AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  S'enregistrerS'enregistrer  

Partagez | 
 

 Brothers in Arms - ft. Andrew Nichols

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Chris Durden
La Résistance

avatar


× Dollars : 204
× Inventaire : T-Shirt, jean
× Humeur : Neutre
× Disponible pour RP :
  • Oui

× Messages : 1268

MessageSujet: Brothers in Arms - ft. Andrew Nichols   Sam 9 Juil - 23:04

Brothers in Arms
Chris × Andrew
Boy I was shaped for the fury
Now I pay the price
Of the human race's vice
And I was promised
The glorious ending of a knight
But the crown is out of sight

La rue était relativement calme, en réalité, tout paraissait plus calme depuis que Chris Durden était revenu de son raid. Étrangement, le silence de la nuit à peine troublé par les aboiements lointains des chiens du voisinage n'apaisait pas le vampire, qui n'avait en tête que la peur de subir une nouvelle attaque sous peu. L'ancien soldat faisait désormais parti de la Résistance, et son grade de chef de groupe ne lui garantissait pas la tranquillité qu'il espérait. Bien au contraire, il savait que son identité une fois remontée jusqu'à l'Agence, il ne connaîtrait plus de moment de repos, devenant une véritable cible de choix pour de nombreux chasseurs. Il fallait qu'il reste éloigné d'eux, ainsi que de la prison pour surnaturels. La douleur au niveau de son épaule devenait insoutenable, et il ne savait pas si elle était pour autant réelle, ou s'il s'agissait encore d'un sale tour de son cerveau. Il boîtait en accélérant le pas, il s'agissait d'une simple mission de reconnaissance, mais celle-ci avait fuité sur le Twitter de cette fouine de Mystic_Gossip. Deux vampires de son groupe étaient morts sous ses yeux, et il avait bien failli les rejoindre en tentant de les sauver. Il s'était enfui in-extremis, et avait cavalé plusieurs heures, bien ralenti par sa jambe blessée par le tir de plusieurs petits pieux de bois, dont les éclats s'étaient réfugiés dans ses tissus musculaires. Alors qu'il entrait dans la rue de l'immeuble qu'il habitait, enfin certain qu'il n'était plus suivi, il retira son masque, qui ne cachait que la moitié de son visage. Il passa à l'arrière du bâtiment et emprunta les issues de secours pour rejoindre son appartement. Le brun se hissa et entra par une fenêtre qu'il avait laissée ouverte.

Il glissa le long du mur et s'écrasa sur le sol, affaibli par la verveine qu'on lui avait administré, fort heureusement pour lui, en petite dose. Il ne restait plus grand chose de ce poison dans son sang, mais il ressentait encore cette fatigue immense. Il se traîna jusqu'à la salle de bain en se tenant la tête, des images défilant dans son esprit, toutes liées à cette douleur dans l'épaule. Il entra dans la douche et déclencha l'arrivée d'eau. Le sang et la boue accumulés jusqu'à présent, coulait le long de ses vêtements jusqu'à rejoindre le siphon. Il s'assit dans cette douche en coupant l'eau et prit une paire de ciseau posée sur l'évier. Avec précaution, il coupa le tissu de son pantalon jusqu'à libérer sa jambe abîmée.

Chris ferma les yeux quelques instants, essayant de bouger le moins possible afin de limiter les pics de douleur, et de reprendre ses esprits. Il chassait comme il le pouvait toutes ces images douloureuses qui encore aujourd'hui revenaient le hanter, mais bien entendu, il s'agissait là d'une des choses les plus compliquées à effectuer. Son épaule lançait, il sentait sa peau lacérée frotter contre sa veste. Ces blessures devraient être cicatrisées depuis le temps, sa nature de vampire devrait déjà être venue à bout de ces coupures, aussi profondes soient-elles. Il baissa enfin les yeux sur sa jambe et attrapa sa trousse de secours, posée sous l'évier, facile d'accès. Il prit une pince et une grande inspiration avant de se mettre à rechercher les échardes plantées dans ses tissus musculaires. Il serra les mâchoires et retira pas moins de douze éclats de bois plantés dans le quadriceps. Une fois la blessure refermée, il se releva en s'immobilisant le bras. De sa main libre, il retira sa veste et souleva son T-Shirt lentement afin de découvrir la source de cette douleur incompréhensible. Le moindre frottement de tissu contre sa peau le brûlait. Il se tourna jusqu'à ce que le reflet du miroir mette en évidence ce dont il se doutait. Sa peau était intacte. Il n'y avait aucune trace de coupure, aucun signe de la réception d'un pieu dans cette partie du corps. Un vertige l'amena à s'asseoir sur le carrelage de la salle d'eau. Il prit son visage entre ses mains alors que la douleur disparaissait.

