AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  S'enregistrerS'enregistrer  

Partagez | 
 

 Same damned curse | Lorenzo & Krystal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
Invité




MessageSujet: Same damned curse | Lorenzo & Krystal   Ven 15 Juil - 14:31


Same damned curse
  ft. Lorenzo & Krystal



« I restore my heart »
« And all of the memories, so close to me, just fade away, all this time I was pretending, so much for your happy ending »

Et nous y voilà, trois mois après. Assis sur le canapé, Lorenzo essayait de reprendre la guitare avec un instrument que Maxwell lui avait racheté, se sentant un peu coupable d'avoir cassé la sienne, sur le toit. Enfin bref, depuis l'incendie de son appartement, le vieux vampire avait élu domicile chez le médecin. Il était le seul que Lorenzo avait envie de voir et même si le souvenir de Tennessee était brûlant dans son esprit, Maxwell commençait à doucement lui redonner l'envie et la motivation de vivre comme avant. La mort du bébé vampire avait été difficile à accepter mais il ne pouvait décemment pas rester dans cet état indéfiniment. Alors doucement, pour faire plaisir à son humain qui l'avait aidé, Enzo recommençait à faire de la musique et à sortir un peu. Il y a deux semaines d'ailleurs, il s'était engagé dans la Résistance. Si au début la guerre avait eu peu d'importance pour Lorenzo, trop occupé à déprimer sur l'inutilité de son existence, il ne pouvait pas rester comme ça. Le Britannique avait toujours eu besoin d'action et si Maxwell se rangeait du côté scientifique, ne voulant pas s'attirer d'ennuis, Lorenzo lui se dirigeait vers le côté armé. Au moins, quand il combattait la police, il ne pensait à rien.

Mais aujourd'hui, le vampire était de repos. Pas de bataille, de plans à prévoir, de guerre à mener. Simplement lui et sa guitare. Maxwell était parti très tôt ce matin, Damon était occupé loin d'ici et de toute façon il n'avait pas envie de sortir. Même s'il allait mieux, il ne fallait pas trop lui en demander. Grattant sur sa guitare, il eut un sourire douloureux en repensant aux après-midis dans son appartement, avec Tennessee et qu'il lui apprenait à jouer. Le bébé vampire n'était pas très doué mais c'était surtout une bonne excuse pour que son copain s'occupe de lui avec attention, prenant ses mains pour l'aider avec les cordes. Il secoua la tête pour chasser ces souvenirs douloureux et se reconcentra quand il entendit frapper à la porte. Personne ne venait ici généralement. Ceux qui voulaient voir Maxwell allait directement au cabinet et la mère du médecin avait un double des clés. Et personne ne venait voir Enzo. Méfiant, le vampire se leva et attrapa un poignard sur le meuble du salon. L'une de ses armes. Si Lorenzo préférait généralement se battre à mains nues, la Résistance préférait voir ses hommes armés un minimum pour éviter les mauvaises surprises. Il alla près de la porte et entendit un battement de cœur rapide, comme essoufflé. La personne derrière la porte avait couru. Prudemment, il ouvrit et se retrouva nez à nez avec une jeune femme, brune, avec de grands yeux bleus. Ses longs cheveux étaient en bataille de la course qu'elle venait visiblement de faire et elle respirait très rapidement pour reprendre son souffle. Voilà quelque chose qu'on ne voyait pas tous les jours.

Krystal – Maxwell Snyder ?

Sa question avait été posé dans un souffle, suppliante. Qui que soit cette jeune femme, elle devait avoir une bonne raison pour s'épuiser à ce point juste pour voir Maxwell. Enzo en ressentit une pointe de jalousie mais ne releva pas.

Lorenzo – Il est absent. Qu'est-ce qu'il se passe ?


