on n'aime pas faire ça ! Mais dans la gêne qui l'habitait quelque peu, Rylynn sentit autre chose. Quelque chose d'étrange. Quelque chose qui le prenait au-delà de son propre être. Ses doigts crépitaient de l'intérieur, ses sens étaient en éveil, il sentait un flux en lui qui remuait et qui semblait vouloir lui dire quelque chose. Serait-ce son pouvoir qui s'éveille ? Serait-ce sa magie qui tente de lui dire quelque chose ? Ou son esprit lui jouerait-il simplement un tour ? En tout cas une chose était certaine, cette jeune femme avait forcément quelque chose de particulier. De plus particulier que sa ressemblance flagrante avec sa défunte épouse. Son regard tomba alors sur le bijou que la jeune femme portait au cou, un collier orné d'un grenat. Ses yeux se firent bien plus rond qu'à l'accoutumé.

« Je m'excuses par avance, ma question va sans doute paraître déplacée et délicate mais … Puis-je savoir d'où vous tenez ce bijou ?  »

Pourquoi un tel focus sur un simple collier ? Et bien tout simplement parce que sous ses atours, sous son pourpoint -qui apparaissait comme une simple chemise matelassée- un collier identique, orné de la même pierre, porteur de la même finition, pendait à son cou. C'était le bijou de sa famille. Le collier que son père lui avait transmit avant de passer l'arme à gauche. C'était l'artefact de la famille royale de Bretagne, de la dynastie de Crowley. La présence de ce bijou au cou de la jeune femme lui paraissait d'autant plus étrange.



- Adrenalean 2016 pour Epicode
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité




MessageSujet: Re: You look familiar ... Paige & Rylynn   Lun 14 Mar - 19:12



You look familiar...
ft Rylynn Crowley


« Le futur c’est effrayant mais on ne peut pas se réfugier dans le passé uniquement parce qu’il est familier, oui c’est vrai c’est tentant, mais ce serait une erreur.  » - How I met your mother.




Son regard fixé sur cet inconnu, Paige attendait une réponse. Devant la mine interloquée de Rylynn, elle se sentit un peu honteuse, peut-être y avait-elle été un peu fort avec lui, c'est vrai, il n'avait pas l'air d'une brute sans foi ni loi après tout.

Pour sa défense, la dernière fois qu'un inconnu avait posé son regard sur elle, il avait ensuite posé un couteau sous sa gorge dont elle gardait encore une trace de la blessure. Ce qui expliquait pourquoi elle se méfiait de cet inconnu non ?

- Je … Euh … Veuillez excuser le malaise que j'ai sans doute dû vous procurer, mais … Votre faciès est tellement semblable à celui de feu mon épouse que … Je n'ai pu m'empêcher de la voir en vous. Je vous présente mes plus plates excuses.

Paige se met à rougir de honte, ce pauvre homme était juste triste d'avoir perdu sa femme et Paige lui ressemblait apparemment. Elle ignorait l'âge de cet homme mais elle était prête à parier qu'elle avait simplement les traits de sa femme, ni son maquillage, ni ses vêtements... La jeune femme se sentit mal d'avoir agressé cet homme alors qu'il était simplement en quête de son amour, enlevé trop tôt. En quelque sorte, ils avaient le point commun de l'abandon.

Elle allait ouvrir la bouche pour s'excuser de son comportement, chose qu'elle ne faisait que vraiment rarement, quand elle remarqua que le regard de l'inconnu s'était de nouveau focalisé sur elle et plus particulièrement sur le collier qui pendait à son cou.

- Je m'excuses par avance, ma question va sans doute paraître déplacée et délicate mais … Puis-je savoir d'où vous tenez ce bijou ?

Paige porta directement la main au bijou en question, réflexe. Ce collier l'accompagnait depuis aussi loin qu'elle se rappelait et elle y tenait tout particulièrement. Elle en ignorait la valeur concrète mais elle savait que sa valeur sentimentale explosait toutes les sommes même les plus astronomiques pour elle.

Paige – C'est un bijou de famille, je l'ai depuis... toujours. Aussi loin que mes souvenirs remontent à vrai dire.

