AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  S'enregistrerS'enregistrer  

Partagez | 
 

 A small bloody fun ? ft Mina

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
Invité




MessageSujet: A small bloody fun ? ft Mina   Mar 5 Juil - 13:13

A small bloody fun ?

ft Mina


« Take me to church »
Le monde avait changé, ce qu'on nommait la guerre faisait rage dans une bourgade qui, jusqu'ici, n'avait très clairement fait jamais parler d'elle sinon pour ses disparitions mystérieuses. Jadis Mystic Falls n'était qu'un coin reculé des Etats Unis, jamais les gens n'auraient pu croire, ni même avoir idée, qu'une concentration de phénomènes surnaturelles s'y trouvait, après tout, les humains demeuraient terre à terre, trop ancrés dans ce qu'ils pensaient être leur réalité, ce qui en sommes était totalement stupide. L'homme s'était toujours cru plus fort, au point culminant d'une chaîne alimentaire, tout autant qu'empereur de cette planète où il ne faisait pourtant que grouiller comme un cloporte à la recherche de ses semblables, évidement, il se fourvoyait car depuis fort longtemps, des êtres supérieurs à lui rôdaient et se repaissaient de son sang savoureux. Voilà à quoi servait les humains autrefois, ils n'étaient que des gourdes sur pattes, avec une conscience et des pensées, que les vampires se plaisaient à chasser comme l'aurait fait tout bon prédateur pour survivre. Ce n'était en rien dramatique ou horrifiant, pour autant d'après cette poignée de stupides spécimens, s'étant mis en tête d'exterminer des races leur faisant de l'ombre, ce n'était en rien ordinaire, ni même naturel mais plutôt criminel et effrayant. Ils oubliaient qu'eux aussi, et ce chaque jour que la vie désirait encore les voir respirer, ils imitaient ceux qu'ils craignaient en tuant des animaux, eux aussi avec un cœur battant et parfois des émotions, simplement pour se nourrir. Après tout, pour ces infectes petits soldats de plomb, il fallait suivre à la lettre le dicton « fais ce que je dis mais pas ce que je fais »....

A y songer, Pierce eut un rictus mauvais, il avait suffit d'une langue bien pendue et certainement d'une abrutie de créature, puis voilà que leur existence, jusqu'ici préservée, s'en voyait menacée comme en 1864 lorsque la traque avait débuté. Comment détester plus encore les humains ? Voilà la question qu'elle se posait en contemplant le peu de poche de sang qui lui restait. Il n'y avait bien évidemment pas matière à les haïr davantage, ces petits pantins, leur caractère, faits et actes, suffisaient bien afin d'inspirer la haine aux créatures qui, bien évidemment, avaient besoin d'eux pour ne pas finir statufiés. Aujourd'hui, la chair fraîche n'était pas évidente à trouver, pour la simple et bonne raison qu'elle se gavait de veine de venus afin d'épargner leur gorge ou poignet. Quant aux sbires, c'était bien la même chose, impossible d'hypnotiser qui que ce fut afin de voir ses envies et désirs servis sur un plateau en un unique claquement de doigts.... Là, dans ses pensées, et complètement ailleurs, Katherine esquissa un sourire.

-Teeny ? Interrogea-t-elle par automatisme jusqu'à se remémorer un fait dont elle avait été l'instigatrice.

Tennessee n'avait pas passé le seuil depuis des semaines, et alors qu'elle était certaine de ne pas subir son absence, les jours la poussaient à croire qu'elle avait fait le mauvais choix en l'envoyant ainsi, pour son propre bien être, dans la gueule du loup plus qu'à son tour. Il n'était plus là, ne restait que cette humaine, propriétaire des lieux, qu'elle avait fort heureusement dissimulé au mieux, et à des kilomètres de la ville, afin de s'assurer un minimum de confort. Madame Jones avait donc rejoint la demeure après le début des hostilités, quand à Katherine, elle avait prit soin, et sous les conseils de son adorable pion, dissimulé son bijou de protection. Dès lors qu'il lui eut soufflé l'idée, la chaînette à pierre bleue avait rejoint sa cheville et ses slims recouverts ce dernier afin de s'assurer un certain répit si, toutefois, elle tombait face à l'un des membres de cette affreuse agence. Passer pour une humaine était dans ses cordes, après tout elle l'avait souvent fait lorsque voler l'identité de son double lui était utile mais ici, y étant forcée, Pierce subissait plus qu'autre chose, pire encore car elle n'avait plus son vampire auprès d'elle afin de lui assurer longévité. Lui manquait-il ? Alors que oui, Petrova refoulait cruellement ses émotions, il n'était et ne demeurerait qu'un pion utile, rien d'autre, et même si elle lui avait fait part de quelques brides douloureuses de son existence, qu'il était touchant et charmant à ses heures, elle se refusait catégoriquement à éprouver quoi que ce fut à son égard, malheureusement, à n'avoir jamais éteint son humanité, la belle ressentait parfois ce qu'elle aurait apprécié faire taire afin d'avoir la tête froide. Morte d’ennuis, elle rejeta alors son corps gracile contre le sofa, les mèches de ses cheveux créant une corolle de boucles sur le cuir, puis observa le plafond jusqu'à sourire davantage. Mina était en ville, et étant donné la malice et la ruse de cette vampire aux yeux envoûtant, sans nul doute avait-elle usé de fourberies afin de garder ses droits ici bas. Oui, Harker n'était en rien aux mains de l'agence, ni même entre d'autres ou si, peut-être celle d'un amant dont son amie n'avait encore connaissance. Ce fut donc décidée à rejoindre la brunette que la belle quitta sa propre demeure, donnant quelques ordres clairs et précis à son dernier pantin, afin de regagner un tout autre domaine où elle savait trouver de quoi passer le temps avec saveur. Slim noir, top violine, veste de cuir aux manches retroussées et boots aux pieds, Pierce prit soin de ne croiser aucun de ces membres de la rebéllion et se faufila habilement jusqu'au manoir de sa confidente à la porte de laquelle elle sonna pour ensuite afficher un large sourire à celle qui lui ouvrait.

