AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  S'enregistrerS'enregistrer  

Partagez | 
 

 I am feeling lost - Michael

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Mina M. Harker
La Résistance

avatar

× Dollars : 163
× Disponible pour RP :
  • Oui

× Messages : 273

MessageSujet: I am feeling lost - Michael   Lun 18 Avr - 14:05


   
   I am feeling lost

   Avec Michael

Je sais pas ce que je dois faire. Je ne sais pas si réellement, maintenant, ma vie me convient. Je pensais que tout me convenais. Maintenant, je me rendais compte qu'au final, j'avais laissé ma haine et ma tristesse s'emparait de ma vie et maintenant, j’hésitais à savoir si j'avais pris ou non le bon choix. J'avais pendant longtemps aimé ma vie, à l'instant, je me posais trop de questions. Ma vie avant ma condition de vampire m'avait plu, du moins, je l'avais aimé parce que Nicolae avait fait de ma vie un paradis. Une fois qu'il avait disparu, qu'il m'avait laissé, j'étais devenue cette étrange personne totalement différente de mes espérances et meurtrière. J'avais été mauvaise tout au long de ces 3 derniers siècles. Du moins, les gens disaient de moi que j'étais un monstre, que je tuais avec plaisir et que je ne ressentais rien. C'était vrai, et cette condition me plaisait. Ça m'avait toujours plu. J'aimais la torture et j'aimais faire souffrir les autres. J'aimais être le prédateur, j'aimais être la personne que rien ne pouvait me toucher, m'atteindre. J'avais pensé, durant tout ce temps, que je resterais ainsi jusqu'à ce que l'on me tue ou que je décide, un jour ou l'autre, de me tuer moi même. Oui, j'avais parfois pensé à la mort. Nicolae me manquait et ma bague de jour, mon alliance, le souvenir de mon mariage avec Jonathan, le meurtre qui m'avait permis de devenir vampire.  Je n'avais jamais eu de remord quand à la mort de mon mari, j'avais juste le remord d'avoir laissé Nicolae me filer entre les doigts. J'avais laissé ma vie et l'ancienne Mina disparaitre. C'était un choix, sans doute de facilité, oui, mais c'était mon choix et je ne pouvais pas revenir en arrière. Je ne le voulais pas. J'avais mené une vie presque parfaite. Des maisons un peu partout dans le monde, une entreprise florissante, de l'argent à n'en plus qu'en faire et j'aidais les autres à réussir leurs projets et leurs rêves. Je ne le faisais pas pour eux, j'attendais une compensation et puis, grâce à tout ça, j'avais eu plutôt une bonne réputation. Etais-je fière de ce que j'avais fait jusque là ? Plutôt. Est-ce que je m'aimais pour autant ? Sans doute pas. Sans doute était-ce parce que le mot "amour" avait disparu de mon vocabulaire et ce, même dans l'estime de soi. J’apprécie le monstre sans cœur, imperturbable que je suis, oui, mais un manque, comme un vide peuple ma vie.
Ce jour-là, je vins me perdre à l’église. Du moins, devant plus qu'à l'intérieur. Je n'ai jamais aimé ces synonymes de religion, je ne comprends pas que l'on est besoin d'y entrer pour pouvoir se recueillir. On peut se recueillir sur ce que l'on veut, quand on veut, ou l'on veut. Pourtant, mes pas m'y avait conduit. Ironique et stupide en somme. Si des personnes qui me connaissaient me voyait à l'instant, ils me trouveraient étrange. Il n'y avait rien de la provocante Mina, ni de la femme d'affaire. J'étais comme un fantôme du passé. Une robe fluide et légère, même ma démarche dénoté de mon habituelle démarche froide et fière. En plein milieu, stoïque, sans bougée, je ne prêtais aucunement attention à ce qu'il se passait autour de moi. Dans ma tête, il n'y avait plus rien que le vide. Un vide que je ne comprenais pas, que je ne saisissait pas et que je ne voulais pas travailler. Aucunement, je ne voulais travailler sur moi. Ni pour changer ce que j'étais devenue, ni pour redevenir l'ancienne Mina. Pour l'instant, j'étais dans un entre deux, un instant de faiblesse pour moi. J'étais sortie de chez moi car le silence était insupportable. Au final, même le brouhaha autour de moi n'arrivait pas à me faire oublier que quelque chose clochait. Je poussais un long soupire en regardant les personnes aux alentours. J'avais faim, oui. Parce que j'en avais besoin, mais aussi parce que ça m'aurait permis, d'oublier, l'espace d'un instant, que cette journée allait être longue. Néanmoins, malgré tout ça, je n'arrivais pas à choisir, je n'arrivais pas à me décider. J'étais indécise et perturbée. Il ne fallait pas que ça dure trop longtemps, juste un instant de perdition après 300 de torture.


   
Code by Joy

________________________________


   
Leave Out All The Rest
I dreamed I was missing, you were so scared, But no one would listen, 'cause no one else cared, After my dreaming, I woke with this fear, What am I leaving when I'm done here?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
I am feeling lost - Michael
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Michael Jackson est mort...
» Michael Lucius revoqué / Saintil est dechargé du dossier
» LOST LE RPG
» Michael CORNER
» De Michael Jackson à la burqa, l'actu de la semaine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Always and Forever ::  :: Mystic Falls - Centre Ville :: L’Église-