AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  S'enregistrerS'enregistrer  

Partagez | 
 

 And finally, I'm lost in my feelings ► Feat Maxwell Snyder

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Xander Syrus
L'Agence

avatar


x Emploi : Agent de police
× Dollars : 228
× Humeur : Défiant
× Disponible pour RP :
  • Oui

× Messages : 926

MessageSujet: And finally, I'm lost in my feelings ► Feat Maxwell Snyder   Ven 17 Juin - 19:01



And finally, i'm lost in my feelingsÀ la fin de la journée, ce que nous voulons vraiment, c’est être aux côtés de quelqu’un. Tout ce rituel, prendre de la distance, et faire semblant de ne pas se préoccuper des autres, c’est des conneries. ( Léo Ferré → Avec le temps )

L'humanité a quelque chose de surprenant. Mais pas que. Effrayant, aussi. Parfois. Humain, trop humain. Nous pouvons passé du bonheur a la dépression, de la dépression au bonheur en une fraction de seconde. Et les seules coupables ce sont eux : nos sentiments.
Svetlana commençait a comprendre pourquoi certains vampires choisissait d'eteindre leurs humanités plutôt que de s'affronter eux même. Choix certes douloureux mais parfois indispensable.
Sans ça, c'était une véritable lutte contre soi même. Et la sorcière connaissait cette situation mieux que personne.
Deux jours était passés depuis cette fameuse rencontre avec Rylynn. Six jours, depuis la mort de Stéphane. Et le temps lui semblait bien long, comme figé.
Tant que vous vous souvenez d'eux, tant que vous les aimez, ils vivent à travers vous. Ils voient le monde par vos yeux, alors ne leur gâchez pas la vue en brouillant votre regard de larmes.
Figé sur cette rencontre qui lui avait redonné un semblant de vie. C'était dur. C'était éprouvant. Mais elle avançait de nouveau. Un pas aprés l'autre. Doucement mais surrement. Sa famille devait être fier d'elle, d'avoir réussis a reprendre le dessus. Stéphane devait être fier d'elle. C'était ce qu'il aurait voulu. La voir vivre. Rayonante, belle et dangereuse comme elle l'était autre fois. Elle se devait de redevenir cette femme. Pour lui.
Mais si elle reprenait doucement gout a la vie c'était bien grace a lui. Rylynn.
Elle sourit faiblement en repensant a cet étrange personnage. Il y a des rencontres qui changent des vies.
Svetlana soupira et laissa son esprit divagué devant son assiette vide. Oui, ce midi elle avait réussis a manger un repas presque complet mais rester dans sa cuisine était un réel supplice depuis que son frère y avait laissé la vie. Mais Svetlana ne voulait pas quitter ce loft, il y avait bien trop de souvenirs de Stéphane, elle sentait presque encore sa présence, parfois. Son odeur.
Son cerveau s'eparpilla dans un méli mélo de pensées puis s'arréta sur une personne. Une personne, que la sorcière, avait laissé goutté a ses lèvres, il n'y a pas si longtemps alors que Stéphane était encore en vie. Une personne a qui elle tenait beaucoup mais qui l'avait pourtant fait fuir suite a ce baiser volé. Maxwell Snyder. Ce baiser, elle ne l'avait pas oublié, au contraire. La seule chose qui l'empêchait de profiter plainement de ce souvenir était son frère, l'amour de sa vie. Et il n'était plus là.
Une boule lui serra la gorge. Comment pouvait elle oser ? Profiter de la mort de Stéphane pour rejoindre le médecin. C'était parfaitement horrible.
Svetlana chassa bien vite cette pensée puis entreprit de débarasser l'assiette vide dans le lave vaisselle, traversant la cuisine avec regret, ne pouvant s'empêcher de regarder l'emplacement ou son frère avait quitté ce monde. Elle resta un court instant, médusée puis quitta précipitament la cuisine, sentant la crise de larme monter.
Sans réfléchir, elle saisit les clés de la voiture de Stéphane, ferma le loft et quitta en trombe le centre ville, direction Willow Creek. Quelques minutes plus tard, elle se gara sur un parking, les yeux rivées sur une maison en particulier. Elle resta silencieuse quelques secondes puis, dans un instant de folie, sortit de la golf et vint sonner a la fameuse porte portant le numéro 1. On pouvait lire sur la boite aux lettres le nom de ... Maxwell Snyder.
Son coeur s'accéléra quand Svetlana entendit du bruit derrière la porte. Quand celle ci s'ouvrit sur un Maxwell plus sexy que jamais, elle regretta presque d'être venu jusque ici.
Qu'est ce qu'il m'a prit...
Elle ouvrit la bouche, chercha ses mots.