(c) made by panic!attack

Revenir en haut Aller en bas

Krystal Snyder
La Résistance

avatar


× Dollars : 164
× Humeur : Stréssée
× Disponible pour RP :
  • Non

× Messages : 87

MessageSujet: Re: Same damned curse | Lorenzo & Krystal   Lun 18 Juil - 10:56



Same damned curse"Sa philosophie de la vie c’était qu’elle pouvait mourir à tout moment. Ce qu’il y avait de tragique selon elle c’est qu’elle ne mourrait pas." ( Remady → If you believe )

Et puis tout avait basculé.
Elle avait, enfin, trouvé un certains équilibre. Evan faisait de nouveau partit de sa vie. Sa schizophrénie s'était calmée. La présence du loup l'apaisait et semblait avoir un effet bénéfique sur sa maladie. Plus de peur. Plus de visions.
Jusqu'au moment ou tout avait éclaté. Brisant en milles morceaux cet équilibre instable.
Ils existent.
3 mois. C'est le temps qu'il fallut a Krystal pour faire une chute libre dans les entrailles de son passé. Obligée a fuir de nouveau. Persuadée que ceux qui ce font appeler "l'Agence" font partit de l'Augustine. Le danger est partout au point de s'être barriquadée chez elle. Guidée par la peur elle ne sort que de rare instant pour se nourrir.
Evan, partit a New York sans aucune explications. La voila bien seule a nouveau.
Elle avait l'impression que tout cela n'était pas réel, comme un mauvais film se jouant sous ses yeux exténués; un mauvais film qu'elle n'avait aucun moyen d'arrêter.
Dans cette ville, tout le monde était coupable. Coupable d'être un surnaturel ou coupable d'être un chasseur. Et chacun en payait le prix. La guerre était déclaré.
Krystal avait finalement choisit d'en faire partie en se rangeant du coté de la Résistance.

Le regard dans le vide, Krystal se remémore inlassablement ce quelle a entendu cette nuit. Une conversation sans importance au détour d'une ruelle. Puis, un nom. Maxwell. Maxwell Snyder. Un nom qui avait fait tilt dans les oreilles de la vampire. Elle n'avait pas oublié sa famille. Aprés la trahison du grand père Augustine, comment le pouvait elle ?
De fil en aiguilles, elle en était venu a penser que son demi frère était toujours en vie et... ici.
Ce pouvait il que ce soit lui qui l'ai délivré des griffes de cette organisation malfaisante ? Krystal avait repassé ce moment dans son esprit encore et encore. Ce soir là, elle avait préféré s'enfuir sans un remerciement, la jeune femme n'avait même pas prit le temps de voir a quoi pouvait ressembler son mystérieux sauveur.
Mais si c'était bien Maxwell, pourquoi avait il mit autant de temps a venir la sortir de là ?
Plus le temps filait plus les réponses a ses questions devenait pressentes. Elle devait savoir quitte a prendre des risques.
Habitée par la peur d'être débusquée par l'Agence, Krystal s'était renseignée et avait finit par trouver la domicile du fameux Maxwell. Un médecin assez reconnu dans cette ville, apparement.
Elle avait finalement prit son courage a deux mains et avait prit la décision de lui rendre visite. Aujourd'hui même.
Muscles tendus, pupilles dilatées, la jeune femme utilisa la course du vampire, quelle métrisait mainternant a la perfection, pour se rendre chez le médecin. Une fois devant la porte, elle s'empressa de toquer tout en jetant des coups d'oeils méfiant autour d'elle. Personne en vue.
Allez, ouvre... ouvre !
Elle songea un instant a rebrousser chemin mais la porte s'ouvrit enfin la faisant trésaillir.
Krystal dévisagea l'homme en face d'elle. Si c'était son demi frère il avait bien changé...

- Maxwell Snyder ? Demanda elle d'une voix hésitante.
-  Il est absent. Qu'est-ce qu'il se passe ?

Elle sembla tomber des nue face a cette nouvelle. Maxwell absent ?! Elle avait fait tout ce chemin et prit tout ces risques pour rien ?!
Krystal balaya du regard encore une fois autour d'elle, visiblement peu a l'aise.

- Qu... quoi ? Vous... savez ou je peux le trou...

Elle ne termina pas sa phrase. Son audition surnaturel l'avait prévenu que du monde approchait. Elle ne prit même pas le temps d'écouter la conversation.
Dans un élan de panique, elle se jeta a l'intérieur de la maison... du moins essaya. N'étant pas invitée, elle percuta de plein fouet le mur invisible manquant de la faire tomber.

- Ils sont là. Partout... J'ai peur qu'ils me retrouvent. Je dois me cacher... Laissez moi entrer, je vous en supplie...

"Ils". L'Augustine bien sur.
Ce coup de pression commençait déjà a lui faire monter les larmes aux yeux. Il fallait qu'il la laisse entrer...