-L'ennuie va m'tuer à petit feu, je meurs de soif mais je n'ai pas non plus envie de trouver de quoi me déshydrater seule. Lui souffla-t-elle avant d'avancer d'un pas dans le vaste logement de la sublime Mina. Oh, pardonne moi, tu n'es peut-être pas seule ? Interrogea-t-elle en la pointant nonchalamment de l'index avant d'afficher cet air mutin que la brune lui connaissait depuis toujours. Je t'en pris, dis moi que tu as une poche sur pattes à disposition et que tu te régalais en douce..... Sourit-elle.

code by ORICYA.

Revenir en haut Aller en bas

Mina M. Harker
La Résistance

avatar

× Dollars : 163
× Disponible pour RP :
  • Oui

× Messages : 273

MessageSujet: Re: A small bloody fun ? ft Mina   Mar 19 Juil - 18:13

Titre du sujet
Nom des personnages

Responsabilités. Maintenant, j’avais des responsabilités, non pas de continuer à m’occuper de mon entreprise, à faire en sorte d’être encore et toujours plus riche, non. Aujourd’hui, j’avais des responsabilités, comme la protection des miens. Loin de moi l’idée de vouloir aider mon prochain, mais dans cette guerre déclarée, il fallait faire un choix et j’y ai vu une opportunité. Si j’aider les miens, que j’étais dans ce que l’on appelle dans la Résistance, je pourrais me protéger. Etre bien placée, avoir des informations, protéger sa vie, diriger, décider, ce n’était pas si mal. Je devais cohabiter, plus ou moins, avec d’autres, ne plus tuer comme avant, ne plus se battre contre les autres. Ne plus faire des plans sur la comète pour libérer où surtout, vouloir mettre hors de lui un loup. Loup avec qui je devais, d’une certaine manière, travailler. Je ne l’avais pas revu et je n’avais pas envie de le revoir. Sa sœur avait dû le prévenir de ce que j’avais tenté de manigancer, si j’étais inquiète de ce qu’il pouvait me faire ? Un loup qui d’une morsure peut me tuer ?
Après tout, ne devrais-je pas mourir ? J’avais eu envie de me battre pour quelqu’un mais j’avais saisi que ça n’était pas possible, je ne voulais pas, je n’avais pas osé. A présent, il était là, plus ou moins, à être le sorcier dont j’avais besoin en cas de problème. Je me fierais plus à lui qu’à n’importe quel sorcier de la Résistance.
Ça avait été un choix difficile, mais je l’avais pris parce que je n’avais pas le choix. Aujourd’hui j’avais décidé de ne rien faire, j’avais besoin de penser. Penser à ma vie, à tout ce que j’avais vu, vécut, appris, ressenti et tous mes regrets.
Verre de sang à la main, pour un minimum de standing, de classe, la sonnerie de la porte d’entrée me fit presque sursauter. Avec un ennui non dissimulé, j’ouvrais la porte pour faire face à celle à qui je devais presque tout.
- Katherine Pierce qui me rend visite !
Sa vue me fit sourire, je devais être l’une des seules personnes au monde qui l’appreciait, comme elle devait être l’une des seules à m’aimer comme je suis, comme une copie conforme d’elle-même. Je la laissais entrer, sa compagnie me ferait du bien. Je fronçais les sourcils lorsqu’elle me demanda si quelqu’un d’autres été ici.
- Toujours taper où ça fait mal, n’est-ce pas ?
Comment lui en vouloir ? Même si aujourd’hui, elle tapait sur une douleur qui me maintenait en rage. Je fis mine de prendre du temps pour réfléchir avant de fermer la porte et de me rendre dans le salon, lui indiquant de me suivre.
- Jonathan, va chercher notre invité à la cave s’il te plait.
Katherine était la seule, à savoir pourquoi ce prénom était ironique dans ma bouche. Se souviendrait-elle que mon esclave humain porte le nom de mon défunt mari. Sans doute que cela fait partie de ces souvenirs non important à la vie d’un vampire, mais qui pourtant, hante les autres.
- Il faut toujours garder une réserve, non ?
Je lui adressais un clin d’œil amusée avant de m’affaler dans le canapé.
- Je me suis toujours demandée… Pourquoi tu m’as aidé ? Pourquoi tu ne m’as pas tué, il y a 300 ans ? J’étais faible, je ne savais pas ce que je pouvais faire, j’étais une proie facile.
Des bruits résonnèrent dans la cave, puis Jonathan arriva dans la pièce avec un humain enchainé. Il le laissa tombé à mes pieds et d’un geste de la main, je l’indiquais à mon amie vampire.
- Ne le vides pas, laisses moi en un peu. D’accord ?

Emi Burton

________________________________


   
Leave Out All The Rest
I dreamed I was missing, you were so scared, But no one would listen, 'cause no one else cared, After my dreaming, I woke with this fear, What am I leaving when I'm done here?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
A small bloody fun ? ft Mina
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bloody London
» Mina Harker
» Hope is Dead : Kira Takumi & Trouble VS Mina Luvia
» G - "With or Without You" [HENTAÏ] [PV Mina]
» Bloody Mary

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Always and Forever ::  :: Mystic Falls - Quartier Résidentiel :: Les Manoirs, Domaines-