Au moins cinq heures s'étaient écoulées. Le soleil s'était levé, et Chris n'avait pas bougé d'ici. Il était calme, ne pensait plus à rien. Mais rester enfermé dans cette pièce n'était plus une option, le vampire avait besoin d'air. Il avait besoin de s'éloigner des tâches de son sang sur les serviettes au sol. Une fois de nouveau présentable, il quitta son appartement, des écouteurs dans les oreilles, s'efforçant d'avoir l'air normal, un humain parmi tant d'autres. Un humain bien épuisé, exténué, mais avant tout normal. Il descendit les escaliers, le regard dans le vide, et ne s'arrêta qu'en sentant son pied buter contre un carton. Une pile de cartons, en réalité. Il regarda ces boîtes en espérant que le nouveau résident ne serait pas un membre de l'Agence. Ils étaient malheureusement de plus en plus nombreux à Mystic Falls. Il descendit les deux étages et tomba sur un homme, peut-être la trentaine, portant avec difficulté une énième boîte. Voyant la jambe raide du nouvel arrivant, Chris réalisa qu'en restant sur ses gardes, il ne pourrait y avoir de problème. Cet homme n'avait pas l'air menaçant, loin de là. Toutefois, le vampire sentait la nécessité de mettre tout étranger sur la mauvaise piste. La meilleure façon de ne pas avoir l'air d'un suceur de sang fuyant l'Agence était de sociabiliser, toujours avec précaution, bien entendu. Du moins, jusqu'à ce qu'il ait définitivement écarté la possibilité que le brun fasse partie de l'Agence. Il s'avança vers lui, faisant son maximum pour se donner un air sympathique, un sourire aux lèvres, laissant derrière lui cette nuit infernale.

- Vous emménagez ? Besoin d'aide peut-être ?
Made by Neon Demon

________________________________



So you can throw to the wolves, tomorrow I will come back, leader of the whole pack, beat me black and blue, every wound will shape me, every scar will build my throne.

À force de pousser mémé dans les orties, elle finit par te balancer sa soupe bouillante dans le caleçon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://always-and-forever.forumactif.org

Invité
Invité




MessageSujet: Re: Brothers in Arms - ft. Andrew Nichols   Mar 12 Juil - 21:20


Brothers in Arms
  ft. Andrew & Chris




Le bâtiment était un ancien immeuble des années soixante-dix qui s’étendait sur cinq étages. Andrew avait réussi à convaincre quelque uns de ses vieux amis de l’aider à installer le plus gros de ses affaires dans cette nouvelle ville. Maintenant que les meubles étaient là, il ne restait plus qu’à amener de quoi les remplir. Cette fois, il était seul, ses cartons dans le coffre de sa voiture, les escaliers des deux étages l’attendaient. Les fonds de l’ancien militaires étaient limités et, il n’avait pas de travail, économiser le moindre dollar était d’une importance capitale. Pour s’installer, surtout temporairement, Andrew avait choisit un des appartements les moins cher. Le marché de l’immobilier de cette ville n’était pas une véritable horreur mais, il semblait que beaucoup de ses habitants pouvaient se permettre d’investir dans la brique.

Il soupçonnait ces gens riches et aisés d’être des surnaturels. Maintenant que les humains étaient au courant, la traque était lancée. Mystic Falls n’allait pas tarder à être étroitement surveillée et Andrew ne voulait pas être mêlé à tout ça. Cette situation le divisait particulièrement à cause de son héritage magique. Il n’était pas d’accord avec le fait d’arrêter tous les gens qui appartenaient à une race précise. Mais, il gardait à l’esprit que cette race était responsable de nombreux meurtres et représentait un certain danger, si ce n’était pas le plus grand, pour l’humanité.

Mais, en ces instants, il ne pensait pas à toutes ces questions sans réponses. Les seules choses qui occupaient son esprit c’était ces maudits cartons et ces escaliers à la con. Il prévoyait déjà les douleurs à l’avance et descendit de sa voiture en soupirant. La journée était chaude et le soleil brûlant. Tout le monde était en tee-shirt et en short. Tout le monde, à l’exception d’Andrew. Il avait toujours une chemise à longues manches jusqu’au bout de ses poignets. Voilà presque un an qu’il n’avait pas porté un tee-shirt, subissant la chaleur lourde de l’été sans aucun répit.