© 2981 12289 0

________________________________




She exists as in dreams. She has no sense of reality. She gets nervous because people are always interrupting her daydreams. — Clarice Lispector.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité




MessageSujet: Re: Same damned curse | Lorenzo & Krystal   Sam 23 Juil - 20:28


Same damned curse
  ft. Lorenzo & Krystal



« I restore my heart »
« And all of the memories, so close to me, just fade away, all this time I was pretending, so much for your happy ending »

Ayant ouvert la porte sur une jeune femme inconnue, du moins pour lui, Enzo leva un sourcil en la voyant se décomposer en entendant que Maxwell était absent. Etais-ce l'une de ses conquêtes ? Le médecin avait une vie assez...Occupée. Et même s'il vivait avec Enzo, l'hébergeant depuis l'incendie de son appartement, il n'avait pas cessé son mode de vie pour autant. D'ailleurs Lorenzo avait appris son aventure avec Svetlana Johnson sur Twitter, il y a une heure. La même Svetlana Johnson dont Enzo avait voulu se débarasser après qu'elle ait attaqué Tennessee, il y a quelques mois de ça. Le destin se foutait décidément considérablement de sa gueule. Il y avait aussi eu Paige, la cousine de Tennessee. Bref. Revenons en à la petite brune devant lui qui commençait à paniquer. Au pire, elle repasserait hein. Mais alors qu'elle devenait encore plus pâle qu'elle ne l'était déjà, elle eut un sursaut et tenta d'entrer dans la maison, se heurtant au mur invisible qu'Enzo ne connaissait que trop bien. Cette fille était un vampire et Maxwell ne l'avait jamais invité à entrer ici.

-Ils sont là. Partout... J'ai peur qu'ils me retrouvent. Je dois me cacher... Laissez moi entrer, je vous en supplie...

La situation était déjà plutôt étrange mais là, Lorenzo leva carrément un sourcil, observant la vampirette devant lui qui le suppliait. Une chose est sûre, s'il s'agissait d'une ancienne conquête, Maxwell avait dû la traumatiser. Mais réflexion faite, il devait sûrement s'agir d'autres choses. La guerre faisait rage et maintenant qu'Enzo faisait parti de la Résistance, il se rendait un peu mieux compte du danger. Cette fille était sûrement menacé par l'Agence, voilà pourquoi elle paniquait à ce point mais qu'est-ce que Maxwell avait à voir là dedans ? Aux dernières nouvelles, le médecin se tenait plutôt éloigné du conflit, tenant à sa vie tout de même. Enfin bref, qui que soit cette fille, elle avait pas mal de choses à lui apprendre. Seulement voilà, Maxwell étant réellement absent, il ne pouvait pas faire grand chose.

Lorenzo – Ecoute, même si je voulais faire quelque chose, je ne peux pas. Je suis un vampire, cette maison ne m'appartient pas. De qui parles-tu ?

Dévoilant son arme, Enzo sortit un peu, se mettant un peu plus proche de Krystal. S'il y avait une menace planant sur un vampire, il allait de son devoir de Résistant de gérer la situation. Evidemment, le pauvre britannique ne s'attendait pas à ce que Krystal lui parle de l'Augustine mais laissons ce choc pour le prochain épisode. Protecteur, le vampire posa une main sur son épaule, essayant de la calmer comme il le pouvait. Ce genre de panique, il connaissait et tentait donc d'avoir l'air le plus calme mais le plus décidé possible. Il fallait lui montrer qu'il était là, qu'elle n'était pas seule.

Lorenzo – Je peux t'aider, qui te poursuit ?


(c) made by panic!attack

Revenir en haut Aller en bas

Krystal Snyder
La Résistance

avatar


× Dollars : 164
× Humeur : Stréssée
× Disponible pour RP :
  • Non

× Messages : 87

MessageSujet: Re: Same damned curse | Lorenzo & Krystal   Dim 31 Juil - 18:49



Same damned curse"Sa philosophie de la vie c’était qu’elle pouvait mourir à tout moment. Ce qu’il y avait de tragique selon elle c’est qu’elle ne mourrait pas." ( Remady → If you believe )