La question ne lui semblait pas si étrange que ça vu qu'elle ignorait les pensées de l'homme, combien de fois elle avait entendu une personne demander à une autre où il avait trouvé telle ou telle chose pour l'acheter à son tour... Seulement elle ignorait d'où provenait ce collier.

Paige se rendit compte que le verre de Rylynn était vide et en profita pour commander la même chose pour lui, sa façon à elle de se faire pardonner sa piètre attitude.

Paige – Je suis désolée de cette agression, les dernières semaines ont été assez mouvementées... Laissez-moi me faire pardonner avec un verre.




[/color]

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité




MessageSujet: Re: You look familiar ... Paige & Rylynn   Mar 22 Mar - 15:26



You look familiar …


A la suite de la question de l'ancien seigneur, la demoiselle qui lui parlait porta la main au pendentif qui ornait son cou, un bijou assez imposant, de belle facture et orné d'un grenat éclatant. Il semblait avoir subi les assauts du temps mais était remarquablement bien conservé. Rylynn avait tout de suite reconnu ce collier, son père lui avait offert le même lorsqu'il lui avait passé le pouvoir, chaque roi de Bretagne en faisait forger un identique pour son fils, c'était le petit symbole particulier qui permettait de reconnaître un membre de la famille royale si celui-ci n'avait de couronne. Et le même pendentif pendait en ce moment même au cou de Rylynn, caché sous son pourpoint bordeaux.

C'est un bijou de famille, je l'ai depuis … toujours. Aussi loin que mes souvenirs remontent à vrai dire.

Une expression de stupéfaction envahit durant quelques secondes le visage de Rylynn … Qu'était-il advenu à ces colliers durant ce long millénaire ? L'un avait-il été volé ? Avaient-ils été banalisés ? Ou était-elle simplement … Une descendante de son propre sang ? Il lui était impossible de le savoir aussi facilement.

Je suis désolée de cette agression, les dernières semaines ont été assez mouvementées … Laissez-moi me faire pardonner avec un verre.

« Inutile de vous confondre en excuses, gente damoiselle. J'accepterais volontiers un autre verre, bien qu'il ne soit pas dans mon habitude de laisser une dame me l'offrir. »

Il afficha tout de même un sourire, malgré les questions qui valsaient dans sa tête. Comment était-il possible que cette jeune femme ressemble autant à sa défunte femme ? Pourquoi portait-elle un collier royal datant d'un millénaire au cou ? Et surtout, pourquoi ses sens magiques s'agitaient-ils autant depuis qu'il avait vu cette demoiselle ? Il tenta de se concentrer un court instant afin de mettre du calme dans tout ça, à commencer par ses sens. Il prit une grande inspiration, porta un nouveau regard à la demoiselle et déglutit avant de lui poser une nouvelle question

« Je vais sans doute paraître fort rustre et peu courtois, mais une nouvelle question me viens à l'esprit … Si vous ne souhaitez pas y répondre, rien ne vous y oblige. Mais j'aimerais savoir … Que savez-vous de l'histoire de votre famille ? Connaissez-vous des noms assez anciens ? Je sais que cette question peut vous paraître étrange venant d'un parfait inconnu, mais cette interrogation tournait dans ma tête et je ne pouvais faire autrement que de vous la poser. »



- Adrenalean 2016 pour Epicode
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité




MessageSujet: Re: You look familiar ... Paige & Rylynn   Dim 3 Avr - 18:25



You look familiar...
ft Rylynn Crowley


« Le futur c’est effrayant mais on ne peut pas se réfugier dans le passé uniquement parce qu’il est familier, oui c’est vrai c’est tentant, mais ce serait une erreur. » - How I met your mother.




Le moment restait étrange comme tout dans cette ville. L'homme parlait étrangement, la ressemblance de Paige avec feu sa femme était étrange, les questions de l'inconnu étaient étranges... Paige ne comptait plus le nombre de fois où elle avait trouvé quelque chose d'étrange ici, l'étrangeté était presque devenue normale à ses yeux, c'est dire !