Le premier aller vers son studio ne fut pas trop périlleux mais, il savait que les prochains seraient bien pires. Le troisième lui donna l’impression qu’il n’allait jamais y arriver. Sa jambe le torturait, il sentait son muscle mort demander encore un autre de ces antidouleurs qu’il gobait tous les jours par poignées. Une goutte de sueur coula le long de sa tempe, suivant les contours de son visage alors qu’il prit le dernier carton. Dès la deuxième marche, il s’arrêta, ayant juste l’impression que sa jambe était en feu. Alors qu’il s’apprêtait à déclarer forfait et à rendre la boîte de carton à sa voiture pour venir la récupérer plus tard, une voix attira son attention.

- Vous emménagez ? Besoin d'aide peut-être ?

Il releva la tête. Un homme se tenait debout quelques marches plus haut. C’était un homme plutôt beau, avec l’air sympathique et une forte carrure. Andrew le considéra comme un envoyé du ciel venu le relever du sol, métaphoriquement parlant bien sûr. L’ancien militaire répondit avec un petit sourire gêné, ne pouvant pas se permettre d’être fier et de refuser son aide plus que bienvenue.

« Oui, au deuxième étage. Et j’avoue que votre aide serait la bienvenue. J’ai un peu mal à la jambe et c’est le dernier trajet. Merci beaucoup. Ah au fait, je m’appelle Andrew. Andrew Nichols »

Andy faisait des efforts pour être sympathique. En ces temps troubles, on ne savait jamais vraiment avec qui on parlait. Il fallait mieux ne pas se faire remarquer et surtout, ne pas s’attirer des ennuis.



(c) made by panic!attack

Revenir en haut Aller en bas

Chris Durden
La Résistance

avatar


× Dollars : 204
× Inventaire : T-Shirt, jean
× Humeur : Neutre
× Disponible pour RP :
  • Oui

× Messages : 1268

MessageSujet: Re: Brothers in Arms - ft. Andrew Nichols   Mer 13 Juil - 15:53

Brothers in Arms
Chris × Andrew
Boy I was shaped for the fury
Now I pay the price
Of the human race's vice
And I was promised
The glorious ending of a knight
But the crown is out of sight

- Oui, au deuxième étage. Et j'avoue que votre aide serait la bienvenue. J'ai un peu mal à la jambe et c'est le dernier trajet. Merci beaucoup. Ah au fait, je m'appelle Andrew. Andrew Nichols.

Chris descendit les quelques marches qui l'éloignait du nouvel arrivant ainsi que de ses cartons lui serra la main.

- Chris Durden. Bienvenue dans cet immeuble, il n'est pas très confortable mais tranquille, loin des combats de l'extérieur. C'est bien l'endroit le plus calme du Centre-ville.

Il sourit et rejoint le rez-de-chaussée et prit les deux cartons posés sur le sol avant de proposer et enfin d'attraper, celui dans les mains d'Andrew. Il monta les marches sans difficulté. Il s'agissait bien là d'une chose que Chris aimait chez les vampires : leur capacité à se remettre rapidement de blessures qui maintiendraient toutes autres races à terre beaucoup plus longtemps. À part peut-être les loups, mais son mépris pour cette espèce le fit changer de chemin de pensée. Il grimpa les marches deux à deux avec les boîtes en carton, et une fois arrivé au deuxième étage, il déposa le tout en piles.

- J'habite moi aussi cet étage, l'appartement 0025.

Le vampire tenta de jauger une nouvelle fois cet homme, essayant de comprendre s'il ne s'agissait pas d'un agent sous couverture, ou d'un potentiel futur traître. Il avait fait de nombreuses mauvaises rencontres au cours de sa vie, mais le nombre de menteurs et menteuses avait grandement augmenté depuis le commencement de la guerre civile, en toute logique. Une fille bien peu renseignée sur le sujet l'avait même poignardé avec un couteau de chasse (banal) alors qu'ils couchaient ensemble. Il la connaissait depuis plusieurs semaines et elle avait probablement découvert sa véritable nature quelques jours plus tôt, c'est à ce moment là que son comportement avait changé, à la surprise du vampire. Malheureusement pour la jeune fille, Chris n'était pas du genre à laisser couler une trahison, même sans réel dommage. Elle n'était pas sur son lieu de travail le lendemain matin. Il ne l'avait pas tué, non, il souhaitait rester proportionnel dans ses actes. Il s'était contenté de l'enfermer jusqu'à ce que la verveine ait quitté son corps pour finalement lui effacer la mémoire et lui créer de faux souvenirs, et ce qu'on pourrait appeler 'une vie de merde'. Il n'était pas le pire des monstres, si la jeune femme s'en était prise à n'importe quel autre vampire de la sorte, elle serait probablement morte à l'heure qu'il est. Chris, lui, en avait simplement fait une sans-abri.