La course folle de son coeur lui donnait mal au coeur. Les pensées les plus noirs traversaient son esprit, la narguant, jouant avec son esprit malade. "Nous ne sommes que de passage" semblait elles dire. Mais non. Elles avaient élu domicile là, a l'intérieur de sa tête. Campaient là. Depuis bien trop longtemps maintenant.
Plus les voix se rapprochait plus la panique montait d'un cran. Ses pensées allait d'Evan a l'Augustine. De l'Augustine a Maxwell. De Maxwell a cet homme en face de lui. Et une fois le cercle bouclé... c'était repartit pour un tour.
Evan...l'Augustine...Maxwell...cet homme...
Jusqu'a crée une bouillie infame dépourvu de sens dans laquelle elle pataugeait et s'enfonçait d'avantage chaques fois qu'elle essayait de s'en sortir. N'importe quelle personne censée et saine d'esprit se serait égaré dans sa tête, incapable de trouver la sortie. Tout comme elle. La différence était qu'elle n'était pas saine d'esprit...
L'homme fit un pas vers elle, se voulant rassurant. C'est a peine si Krystal le remarqua. Les yeux posés dans le vide, juste derrière celui ci. Il n'y avait personne mais la vampire, elle, voyait bien quelqu'un. Cette ombre. L'ombre. Fruit de son imagination. Symbole de ses peurs les plus intenses. Son grand père l'observait, son regard de fou l'incitant a venir dans ses bras. Mais le rejoindre signifiait se livrer d'elle même a l'Augustine.
Krystal secoua la tête, refusant de céder a sa maladie. Pas maintenant. Pas encore. Elle réalisa alors a quel point elle avait besoin d'Evan dans sa vie. A quel point il apaisait ses démons. Sans lui elle ne s'en sortait définitivement pas.
Incertaine, la jeune vampire risqua un coup d'oeil dans l'obscurité de la maison. L'ombre avait disparut. Elle sembla un instant rassurée jusqu'a ce que les voix lointaines parviennent de nouveau a ses oreilles. Mais une autre voix la ramena a la réalité.

- Ecoute, même si je voulais faire quelque chose, je ne peux pas. Je suis un vampire, cette maison ne m'appartient pas. De qui parles-tu ?

Elle cherche de l'air, trouvant que l'oxygène se faisait plus rare que l'instant d'avant. Condamnée a rester dehors.
Krystal s'accroche a l'homme et le regarde comme si la terre allait s'écrouler. Elle tente de lui répondre mais sa voix déraille. Elle déraille.

- Je peux t'aider, qui te poursuit ?

Elle trouve enfin de poser des mots pour décrire ses peurs. La cause de son désespoir. Sa voix se fait insistante comme si sa réponse se voulait évidante.

- Mais l'Augustine ! Elle déglutit puis baisse le ton. J'ignore qui vous êtes mais croyez vous vraiment que seul le gouvernement est responsable de ce qui ce passe en ce moment ? L'Augustine est derrière tout ça...elle a toujours été derrière tout ça...

Et il n'y a plus qu'a espérer pour qu'il ne soit pas des leurs. De l'Agence. Comme ses surnaturels qui s'était ligué contre leurs propres espèces, contre leurs propres frères, trahissant la résistance. Mais dans quel but...la fin sera la même pour tous.



© 2981 12289 0

________________________________




She exists as in dreams. She has no sense of reality. She gets nervous because people are always interrupting her daydreams. — Clarice Lispector.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité




MessageSujet: Re: Same damned curse | Lorenzo & Krystal   Mer 10 Aoû - 1:12


Same damned curse
  ft. Krystal & Lorenzo



« I was made for meeting you, you were made for meeting me »
« And all of the memories, so close to me, just fade away, all this time I was pretending, so much for your happy ending »

Il faut bien avouer qu'au début, si Lorenzo avait accepté de faire partie de la Résistance c'est avant tout pour faire plaisir à Maxwell. Indirectement évidemment mais il imaginait qu'en trouvant une raison de se lever un matin, il reprendrait peut être goût à la vie, petit à petit et serait moins difficile à supporter à la maison. Alors il avait signé pour faire partie de la branche armée. Ces 143 dernières années, il avait acquis pas mal de connaissances au combat à mains nues. Pour ce qui était des armes, il apprenait, petit à petit et entrainement après entrainement. Bien qu'il doutait vraiment de l'intérêt de tout ça au début, son avis avait quelque peu changer, trouvant un défouloir bien pratique. Il ne tournait pas en rond à s'énerver tout seul et ne risquait pas de se défouler sur Maxwell. Dès qu'il était dans les rangs de la Résistance il oubliait le reste, épuisant son énergie à taper contre des mannequins d'entrainement puis ensuite à faire de vraies missions. Quand il était soldat, il était concentré, froid et focalisé sur son but. Evidemment, le soir, quand il rentrait, c'était différent, il n'y avait que Maxwell qui comptait à ses yeux. Il était son unique échappatoire, la seule chose qui lui donnait envie de s'accrocher.