- Je vais sans doute paraître fort rustre et peu courtois, mais une nouvelle question me viens à l'esprit … Si vous ne souhaitez pas y répondre, rien ne vous y oblige. Mais j'aimerais savoir … Que savez-vous de l'histoire de votre famille ? Connaissez-vous des noms assez anciens ? Je sais que cette question peut vous paraître étrange venant d'un parfait inconnu, mais cette interrogation tournait dans ma tête et je ne pouvais faire autrement que de vous la poser.

Mais enfin quel était donc son problème avec sa famille ? Surtout que c'était le sujet tabou, difficile à aborder pour la jeune femme et auquel il ne fallait surtout pas toucher... Les yeux de Paige commençaient à lancer des éclairs, elle se braqua instantanément.. Jusqu'au moment où son regard croisa celui de l'homme et qu'elle pris conscience qu'il lui demandait ça uniquement parce qu'il trouvait aussi étrange qu'elle la ressemblance qu'elle avait avec sa femme. Voir plus.

Alors elle se calma et se détendit peu à peu, prenant une gorgée de son verre pour aider ses nerfs à se détendre, offrant à son cerveau le peu de souvenirs joyeux dont elle se rappelait, impliquant Jan, Thomas, Emma... Et Adrian. Un sourire se dessina rapidement sur ses lèvres et son cœur se remit à battre à un rythme normal, laissant le loisir à la jeune femme de répondre à la question plutôt indiscrète qui venait de lui être posée.

Paige – Je...

L'histoire de sa famille restait difficile à évoquer, normal me direz-vous lorsqu'on a jamais été invitée à être actrice dans la vie de sa propre famille... Paige se concentra sur tout ce qu'elle avait appris au fil des années, par le personnel de l'orphelinat, en lisant son dossier ou encore par Tennessee plus récemment.

Paige – A vrai dire, j'ai été abandonnée à la naissance, j'ai passé toute ma vie dans un orphelinat. La seule chose que je sais c'est que ce bijou a été déposé dans mon couffin et qu'il ne m'a pas quitté depuis. Et... Je viens de retrouver un membre de ma famille, je sais que mon père s'appelle Williams. Donc je suppose avoir le nom de ma mère, Matthews.

Elle prit une pause, énumérer les seuls faits qu'elle connaissait de sa famille lui avait fait plus de mal qu'elle ne l'aurait cru. Mettre des mots dessus l'avait amenée à se rendre officiellement compte qu'elle ne savait vraiment, vraiment pas grand chose.

Paige – Voilà tout ce que je sais. Et... Un de mes parents est différent des autres gens semble-t-il puisque j'ai hérité de cette différence.

Elle parlait bien évidemment de ses pouvoirs mais restait dans le flou volontairement. Toujours la difficulté de savoir si la personne a laquelle nous parlons est une initiée au surnaturel ou pas...




[/color]

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité




MessageSujet: Re: You look familiar ... Paige & Rylynn   Mar 5 Avr - 19:01



You look familiar …


Il ne pouvait que paraître étrange qu'un parfait inconnu se mette à interroger une jeune femme sur sa famille alors qu'il ne lui parle que depuis de courtes minutes, et ce pour une raison plus qu'étrange, mais au fond de lui, Rylynn avait l'impression formelle et puissante que quelque chose, aussi étrange puisse cette chose être, l'unissait à la demoiselle. Sa ressemblance avec feu son épouse, son pendentif, et également le fait qu'il puisse sentir son flux magique valser en lui comme pour lui indiquer quelque chose.

A vrai dire, j'ai été abandonnée à la naissance, j'ai passé toute ma vie dans un orphelinat. La seule chose que je sais c'est que ce bijou a été déposé dans mon couffin et qu'il ne m'a pas quitté depuis. Et... Je viens de retrouver un membre de ma famille, je sais que mon père s'appelle Williams. Donc je suppose avoir le nom de ma mère, Matthews. Voilà tout ce que je sais. Et... Un de mes parents est différent des autres gens semble-t-il puisque j'ai hérité de cette différence.