- Maxwell... je... euh...

La sorcière laissa retomber ses bras sur ses cuisses, énervée par son propre comportement.

- Je suis désolée, je n'aurai pas du venir te déranger...

Puis, sur ses mots, elle s'empressa de tourner les talons, sentant la honte lui monter aux joues mais finalement elle s'arréta, dos a lui, sentant son regard sur son corps.
Svetlana ferma les yeux, se mordit la lèvre, songeant a l'énorme dérapage quelle s'apprétait a faire.
Oh, et puis, Stéphane était mort aprés tout ! Tel un diable sortant de sa boite, elle se retourna, combla l'espace entre elle et lui et posa ses lèvres sur celle de Maxwell dans un baiser fougueux et passionné comme si son corps réclamait cet instant depuis cette nuit au pont Wickery ou le médecin avait tenté l'impossible. Comme quoi, on ne résiste pas a Maxwell Snyder...

© 2981 12289 0

________________________________


I don't want to die alone@Nymeria


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité




MessageSujet: Re: And finally, I'm lost in my feelings ► Feat Maxwell Snyder   Sam 25 Juin - 14:57



And finally, i'm lost in my feelingsÀ la fin de la journée, ce que nous voulons vraiment, c’est être aux côtés de quelqu’un. Tout ce rituel, prendre de la distance, et faire semblant de ne pas se préoccuper des autres, c’est des conneries. ( Léo Ferré → Avec le temps )

Les journées de Maxwell s’étaient adoucies dans cette petite ville. Ses horaires infernaux s’étaient assouplis, ses nuits s’étaient allongées et ses heures libres multipliées. Même son humeur connue pour être difficile s’était améliorée. Le jeune médecin passait voir sa mère au centre au moins deux fois par semaine et l’’accueillait même des fois pour un weekend end. Sa génitrice appréciait de voir son fils sourire un peu plus qu’avant. Elle avait toujours fait partie de ces femmes qui savaient voir le bon en chacun et dans toutes les choses de la vie. Sans doute qu’il lui avait fallu développer cet optimisme béat pour contrecarrer les plans difficiles à assumer de son propre père. Que Maxwell diminue ses recherches surnaturels et profite un peu plus de chaque jour apaisait son cœur de mère inquiète.

En effet, Maxwell, à 27 ans découvrait doucement que les gens avaient un quelconque intérêt, même s’ils n’étaient pas aussi cultivés que lui. Lorenzo, par exemple, n’avait jamais été à l’école mais, apportait plus à son humain que tous les gens plus brillants avec lesquels il avait pu parler. Le vampire avait quelque chose de particulier qui apaisait le médecin, le rendait dépendant. Sauf que, Maxwell ne savait absolument pas comment gérer cet attrait pour Enzo ni le fait que ce dernier était en couple. Il se surprenait à être jaloux, à vouloir qu’il reste plus longtemps et à se confier sur certains aspects de sa vie. Lorsqu’il partageait ses tourments avec sa mère, celle-ci rigolait en lui disant qu’il était temps et qu’il comprendrait bien assez vite. Sauf que son fils ne savait pas mettre de mots sur les émotions qu’il ressentait, encore moins sur quelque chose aussi complexe que de l’amour pour quelqu’un.