Enfin bref, aujourd'hui, son engagement de Résistant était véritablement gravé dans sa peau. Et voir une vampire affolée devant chez lui réveillait ses instincts, il devait la protéger. D'ailleurs, juste après que le vampire ait posé sa main sur son épaule, elle s'accrocha à lui, comme si elle cherchait une bouée pour sortir la tête de l'eau. La détresse que Lorenzo voyait dans ses yeux l'étonnait, il avait rarement vu ça. Même lors de ses missions sauvetage ou ses attaques, une telle panique était rare. Alors il se mit en tête de la protéger, même si ça semblait un peu fou et qu'il ne la connaissait pas. La petite brune leva soudain ses beaux yeux vers lui, affolée.

-Mais l'Augustine ! J'ignore qui vous êtes mais croyez vous vraiment que seul le gouvernement est responsable de ce qui ce passe en ce moment ? L'Augustine est derrière tout ça...elle a toujours été derrière tout ça...

What da fuck ? Etonné d'entendre ce nom qu'il aurait aimé ne plus jamais entendre, Lorenzo lève un sourcil et regarde la jeune fille devant lui avec un peu plus d'attention qu'avant. A-t-elle vraiment parlé d'Augustine ou avait-il rêvé ? Si cette petite vampirette sortait de cet enfer, sa panique était compréhensible. En un court instant, Enzo avait analysé le flot de paroles de la petite brune, une histoire de complot mondial sur fond d'Augustine. La pauvre fille avait frappé à la bonne porte en contactant l'un des experts du sujet. L'attrapant par le bras, il la guida à l'arrière de la maison, sur la petite terrasse. Il ne pouvait pas la faire entrer mais inutile de rester à la vue de tous les passants dans la rue. Même si la jeune femme semblait sincèrement paniqué, Lorenzo ne pouvait s'empêcher d'être méfiant. Il savait pertinemment sa réputation auprès des laboratoires Augustine et l'importance que 12 144 avait à leur yeux. Le cobaye étant resté le plus longtemps en cage, celui qui résistait le mieux à leurs expériences stupides et surtout celui qui détenait le plus d'informations sur cet enfer. Ces infos et secrets, il les avait déjà tous révélé à la Résistance, il avait donc de grandes raisons de se méfier. Il la scruta un instant, essayant de déceler un quelquonque mensonge.

Lorenzo – Que sais-tu exactement sur Augustine ? Qu'est-ce que tu fais ici ? Qui t'a envoyé à moi ?

Le pauvre garçon avait enchainé ses questions sans s'en rendre compte. Du haut de ses 143 ans, il avait pourtant appris à se calmer, à ne pas paniquer mais c'était plus fort que lui, ce sujet le mettait dans tous ses états. Il souffla un coup dans le but de se calmer, l'idée n'était pas de faire paniquer la petite brune après tout. Doucement, il souleva son Tshirt pour montrer l'espèce de petit tatouage totalement indélébile même sur sa peau, au niveau de ses cotes. 12 144, son chiffre.

Lorenzo – Excuse moi j'en suis juste un ancien cobaye...Qui es-tu ?


(c) made by panic!attack

Revenir en haut Aller en bas

Krystal Snyder
La Résistance

avatar


× Dollars : 164
× Humeur : Stréssée
× Disponible pour RP :
  • Non

× Messages : 87

MessageSujet: Re: Same damned curse | Lorenzo & Krystal   Jeu 18 Aoû - 15:03



Same damned curse"Sa philosophie de la vie c’était qu’elle pouvait mourir à tout moment. Ce qu’il y avait de tragique selon elle c’est qu’elle ne mourrait pas." ( Remady → If you believe )

Krystal fronça les sourcils devant la réaction de l'homme. Dés l'instant ou la petite vampire avait parlé de l'Augustine, son attitude avait changée, son corps s'était crispé et son coeur s'était emballé de la même manière que le sien.
Elle le dévisagea, tentant d'oublier ses peurs, se concentrant sur ce vampire qui semblait en savoir beaucoup sur cette organisation. Sa réaction l'avait trahit.
Qui était donc cet homme ? Faisait il partit de l'Augustine ? Ou bien fuyait il cette organisation également ?
Son regard s'assombrit. Elle ne pouvait faire confiance a sa propre famille alors comment pouvait elle avec un inconnu ? Dans les circonstances, peu importe ce que ce vampire allait lui dire, elle risquait de se méfier.
Krystal se laissa guider avec un peu de résistance dérrière la maison, sur une terrasse, regardant avec inquiètude la main du vampire posée sur son avant bras. Au moins personne ne pourrait les voir ici, seul et unique point positif. Elle ne manqua pas de remarquer l'air perturbé de l'homme, la mettant d'autant plus mal a l'aise.