On pouvait donc comprendre qu'il aimait rester sur ses gardes. Il ne parvint pas à déceler quoique ce soit chez Andrew. Après un silence peut-être un peu trop long, il secoua la tête et afficha un sourire poli sur son visage.

- En cas de besoin, vous savez où me trouver.
Made by Neon Demon

________________________________



So you can throw to the wolves, tomorrow I will come back, leader of the whole pack, beat me black and blue, every wound will shape me, every scar will build my throne.

À force de pousser mémé dans les orties, elle finit par te balancer sa soupe bouillante dans le caleçon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://always-and-forever.forumactif.org

Invité
Invité




MessageSujet: Re: Brothers in Arms - ft. Andrew Nichols   Mer 3 Aoû - 22:03


Brothers in Arms
  ft. Andrew & Chris




Rencontrer ses voisins faisait partie du rituel de l’emménagement. C’était certain qu’il allait croiser pas mal de têtes dans un immeuble pareil et, il était plutôt content de tomber sur lui. Au moins, il pouvait l’aider. Le voisin en question descendit les marches et Andrew déposa son carton pour lui serrer la main comme il le fallait.

- Chris Durden. Bienvenue dans cet immeuble, il n'est pas très confortable mais tranquille, loin des combats de l'extérieur. C'est bien l'endroit le plus calme du Centre-ville.

Des combats … Andrew ne se rendait pas tout à fait compte de l’aspect guerre civile. Sans doute devait-il être particulièrement chanceux d’avoir ainsi échappé aux conflits. Bien qu’il soit un sorcier, il n’avait aucun problème. D’un autre côté, il était autant sorcier qu’un gamin faisait du vélo avec les petites roues était coureur du tour de France. D’une constitution solide, il s’empara des cartons restant et grimpa sans difficultés jusqu’au deuxième étage, Andrew à sa suite. Celui-ci affichait un air blasé. Avant cette saloperie de guerre, c’était lui qui aidait les gens et passait pour le grand costaud de service. Maintenant, il était le boiteux de service. Génial.

- J'habite moi aussi cet étage, l'appartement 0025.

Juste à côté du sien, parfait. Il ne restait plus qu’à espérer que la cohabitation se passe bien. Ils étaient partis sur de bonnes bases, c’était un bon début. Son interlocuteur semblait le juger, ce qui mit Andrew mal à l’aise. Avec les temps qui courraient, tout le monde était sur ses gardes, c’était normal mais, il ne s’y faisait toujours pas. En plus, cette ambiance lui rappelait ses années de service au Moyen Orient, rien de très agréable en somme. S’il avait joué un rôle dans ce conflit armé, il était certain de n’en avoir aucun dans la guerre des surnaturels. Après tout, les surnaturels, surtout les vampires, ne boitaient pas et savaient monter leurs cartons eux-mêmes. Et aucune agence ne donnerait le moindre crédit d’action à un type qui ne savait même plus courir. Le champ des possibles était donc particulièrement réduit dans son cas. Au mieux, il pouvait, à l’instar de ces personnes âgées désagréables, rester caché derrière ses rideaux et donner l’alerte dès qu’un type un peu louche passait. Glorieux.

- En cas de besoin, vous savez où me trouver.

Andrew répondit directement, affichant lui aussi un sourire.

« En fait, j’habite juste à côté si on en croit les numéros de nos appartements. Et ça devrait aller merci beaucoup en tout cas. Je peux peut-être vous proposer une bière … ou toute autre boisson », ajouta-t-il se rendant compte que tout le monde dans se pays ne se satisfaisait pas toujours d’une bonne bière bien fraiche.

D'ailleurs, il se demandait à son tour qui pouvait être son nouveau voisin sur l'échiquier de cette guerre. Même s'il avait peu de chance de tomber sur un autre surnaturel, il aimerait quand même savoir. Malheureusement, ce n'était pas le genre de question qu'on pouvait poser au détour d'une conversation ou d'un échange de banalités.

(c) made by panic!attack

Revenir en haut Aller en bas

Chris Durden
La Résistance

avatar


× Dollars : 204
× Inventaire : T-Shirt, jean
× Humeur : Neutre
× Disponible pour RP :
  • Oui

× Messages : 1268

MessageSujet: Re: Brothers in Arms - ft. Andrew Nichols   Sam 20 Aoû - 16:28

Brothers in Arms
Chris × Andrew
Boy I was shaped for the fury
Now I pay the price
Of the human race's vice
And I was promised
The glorious ending of a knight
But the crown is out of sight

Chris restait sur ses gardes sans jamais laisser quoi que ce soit se rendre visible dans ses yeux. Il avait appris à cacher ses pensées au fil des années. C'était un entraînement qui avait probablement commencé lors de ses longues séances de torture il y a de ça plus de soixante-dix ans, pendant que ses bourreaux mettaient tout en œuvre afin de découvrir les secrets de l'armée américaine, ainsi que l'emplacement des camps dans toute l'Europe. Chris n'était qu'un simple chef de troupe, mais il lui était arrivé à plusieurs reprises d'avoir l’œil attiré par les cartes dans la tente du général lorsqu'il venait effectuer son rapport. Jamais il n'avait parlé, et il en était toujours fier.

