AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  S'enregistrerS'enregistrer  

Partagez | 
 

 Quand le chasseur rencontre le chasseur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Mina M. Harker
La Résistance

avatar

× Dollars : 163
× Disponible pour RP :
  • Oui

× Messages : 273

MessageSujet: Quand le chasseur rencontre le chasseur   Jeu 14 Avr - 22:24

Quand le chasseur rencontre le chasseur
Keith&Mina

Au volant de ma voiture, je me rendais en ville. Il faisait beau, la capote était baissé et je profitais du soleil et du vent sur ma peau. C'était un régal. Un sentiment de liberté. De profonde liberté. Comme si j'étais le monde et que rien n'avait d'importance. J'avais envie de liberté, d'être libre de tout ce qui peuplait ma tête. La mort n'est-elle pas si douce finalement ? Ne plus être, ne plus penser, ne plus se préoccuper de tout ? N'aurais-je pas du mourir ce jour là ? N'aurais-je pas dû eviter de les massacrer, comme si mon cœur n'existait plus, comme si la rage m'avait fait changé en l'espace de quelques secondes ?Aurais-je dû leur laissé la vie sauve et moi, mourir ? Non, je ne pouvais pas leur pardonner. Ils m'auraient tué après avoir tué Nicolae. Lorsqu'ils auraient sû qui j'étais devenu, je n'aurais plus rien été, alors il était normal que je les tue. Pour me sauver. Pour devenir qui j'étais.
Arrivée devant un garagiste, je me garais et en sortis. Les quelques hommes, même femmes, qui passaient par là, me trouvait un peu ostentatoire. Une femme, belle, habillé court et provoquant, sortant d'une voiture "ancienne", classique, d'une belle fort mustang, des années 1960. J'aimais ce rôle de femme provocante. J'aimais les regards sur moi et ce, peu importe ce qu'ils sous entendaient. Je me moquais éperdument de ce que les gens pensaient de moi. J'aimais joué avec eux, c'est pour ça que je côtoyais beaucoup d'homme. Non pas pour remplir un quelconque vide, mais pour profiter de la vigueur, de la force, des bras des hommes. J'étais ce que j'étais et j'en été fière. Fière, même si parfois, l'idée de mourir me faisait du bien. Néanmoins, je ne voulais pas mourir. Je ne voulais pas quitter se monde sans savoir si Nicolae était vraiment mort. J'ai aussi une entreprise qui prospère, dont je dois m'occuper.
J'entrais dans l'office à la recherche du mécanicien. Ma voiture va très bien, mais il est toujours nécessaire de vérifier. Surtout pour ma voiture. Je l'aime beaucoup, cette voiture. J'en ai deux, mais celle-là. C'était un petit bijou. Quelque chose de pas trop arrogant, de classe. De parfait. Comme moi.
Mon sexe féminin m’octroie quelques soucis lorsque je veux faire vérifier ma voiture. Les gens, pensent que, étant une femme, je n'y connais rien et que l'on peut se jouer de moi. Je suis une femme d'affaire, alors je m'y connais et je ne supporte pas  que l'on tente de profiter de moi. Que l'on suppose que, faisant parti du "sexe faible", je ne suis bonne à rien, mise à part raquer et donner l'argent. Je n'aime pas les garagistes. Je n'aime pas ceux qui pensent que sous prétexte que je suis une femme, je suis une cruche. C'est aussi pour cette raison que je n'aime pas allez faire réviser ma voiture. Je n'ai rien à craindre et généralement, ce sont les garagistes qui saignent lors de cet échange. Pour une fois, j’espérais que ça soit différent. Pour une fois, il me fallait tomber sur quelqu'un de professionnel. Si je ne devais pas le tuer, si je devais jouer avec lui, pourquoi pas. J'avais pu, et profiter de leur sang et profiter de leur virilité. Soit, généralement, je laissais quelques cadavres derrière moi. Ici, non, il n'en été pas question. Non pas que je fasse profile bas, ça n'est pas mon genre, mais je sais assurer mes arrières. Surtout dans une ville où il y a autant de vampires que de chasseurs, que de loups.