- Que sais-tu exactement sur Augustine ? Qu'est-ce que tu fais ici ? Qui t'a envoyé à moi ?

Sa voix dur la fit trésaillir, lui coupant la voix. Elle secoua la tête, les larmes aux yeux avec la désagréable impression que cette visite surprise allait mal tourner. Elle s'était peut être jetée toute seule dans la gueule du loup. Mais contre toute attente, l'homme se calma et lui fit une révélation qui changea considérablement la situation.

- Excuse moi j'en suis juste un ancien cobaye...Qui es-tu ?

Il n'était pas contre elle mais avec elle.
Krystal eu l'impression de recevoir un coup de poing dans l'estomac. Le coeur au bord des lèvres, elle observa l'homme, médusée. Un ancien cobaye. Comme elle.
La vampire mit quelques temps a retrouver sa voix et ses esprits. Sa révélation était un véritable choc. Elle n'était pas seule...

- Un ancien co... mon dieu...

Ce fut tout ce quelle réussit a dire avant que l'envie de vomir lui prenne la gorge. Elle s'adossa au mur, cherchant a retrouver son calme. Ses yeux se posèrent a nouveau sur l'homme. Son regard avait changé.

- Je m'appel Krystal et je suis un ancien cobaye aussi. Elle hésita. Krystal Snyder...

Nouveau coup de choc pour le vampire, Krystal ne manqua pas de remarquer qu'il avait tilté en entendant le nom de "Snyder". Elle prit sa respiration.

- Snyder... comme Maxwell Snyder. Il est mon demi frère. Elle déglutit. Ross Snyder... est mon grand père... celui qui m'a enfermé a l'Augustine et a fait de moi ce que je suis aujourd'hui...

Sans s'en apercevoir, la colère s'était mélée a la peur et avait creusé des cillons sous ses yeux. Ses canines s'étaient allongées. Sentant la catastrophe arriver, son regard plongea dans le vide et au bout de plusieurs respirations, elle réussit a calmer le monstre en elle. Son regard se posa sur l'homme, implorant son aide.

- J'ai réussis a m'échapper... on m'a aidé... je me suis enfuis sans demander mon reste. L'oxygène semble se faire rare. Jusque ici j'ignorais que Maxwell était encore en vie et... ici. J'ai entendu son nom en ville.

Avec sa vitesse de vampire, elle se retrouva en un claquements de doigts face au vampire.

- Je veux... je dois savoir pourquoi il m'a laissé pourrir la bas pendant tant d'années... pourquoi il les a laissé faire. Et... si c'est lui qui m'a sauvé...

Je veux tout savoir...
Son regard sonde celui de l'homme avant de descendre sur son corps ou il vient de remonter son tee shirt. Là. Un numéro sur ses cotes. 12 144.
Elle ferme les yeux, laissant sa souffrance exploser en elle. Machinalement, Krystal remonte également son tee shirt pour laisser entrevoir un numéro exactement au même endroit que le vampire. L'enfer gravé dans sa chaire.
Une larme coule le long de sa joue.

- Qui es tu 12 144 ? ... Murmure elle d'une voix tremblante.





© 2981 12289 0

________________________________




She exists as in dreams. She has no sense of reality. She gets nervous because people are always interrupting her daydreams. — Clarice Lispector.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Same damned curse | Lorenzo & Krystal   

Revenir en haut Aller en bas
 
Same damned curse | Lorenzo & Krystal
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chaos Space Marine Roster - Legion of the Damned
» [Krystal] Au retour du Canada...
» Krystal ✗
» LORENZO SPERLONGA
» [pris] Cho Hyo Rin feat. Jung Soo Jung (Krystal) - Demi-soeur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Always and Forever ::  :: Mystic Falls - Willow Creek :: Les Appartements, Maisons-