AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  S'enregistrerS'enregistrer  

Partagez | 
 

 Sometimes, you need just a smile - Rylyyn

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Mina M. Harker
La Résistance

avatar

× Dollars : 163
× Disponible pour RP :
  • Oui

× Messages : 273

MessageSujet: Sometimes, you need just a smile - Rylyyn   Jeu 30 Juin - 12:01



Sometimes, you need just a smile


Je ne devais pas oublier mon travail, même si je sentais qu’autour de moi, un ombre plané. Pouvais-je en douter ? Après tout le mal que j’avais pu faire autour de moi, le mal rodé et je ne pouvais rien y faire. Je n’avais qu’une hâte, comme à chaque fin de journée, rentrez chez moi, enlevé ce costume de femme d’affaire et me plonger dans un bon bain.
Je mentirais si je dirais que je ne me suis pas sustentée sur le chemin du retour. Que je n’ai pas hypnotisais cette femme, douce et gentille pour qu’elle me donne son sang. Je ne l’ai pas tué, je ne l’ai pas agressée. J’ai tenté d’être la plus douce possible car son visage me rappelait un fantôme de mon passé. J’ai parfois eu l’impression, au cours des derniers siècles tombés sur les réincarnations de mes amis, ceux que j’avais tué, ce que j’avais connus et aimés. Autant dire que vivre en se confrontant à ses regrets et remords n’est pas facile, même si j’ai déjà mon compte avec cette maudite bague de jour.
Arrivée chez moi, après mon bain, dans ma chambre, devant ma coiffeuse, je prenais un soin intense à coiffer cette chevelure foncé. Contemplant mon reflet, je ne peux m’empêcher de détourner le regard. Moi, Mina, la vampire de 300 ans qui s’amuse à détruire les humains, agit comme tel. Parfois, je me dégoute au point de ne plus savoir qui je suis. Je tente de me vider la tête lorsque j’entends une musique douce à mes oreilles. Un cœur. J’ai une chance sur deux, mon valet où mon invité. Je n’ai envie de voir aucun des deux. Une serviette autour de la taille, je pars dans la pièce à côté, mon dressing. Au milieu de celui-ci trône ma robe intemporelle. Ma toilette verte offerte des siècles auparavant. Un pincement au cœur et je détourne le regard. Je devrais faire comme beaucoup de mes congénères, ne pas avoir de souvenirs autre que dans ma cervelle et vivre comme si demain était la fin, même pour un vampire. Vivre dans le passé…Je dis faire le contraire, mais je n’en démords pas.
Après quelques minutes où je me triture l’esprit sur le jour où j’ai portas cette robe. Le jour où il a fait se portrait de moi qui est dans le salon, face à cette cheminée où quelques jours avant, j’eu l’une des conversations les plus étonnantes depuis bien longtemps. Je prends une robe, fluide, simple, légère, bleue. Pieds nus, les cheveux attachés en une queue basse, je descends les escaliers lentement. Je veux savoir qui est là, je ne vois personne dans la cuisine, il est clair que ça n’est pas mon valet mais mon invité. Je regarde la porte de sa chambre, elle est fermée. Je m’arrête quelques secondes pour repenser à ses paroles. Je ne peux pas l’accepter, je ne veux pas accepter l’hypothèse qu’elle n’est pas loin l’ancienne Mina. Je me rends directement dans le frigo où je sors une bouteille en verre. Au premier abord, c’est rouge, ça peut être du vin, mais c’est un liquide tout autre qui me rend forte.
La bouteille, un verre, je me rends dans le grand salon. Je les pose sur la table et me rend en face des livres. Je n’ai aucune idée de ce qu’a fait où non mon invité, je ne sais pas ce qu’il a appris, je ne sais pas s’il a regardé l’histoire de notre pays depuis qu’il est revenu d’entre les morts. Je sors quelques livres et en présélectionne certains que je pose sur la grande table. Si jamais il veut lire, comprendre. De plus, j’aurais quelqu’un avec qui parlé de mon pays, des changements que j’ai vu moi-même.
Je retourne près de la bouteille et me sers un verre. Je sens la chaleur et la force que ça m’octroie. Je regarde les livres et écoute le cœur battre à nouveau. Devrais-je aller le voir ? Je n’avais aucune idée de ce qu’il avait appris. Je n’avais aucune idée quant à sa santé mentale. Il revenait d’entre les morts, seul, un siècle plus tard. Sa famille est décimée. Je me tourne vers la porte, c’est mon devoir de prendre de ses nouvelles. Je sursaute. Il est là. A l’entrée, à la porte. Depuis quand je me laisse avoir de cette manière ? Je ne lui adresse presque pas un regard et va m’assoir aussitôt sur le canapé, mon verre à la main. Je me suis dit de ne pas l’approcher de trop, que ça pouvait être trop dangereux pour moi.
- Bonsoir, sorcier. J’ai laissé quelques livres, je ne sais pas si vous les avez déjà lu. Cela concerne l’histoire de l’Angleterre.
Ma voix est froide, mon attitude est distante. Je n’ai aucune idée de la manière dont je dois agir avec lui, lui qui me pense me comprendre un peu trop bien à mon gout. Nos histoires, par certains aspects sont similaires. Et son sourire est charmeur. Non, ça, je dois l’enlever de ma tête. Ca ne doit pas être comme ça.


fiche codée par rawr

________________________________


   
Leave Out All The Rest
I dreamed I was missing, you were so scared, But no one would listen, 'cause no one else cared, After my dreaming, I woke with this fear, What am I leaving when I'm done here?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Sometimes, you need just a smile - Rylyyn
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Why do you smile all the time ? (RP libre : 1,2,3 personnes ?)
» I'll make you smile ! w/ Bak Yul
» ♣ Enjoy life and smile ♣
» Smile(y) me back!
» Léo ∆ I will show another me, I'll tell them what the smile on my face meant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Always and Forever ::  :: La Une du Vampire Enchaîné :: Les Archives :: Archives de vos RPs-