Cette après-midi, il avait décidé de la passer tranquillement avec un livre. D’ailleurs, il râla quand il entendit la sonnerie. Ce n’était pas celle de son cabinet et pouvait donc éliminer toute urgence médicale. C’était donc quelqu’un venu pour lui faire perdre son temps. D’ailleurs, des fois il se demandait si l’univers de lui en voulait pas personnellement. Soigneusement, il posa son marque page, referma le livre à l’épaisse couverture noire et se leva. Il était vêtu d’une chemise blanche simple et d’un pantalon noir. Ses cheveux étaient en bataille et il avait la tête du mec qui n’aimait pas être dérangé. Il ouvrit la porte et fut surpris de voir Svetlana. C’était une fille qu’il avait connu quand il était encore à la fac et revu quelque fois à Mystic Falls. Elle lui avait d’ailleurs mis un vent qu’on pouvait facilement qualifié de royal.

- Maxwell... je... euh...

« Oui ? »

La jeune femme avait l’air complètement perdue et déboussolée, comme si elle ne savait pas trop ce qu’elle faisait là. Typiquement, Maxwell se demanda si elle était sous l’influence de psychotropes, ne prenant même pas en considération l’option émotionnelle. Ah la la.

- Je suis désolée, je n'aurai pas dû venir te déranger...

Il n’eut même pas le temps de répondre qu’elle lui tourna le dos et fit quelques pas pour s’en aller, laissant le médecin à ses interrogations. Alors qu’il ouvrit la bouche pour l’interpeller, elle se retourna et vint l’embrasser passionnément. Maxwell fut surpris mais, très vite, eut le réflexe de lui rendre et de passer ses bras autour d’elle. Il rangea sa fierté et ne fit pas de scandale suite à son rejet du pont Wickery. Lorsqu’ils s’écartèrent un peu pour respirer, il lui demanda :

« Tu veux entrer ? »

Il aurait pu lui demander ce qui lui prenait, ou ce qui la mettait dans cet état. Mais non, les discussions du genre, ce n’était vraiment pas sa tasse de thé.


© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas

Xander Syrus
L'Agence

avatar


x Emploi : Agent de police
× Dollars : 228
× Humeur : Défiant
× Disponible pour RP :
  • Oui

× Messages : 926

MessageSujet: Re: And finally, I'm lost in my feelings ► Feat Maxwell Snyder   Lun 27 Juin - 15:21



And finally, i'm lost in my feelingsÀ la fin de la journée, ce que nous voulons vraiment, c’est être aux côtés de quelqu’un. Tout ce rituel, prendre de la distance, et faire semblant de ne pas se préoccuper des autres, c’est des conneries. ( Léo Ferré → Avec le temps )

PDV Svetlana on
Je laisse retomber la pression. Me livrer de cette façon a Maxwell a quelque chose d'incroyablement apaisant. Ce n'est pas compliqué, juste a me laisser faire sans être envahit d'un milliard de reproche. Sans me dire que c'est peut être mal ce que l'on fait là. Car je comprend enfin. J'ai vu en Stéphane beaucoup plus qu'un frère alors que c'était simplement une deuxième partie de moi. J'ai souffert de cette anomalie magique. Je n'ai fais que m'aimer moi même un peu plus chaques jours. A chaque actes d'amours, regretter un peu plus nos actions. S'efforcer de penser le moins possible que c'est un amour impossible avant de replonger encore une fois dans ces baisers inoubliables.
Je ne veux plus avoir a revivre ça.
Je peux sentir la main de Maxwell s'enrouler autour des mes hanches. Aucune culpabilité. Juste du plaisir. Et les souvenirs de Stéphane qui semble me laisser tranquille un instant.
Il me tient comme si j'avais la légèreté d'une plume. L'impression d'oublier tout le mal et la souffrance en moi. L'impression de m'envoler avec lui.
Enfin le baiser cesse. Il me contemple comme s'il n'en revenait pas d'avoir capturé cet oiseau qui meurt toujours d'envie de fuir à tire-d'aile. Mais pas aujourd'hui...
C'était comme ci l'espace d'un baiser il savait tout de moi. Cet homme détient mes secrets dans l'écrin de ses lèvres.
Enfin, je ne suis plus seule.
PDV Svetlana off

La sorcière chercha le regard du médecin. Apparement il avait préféré tirer un trait sur l'épisode du pont Wickery. Ce qui eu pour effet de la soulager quelques peu. Il lui faudra une explication a ce sujet tôt ou tard.
Elle lui offrit en sourire timide quand Maxwell prit l'initiative de l'inviter a entrer, invitation quelle ne déclina pas.
Svetlana fit quelques pas dans l'entrée et se tourna face a son ami, si on pouvait toujours considérer ça comme une amitié. Avant toute chose elle souhaitait s'excuser.