Quoi qu'il en soit, il fit un pas en arrière qui fut coupé par une réponse rapide de son interlocuteur. Il se tourna vers lui et regarda la porte de l'appartement du nouvel arrivant.

- En fait, j'habite juste à côté si on en croit les numéros de nos appartements. Et ça devrait aller merci beaucoup en tout cas. Je peux peut-être vous proposer une bière... ou toute autre boisson.

Il afficha un sourire sympathique, heureux de rencontrer quelqu'un de plus amical que la vieille dame du quatrième obsédée par ses chats et son mari perdu il y a vingt ans. Il l'appréciait, mais probablement plus par pitié pour cette femme que pour son caractère et ses habitudes.

- Je prendrais bien une bière, oui. Merci.

Il sentit qu'Andrew se méfiait également. Il ne percevait aucune peur dans le bruit des battements de son cœur, mais voyait peut-être une pointe de quelque chose de vague dans son regard. Il songea un instant à la tristesse de la situation. Il était devenu impossible d'avoir de simples interactions avec le monde sans méfiance et sans doute. Lui-même était le premier à chercher des armes potentielles lorsqu'il entrait dans une pièce, ou encore les issues de secours susceptibles d'être restées dans surveillance, mais il était également le premier à regretter le temps où les surnaturels vivaient paisiblement parmi les humains. Mais la bêtise de certains avait condamné l'espèce entière.

Il attendit que le jeune homme ouvre la porte de son appartement avant d'emporter deux cartons afin de débarrasser le couloir, puis il s'apprêta à entrer, avant de vite s'arrêter. Il n'avait pas été invité. Afin de cacher le problème, il se contenta de regarder à travers la porte ouverte. La situation lui rappelait son propre emménagement il y a de cela quelques mois, lorsque Mystic Falls était un lieu qui lui semblait protégé. Ce n'était pas un véritable emménagement, plutôt un squat permis par un de ses amis, propriétaire de l'appartement. Il l'avait invité à entrer par téléphone, au courant de sa situation de vampire. Dans le nouvel appartement d'Andrew vivait un autre homme et sa fille, tous deux des loups garous. Chris ne s'entendait pas bien avec eux, mais il ne put retenir une expression d'effroi quand le gouvernement avait raflé l'immeuble à la recherche de surnaturels, et enlevé le père devant les yeux de sa fille de huit ans, à coups de matraque et à gorgées d'eau dans laquelle baignait de l'aconit. Il avait survécu à cette rafle en sautant par la fenêtre. L'appartement n'était pas à son nom à cette époque, personne n'était donc au courant de son existence. S'évanouir dans la nature pendant la durée nécessaire au retour du calme était donc assez simple.

Il effaça ces souvenirs d'une secousse de tête et fit mine d'observer le lieu, à la recherche d'un commentaire à faire afin de cacher son incapacité à entrer, et finissant par prétexter autre chose.

- C'est un bel appartement. Ils sont tous construits de la même façon mais le votre est mieux éclairé en journée. Par ailleurs j'y pense, vous êtes le nouvel arrivant, ce serait plutôt à moi de vous offrir une bière, et j'en ai quelques unes au frais. Je doute que votre réfrigérateur soit branché actuellement.
Made by Neon Demon

________________________________



So you can throw to the wolves, tomorrow I will come back, leader of the whole pack, beat me black and blue, every wound will shape me, every scar will build my throne.

À force de pousser mémé dans les orties, elle finit par te balancer sa soupe bouillante dans le caleçon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://always-and-forever.forumactif.org

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Brothers in Arms - ft. Andrew Nichols   

Revenir en haut Aller en bas
 
Brothers in Arms - ft. Andrew Nichols
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Signature de contrat - Andrew Brunette
» Combat arms
» Andrew Kirke (Gryffondor)
» [Février] Taeyang Andrew
» Heavy in your arms [Wyatt] -TERMINÉ

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Always and Forever ::  :: La Une du Vampire Enchaîné :: Les Archives :: Archives de vos RPs-