Si elle avait ce bijou alors même qu'elle était nourrisson, elle ne pouvait l'avoir dérobé. Et il était trop parfait pour être une copie falsifiée. Lorsqu'il se concentra, Rylynn sentit petit à petit son pendentif, sous son pourpoint, vibrer doucement en harmonie avec celui de la jeune femme. Il avala sa salive, les doutes disparaissant petit à petit pour laisser place à une certitude de plus en plus forte. Au delà des dégâts de l'âge, la superbe facture du pendentif en faisait un bijou presque intemporel, n'ayant quasiment pas changé avec le temps. Il en était sûr, la qualité du traitement de ce bijou montrait qu'il avait été gardé avec un grand soin, par ses héritiers réels … Son regard se fit presque vide durant un long moment, moment durant lequel la jeune femme remua sa main devant le visage de l'ancien roi pour le ramener à la raison. Il prit une grande respiration, il était presque sûr du lien qu'il partageait avec la demoiselle. Il finit par ouvrir légèrement le haut de son pourpoint, et en fît sortir son pendentif, qui était similaire en tout point à celui que Paige portait au cou.

« Voici la raison de mes quelques questions … Et en y répondant, vous avez officiellement chassé tout doute qui avait envahi mon esprit …  »

Il repensa alors à tout ce que la jeune femme lui avait dis, et afficha un léger sourire.

« Cette différence dont vous avez hérité … Je suppose que c'est une différence que le commun des mortels ne saurait comprendre ?  »

Il attrapa un verre vide et le plaça entre lui et la demoiselle blonde, un peu en dessous du niveau du bar pour être moins visible. Il posa sa main sur le haut du verre qui, lentement mais sûrement, se remplit d'eau, comme par magie. Enfin, par magie, littéralement. Il remonta le verre à hauteur de vue, affichant un sourire amusé devant la jeune femme et reposa la verre sur le bar. Il s'approcha légèrement de son interlocutrice histoire de ne pas prononcer ses prochaines paroles trop fort.

« Je me prénomme Rylynn Crowley, ancien Roi de Bretagne, que vous appelez maintenant « Angleterre », revenu à la vie il y a de ça quelques jours après un millénaire d'errance … Et je crois bien, gente damoiselle, que vous êtes ma digne héritière »





- Adrenalean 2016 pour Epicode
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité




MessageSujet: Re: You look familiar ... Paige & Rylynn   Mar 10 Mai - 22:59



You look familiar...
ft Rylynn Crowley


« Le futur c’est effrayant mais on ne peut pas se réfugier dans le passé uniquement parce qu’il est familier, oui c’est vrai c’est tentant, mais ce serait une erreur. » - How I met your mother.




Après avoir expliqué le peu de choses qu'elle savait sur l'histoire de sa famille à cet étrange inconnu, Paige le vit réfléchir un petit moment, en proie à un questionnement intérieur, et profita du moment pour prendre une goulée de son verre. Savoir qu'on a été abandonné à la naissance c'est une chose, réaliser que l'on en sait vraiment très peu sur notre propre histoire en est une toute autre.

Finalement une fois que les deux jeunes gens eurent terminé leur réflexion interne, l'homme porta la main à sa poitrine sous son vêtement vieillot et en sortit un pendentif serti d'une pierre rouge semblable à celle qu'elle portait. Comment était-ce possible ? Etait-il un magicien de foire qui était capable de vous dérober un objet sans que l'on s'en rende compte ? Elle porta la main à son collier pour découvrir qu'il était toujours là... Et si elle n'était pas aussi surprise de la coincidence, elle jurerait même l'avoir senti vibré une fraction de seconde.

- Cette différence dont vous avez hérité … Je suppose que c'est une différence que le commun des mortels ne saurait comprendre ?

La sorcellerie est effectivement une différence que le commun des mortels ne saurait comprendre si on considère qu'ils brûlaient les sorcières et les sorciers il n'y a pas si longtemps. Elle se pencha en même temps que Rylynn, juste à temps pour le voir faire apparaître de l'eau dans un verre complètement vide. Même en connaissant ses pouvoirs à elle, elle en fut surprise.