- Je suis désolée pour la dernière fois... ces derniers mois ont été particulièrement difficile pour moi...

Mal a l'aise, elle fit semblant d'observer la maison, changea de position puis finit par cracher le morceau.

- Excuse moi de m'inviter comme ça chez toi mais... elle hésita. J'avais besoin de te revoir...



© 2981 12289 0

________________________________


I don't want to die alone@Nymeria


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité




MessageSujet: Re: And finally, I'm lost in my feelings ► Feat Maxwell Snyder   Mer 6 Juil - 21:24



And finally, i'm lost in my feelingsÀ la fin de la journée, ce que nous voulons vraiment, c’est être aux côtés de quelqu’un. Tout ce rituel, prendre de la distance, et faire semblant de ne pas se préoccuper des autres, c’est des conneries. ( Léo Ferré → Avec le temps )

L’air était doux malgré le fait que ce début d’été se faisait particulièrement nuageux. Le vent faisait voleter une mèche de sa belle intruse. Son baiser avait été particulièrement surprenant, surtout en comparaison avec leur dernière rencontre au pont Wickery où la demoiselle l’avait repoussée sans néanmoins une pointe de regret dans le regard.

Alors qu’il l’invitait à entrer, elle esquissa un petit sourire mignon. Après quelques pas dans sa demeure, elle se tourna vers lui alors qu’il refermait la porte, ne souhaitant pas d’autre visite impromptue. Le médecin mis ses mains dans ses poches, ne sachant pas trop ce qu’il était censé faire. Il avait beau être très séduisant, Maxwell n’avait jamais eu ce genre d’arrivée. D’ailleurs le goût sucré des lèvres de Svetlana était encore sur les siennes, lui donnant envie d’y goûter de nouveau.

- Je suis désolée pour la dernière fois... ces derniers mois ont été particulièrement difficile pour moi...

Malgré ses difficultés légendaires dans le domaine des émotions, le beau médecin comprenait sans problèmes qu’elle était encore plus perdue que lui. Visiblement, les gens dans cette ville ne savaient pas gérer leurs affects. Au moins, il n’était pas seul à ne pas savoir quoi penser de son étrange relation avec Lorenzo.

- Excuse-moi de m'inviter comme ça chez toi mais... J'avais besoin de te revoir...

Cette après-midi était de plus en plus surprenante. Malheureusement, il ne voyait pas en quoi il pouvait l’aider ou même lui apporter quoique ce soit. Après tout, ils ne se connaissaient pas tant que ça et encore une fois, Maxwell était très loin d’être utile lors d’une quelconque détresse émotionnelle. Mal à l’aise, il ne la regarda pas vraiment lorsqu’il répondit :

« Ne t’inquiètes pas pour la dernière fois, je n’ai pas été très correct non plus. Mais, je ne sais pas si je peux vraiment t’aider. Tu sais moi les trucs des émotions … tout ça … ‘fin c’est pas mon truc »

Traduction de « je galère déjà moi-même ». Il voulait bien passer l’après-midi avec elle, de n’importe quelle façon mais, écouter des lamentions ou pire, donner des conseils, ce n’était pas vraiment dans ses envies du jour.

« Tu veux boire quelque chose ? », demanda-t-il par courtoisie, certain que ce n’était pas un rafraîchissement qu’elle était venue chercher chez le plus beau médecin de la ville.


© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas

Xander Syrus
L'Agence

avatar


x Emploi : Agent de police
× Dollars : 228
× Humeur : Défiant
× Disponible pour RP :
  • Oui

× Messages : 926

MessageSujet: Re: And finally, I'm lost in my feelings ► Feat Maxwell Snyder   Ven 15 Juil - 15:26



And finally, i'm lost in my feelingsÀ la fin de la journée, ce que nous voulons vraiment, c’est être aux côtés de quelqu’un. Tout ce rituel, prendre de la distance, et faire semblant de ne pas se préoccuper des autres, c’est des conneries. ( Léo Ferré → Avec le temps )

PDV Svetlana on
Il me parle comme si de rien n'était, comme si je n'avais jamais rompu son baiser pour m'enfuir. J'ai peut être été stupide de croire qu'il me fermerai la porte au nez mais a n'avoir cotoyé que Stéphane et des vampires je me rend compte que je n'ai aucune idée de ce que représente l'humanité. Je ne connais pas les humains. J'ai toujours fuis le monde, aveuglé par ma vengeance. Maintenant face a Maxwell... je vois ce que j'ai perdu pendant tant d'années.
Au fond, je crois que la mort de mon frère m'a fait ouvrir les yeux. Je ne veux plus de cette vie. Et Maxwell va m'aider a changer ça.
Je veux oublier. Prendre du plaisir l'espace d'un instant. Perdre de vue un millième de secondes que m'a vie est un désastre.
J'écoute ce qu'il me dit et laisse échapper un demi sourire. Je ne veux pas de ses sentiments, ni même de sa pitié.
Il me propose un verre. J'accepte.
Tandis que sa silhouette disparait dans la cuisine je réalise que je reste assise là à papoter avec lui comme si on avait des tas d’heures à perdre. Comme s’il n’existait pas un monde horrible de l’autre côté de ces murs. Comme si personne n'était mort...
Je secoue la tête, chassant mes idées noirs qui reviennent inlassablement...
PDV Svetlana off

Maxwell finit par revenir avec deux simples verres d'eau tandis que la sorcière prend l'initiative de s'assoire sur un canapé du salon. Simple mais efficace. Svetlana le remercie d'un sourire puis saisit d'une main légérement tremblante le verre. Tremblements quelle tente de cacher en apportant directement la boisson a ses lèvres puis pose le verre sur la table basse au milieu. Ses mains viennent instantanément se réfugier sur ses cuisses, croisées l'une sur l'autre.
Elle observe le médecin qui fait de même. Le silence en devient presque pesant jusqu'a ce que la jeune femme décide de prendre les devants.
De manière féline, Svetlana se lève pour rejoindre Maxwell sur le canapé d'en face. Peu de place, les deux corps se touchent, la sorcière devient un peu plus séductrice, quelque chose change dans son regard. Comme si elle était redevenue la jeune femme d'autre fois, dangereuse et sexy.
Sans le quitter des yeux, la voila qui prend délicatement le verre du médecin pour le poser également sur la table basse sous le regard intrigué de celui ci.
Je veux oublier...
Son index caresse la lèvres supérieur du beau Maxwell.

- Je ne suis pas là pour parler... Lui susurre elle a l'oreille.

Sans aucune hésitation, la voila qui pose a nouveau ses lèvres contre les siennes. Cette impression d'être une nouvelle fois délestée de tout ce poid émotionnelle.
Elle se détache. Le scrute. Oui, c'est ce quelle veut.

- J'ai espéré ce moment depuis le soir ou tu m'a embrassé au pont Wickery...

Le message est passé.



© 2981 12289 0

________________________________


I don't want to die alone@Nymeria


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité




MessageSujet: Re: And finally, I'm lost in my feelings ► Feat Maxwell Snyder   Dim 7 Aoû - 15:35



And finally, i'm lost in my feelingsÀ la fin de la journée, ce que nous voulons vraiment, c’est être aux côtés de quelqu’un. Tout ce rituel, prendre de la distance, et faire semblant de ne pas se préoccuper des autres, c’est des conneries. ( Léo Ferré → Avec le temps )

Sa jolie invitée surprise accepta sa proposition de boire un verre et Maxwell se sauva dans la cuisine, ne sachant pas trop ce qu’il pouvait lui servir. Homme de sciences, il n’aimait pas du tout être surpris et ne pas maîtriser la situation, ce qui était exactement le cas. A aucun moment il n’avait prévu de revoir Svetlana, encore moins qu’elle sonne à sa porte pour l’embrasser. Que Lorenzo débarque de la même façon ne l’aurait pas étonné. Mais venant de la belle jeune femme, c’était une claire surprise. Alors qu’il prit une bouteille d’alcool, habitué de servir son vampire amoureux des belles boissons fermentées, il se dit que ce n’était peut-être pas le cas de son invitée surprise et qu’en plus il risquait de passer pour un alcoolique qui picole à en début de l’après-midi. Résultat, il revint avec deux verres d’eau tristes.