- Je me prénomme Rylynn Crowley, ancien Roi de Bretagne, que vous appelez maintenant « Angleterre », revenu à la vie il y a de ça quelques jours après un millénaire d'errance … Et je crois bien, gente damoiselle, que vous êtes ma digne héritière.

Donc, si elle suivait bien, elle avait des origines anglaises ? Pourtant c'était la pure américaine. Elle aimait le Starbucks, les hamburgers et avait une sainte horreur du pudding. C'était anglais ça pourtant ? Remarque, si Rylynn avait des milliers d'année, le côté anglais avait eu le temps de se perdre dans sa famille.

Paige – Eh bien, je... Vous me prenez par surprise là, je ne sais pas quoi dire. Il doit y avoir une erreur, je ne pense pas que la famille d'un ancien roi aurait accepté d'abandonner un de leurs héritiers comme vous dite, je suis désolée.




[/color]

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité




MessageSujet: Re: You look familiar ... Paige & Rylynn   Jeu 19 Mai - 2:37



You look familiar …


Eh bien, je... Vous me prenez par surprise là, je ne sais pas quoi dire. Il doit y avoir une erreur, je ne pense pas que la famille d'un ancien roi aurait accepté d'abandonner un de leurs héritiers comme vous dite, je suis désolée.

Malgré ces paroles, Rylynn afficha un sourire heureux et assuré. Et ses yeux semblaient même briller très légèrement.

« Je n'ai aucun doute sur ce que j'avance. Vous ressemblez trait pour trait à ma défunte épouse, vous portez le bijou royal et vous comprenez l'incroyable don que nous avons en commun … Rien de tout cela ne saurait être dû au hasard. Et pour ce qui est de votre abandon … J'en suis navré pour vous ma chère enfant, mais j'imagine qu'en un millénaire, mes descendants ont pu perdre leur trône, la monarchie a pu changer de visage, et les us et coutumes ont sans doute évoluer grandement en un millénaire. En tout cas, je n'ai absolument aucun doute sur le lien qui nous unis. De plus, ne ressentez-vous pas vos flux magiques s'agiter? »

En y repensant, Rylynn n'arrivait pas à imaginer comment le monde avait pu évoluer en son absence. Il n'avait aucune idée de ce qu'était devenu le monde après sa mort, de comment les choses avaient évoluer, et l'idée de redécouvrir tout ça l'emplissait de joie et d'excitation. Malgré tout il posa un regard compréhensif sur la jeune femme avec qui il buvait un verre.

« Je me doute que ça doit faire beaucoup à encaisser d'un seul coup, mais si l'on essayait de retracer l'histoire de votre famille, je suis presque certain que l'on en arriverait à moi ! »





- Adrenalean 2016 pour Epicode
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité




MessageSujet: Re: You look familiar ... Paige & Rylynn   Sam 4 Juin - 15:30



You look familiar...
ft Rylynn Crowley


« Le futur c’est effrayant mais on ne peut pas se réfugier dans le passé uniquement parce qu’il est familier, oui c’est vrai c’est tentant, mais ce serait une erreur. » - How I met your mother.




- Je n'ai aucun doute sur ce que j'avance. Vous ressemblez trait pour trait à ma défunte épouse, vous portez le bijou royal et vous comprenez l'incroyable don que nous avons en commun … Rien de tout cela ne saurait être dû au hasard. Et pour ce qui est de votre abandon … J'en suis navré pour vous ma chère enfant, mais j'imagine qu'en un millénaire, mes descendants ont pu perdre leur trône, la monarchie a pu changer de visage, et les us et coutumes ont sans doute évoluer grandement en un millénaire. En tout cas, je n'ai absolument aucun doute sur le lien qui nous unis. De plus, ne ressentez-vous pas vos flux magiques s'agiter?

Il est vrai qu'en se concentrant bien, les yeux fermés, elle sentait quelque chose s'agiter en elle, cogner contre son corps comme s'il voulait rejoindre quelque chose... Cet homme bizarre pourrait-il dire vrai ? Elle examina Rylynn, le prétendu ancien roi breton, anglais... Bref, roi. Elle ne se reconnaissait pas dans le physique de l'homme mais il disait qu'elle était la copie conforme de son épouse. Etait-elle une sorcière aussi ?

- Je me doute que ça doit faire beaucoup à encaisser d'un seul coup, mais si l'on essayait de retracer l'histoire de votre famille, je suis presque certain que l'on en arriverait à moi !

La jeune femme préféra ne pas s'attarder sur cette réflexion étant donné qu'elle avait déjà du mal à faire son arbre généalogique actuel...

Paige – Comment se fait-il que vous soyez encore vivant ? Je veux dire, de ce que j'ai compris, les sorciers vieillissent, vivent et meurent comme des humains normaux non ?

La curiosité de la petite sorcière ressortait... Et si cet homme était effectivement un de ses ancêtres, elle avait bien le droit de savoir si jamais elle aussi allait vivre des milliers d'années non ? Elle espéra secrètement que ce soit une caractéristique de leur famille, ainsi elle pourrait rester longtemps avec Adrian. Cette simple pensée la fit sourire.




[/color]

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité




MessageSujet: Re: You look familiar ... Paige & Rylynn   Mar 21 Juin - 17:32



You look familiar …


Comment se fait-il que vous soyez encore vivant ? Je veux dire, de ce que j'ai compris, les sorciers vieillissent, vivent et meurent comme des humains normaux non ?

Portant toujours le même sourire gentil, Rylynn allait se faire une joie d'expliquer sa situation à la jeune femme

« Il est vrai que notre cycle de vieillesse est similaire à celui des personnes les plus normales, cependant, d'après ce que j'ai pu comprendre, la magie qui habite notre corps nous lie à une sorte de dimension parallèle, l'Autre Côté. C'est comme ce monde-ci, mais sans couleur, sans bruit, sans odeur, sans sensation et sans sentiment. Un monde mort pour les morts. Lorsque nous trépassons, notre corps prends une forme similaire de l'Autre Côté, mais une forme emplie de notre potentiel magique. Et ainsi nous errons dans ces limbes incolores, inodores, dans ce monde sans âme, rempli de nos âmes … Ironique, n'est-il pas ? Depuis ma mort, j'ai erré dans ce monde étrange, sans comprendre où j'étais, où j'allais, cherchant un sens à mes mouvements et en trouvant autant que de couleur. Par endroit, l'Autre Côté est rempli d'âmes de sorciers qui persistent à rester là où ils sont morts, ayant peur de se perdre dans les limbes éternelles. La majorité d'entre eux. Mais d'autres, comme je l'ai fait, se détachent de leur dernier répit et errent dans le vague, à la recherche de réponse à des questions qu'ils ne connaissent même pas. On cherche. On ne sait ni quoi, ni où, ni pourquoi, mais on cherche. Et à force de me promener à tout va, chercher quelque chose d'inexistant, j'ai vu une silhouette au loin. Pensant avoir trouvé un autre esprit, je m'en suis approché. C'était une jeune femme, qui avait l'air bien morose. Elle ne ressemblait pas aux autres âmes que j'ai vu auparavant, elle étant plus blanche, plus brillante, comme si l'on devait la remarquer. Elle n'avait pas l'air d'aller bien, j'ai donc voulu lui mettre une tape sur l'épaule afin de m'enquérir de son état … Et je suis revenu à la vie. J'imagine qu'elle devait servir de portail ou d'ancre entre les deux mondes.  »

L'ancien roi se gratta la barbe, et ayant la bouche sèche suite à toute cette histoire, il commanda un nouveau verre, affichant toujours un  sourire envers Paige.



- Adrenalean 2016 pour Epicode
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: You look familiar ... Paige & Rylynn   

Revenir en haut Aller en bas
 
You look familiar ... Paige & Rylynn
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Terminé] Par une aprem ensoleillée de déprime [Paige]
» Un peu de détente [pv Paige]
» Morgane Hayley Ana Paige
» Help me, I'm alive ► Feat Rylynn Crowley
» Paige mal vue à la WWE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Always and Forever ::  :: La Une du Vampire Enchaîné :: Les Archives :: Archives de vos RPs-