Son canapé en velours accueillait déjà les jolies petites fesses de Svetlana. Il vint la rejoindre et remarqua qu’elle stressait. Ses mains tremblaient légèrement et, le médecin était très attentif à ce genre de détails. Après tout, dans sa famille, un simple tremblement provoqué par le stress ou l’anxiété pouvait être le symptôme d’une maladie vicieuse et mortelle. Bien évidemment, il se doutait que son invitée n’était pas concernée, que ce n’était que le résultat de son anxiété. Il ne la comprenait pas particulièrement, ignorait pour la mort de son frère, ne savait rien en fait.

Aucun des deux ne parlait, un silence pesant régnait sur le petit salon. Il était habitué à ce genre de situation tant ses capacités sociales étaient atrophiées. Lorsque Svetlana rompit la scène mise sur pause pour venir s’asseoir près d’elle. La proximité fit accélérer le cœur du beau médecin et le regard de celle dont il ignorait la nature magique brisa définitivement la glace, arrachant à Maxwell un petit sourire. Il fut directement certain de la nature des plans de son invitée lorsqu’elle caressa sa bouche d’un geste très sensuel qui réveilla les instincts de son humain.

- Je ne suis pas là pour parler...

Sa voix chaude lui donnait des ailes. A peine posa-t-elle ses lèvres sur les siennes qu’il lui rendit son baiser en passant ses bras autour d’elle pour réduire encore la distance qui était minime. Lorsqu’elle se détacha, elle n’eut pas besoin de parler, il avait bien compris ce qu’elle voulait et, justement, il partageait les mêmes intentions.

- J'ai espéré ce moment depuis le soir ou tu m'a embrassé au pont Wickery...

Cette annonce, il la prit comme un compliment. Visiblement, elle avait plus regretté ce fameux râteau que lui qui en avait pourtant été la première victime. Ce qui ne s’était pas passé cette fameuse soirée allait cette après-midi. Sans un autre mot, il attira sa belle brune à lui et l’embrassa encore, passant ses mains sur elle, sentant la chaleur monter entre eux. Sans attendre plus longtemps, il l’allongea sur son canapé, couvrant sa peau d’albâtre de centaines de baisers brûlants. Rapidement, les vêtements tombèrent sur le sol, leur permettant d’être plus proches que jamais. L’envie et le désir devinrent rapidement maîtres de leurs mouvements, de leurs gestes comme si plus rien d’autre ne comptait.

Lorsqu’ils furent enfin rassasiés, arriva le moment que Maxwell redoutait tant. L’après. Comme il était chez lui, il ne pouvait pas vraiment partir, à moins de prétexter un appel urgent de l’hôpital, mensonge qui le ferait encore plus passer pour un héros. Mais, il n’en n’avait pas envie. Il ne voulait pas non plus lui dire de partir. Résultat, il se rassit sur le canapé, le souffle encore court, toujours nu comme un verre. Il regarda sa magnifique partenaire avec un sourire. Svetlana lui plaisait énormément et, ce qu’ils avaient fait encore plus.

« Des visites surprises comme ça, tu peux en faire tous les jours … »

Il ne savait pas vraiment quoi dire d’autre et espérait qu’elle saurait mieux maitriser que lui cette interaction sociale particulière.


© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: And finally, I'm lost in my feelings ► Feat Maxwell Snyder   

Revenir en haut Aller en bas
 
And finally, I'm lost in my feelings ► Feat Maxwell Snyder
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LOST LE RPG
» Alice always lost... [Validée]
» Why the U.N. Lost credibility in Haiti
» Lost in blue
» « I've lost myself in all these fights, I've lost my sense of wrong and right » Ҩ CAT&KATH

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Always and Forever ::  :: La Une du Vampire Enchaîné :: Les Archives :: Archives de vos RPs-