________________________________


   
Leave Out All The Rest
I dreamed I was missing, you were so scared, But no one would listen, 'cause no one else cared, After my dreaming, I woke with this fear, What am I leaving when I'm done here?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité




MessageSujet: Re: Quand le chasseur rencontre le chasseur   Ven 17 Juin - 17:57



Quand le chasseur rencontre le chasseur.
Keith × Mina
Passant un bras sur son front pour en enlever la sueur dégoulinante, Keith se redressa. Il était à l'arrière de sa boutique, dans la pièce aménagée pour recevoir les vampires comme il se doit, et le soleil tapait à travers la vitre et illuminait son dos d'un rayon bien trop chaud à son goût. C'était après des heures de travail sur le corps du vampire qui avait essayé de le mordre la veille qu'il s'était décidé à l'achever. Il lâcha le pieu toujours planté dans la poitrine du suceur de sang et retira ses gants avant de prendre un crayon et son carnet 'Augustine'. Il était chargé de développer de nouvelles armes pour aider le groupe à mieux chasser et blesser ces créatures. Jusqu'à présent, comme il s'évertuait à leur expliquer, rien en dehors du bois ne parvenait à maintenir ces créatures à terre. Mais peu importe ses arguments, il n'était pas écouté et se devait de continuer ses tests. Une véritable perte de temps, mais bien payée. Il soupira et regarda un instant le cadavre avant de retirer le morceau de bois. Il détacha le vampire et le tira par les pieds, le traînant jusqu'à son garage personnel. Il passa la porte menant au jardin, déposa le monstre au milieu d'une grande plaque de ciment et le recouvra d'essence, avant de finalement allumer un feu de joie. Il n'attendit pas que le corps ait fini de brûler pour rentrer, se laver et se changer, enfiler sa tenue de travail sans les manches tant la chaleur était insupportable à l'extérieur.

Le blond se fixait dans le miroir, vérifiant à plusieurs reprises que tout le sang était bien parti, et voyant qu'il était parfaitement propre, décida de sortir s'occuper de la voiture d'un client qui viendrait la réclamer avant la fin de l'après-midi. Il passa la porte toujours cassée suite à sa visite de minuit, quelques jours auparavant. Keith baissa le regard et s'imaginait encore bien la flaque de sang près de son four. La colère monta mais il prit une grande respiration avant de quitter la pièce. Le sol n'était pas plus rouge que ses mains, mais la couleur du sang avait tendance à transformer la perception des images.

Le mécanicien passa sous la voiture et commença les réparations comme il le pouvait, changeant les pièces abîmées. Il ne pouvait que se demander comment le conducteur avait pu endommager autant de pièces simplement en passant sur un dos d'âne trop rapidement, mais cela ne le regardait pas le moins du monde. Le soleil continuait de taper et les taules transformaient le garage -pourtant ouvert- en véritable serre. Le blond n'avait pas vu beaucoup de client aujourd'hui et il avait clairement besoin d'air. De toute manière, la décapotable qui bénéficiait de ses soins depuis plusieurs heures maintenant était désormais sauvée, il pouvait bien s'accorder une pause. Il s'extirpa et songea à acheter du meilleur matériel pour, par exemple, soulever les voitures au lieu d'utiliser les anciennes méthodes pour travailler dessous. L'argent d'Augustine allait lui être plus utile qu'il ne l'imaginait.

Il fit quelques pas et une fois suffisamment éloigné de tout flux inflammable, alluma une cigarette en s'appuyant contre le mur, à l'ombre, pour changer. Une voiture passa la grille.

- Un client, il était temps.

Une femme sortit de son véhicule.

- Une cliente, se reprit-il.

Il prit une dernière bouffée de cette fumée toxique et écrasa la cigarette sur le sol avant de s'avancer en direction de la belle brune. Il sourit, plutôt content d'enfin voir quelqu'un aujourd'hui, autre que son reflet dans le miroir.

- Bonjour, je peux vous aider ?

La politesse avant tout. S'il pouvait éviter de faire fuir la seule cliente de la journée jusqu'à présent, ce serait parfait.
Codage par Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
 
Quand le chasseur rencontre le chasseur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La nuit du chasseur [Callum & Sokar Âqen]
» La Grotte du Chasseur
» Le chasseur est la proie du prédateur | Nuit d'Orage|
» Un trait légendaire remis au goût du jour pour le Chasseur
» Ce matin, un lapin a tué un chasseur (Cassiopée) terminé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Always and Forever ::  :: Mystic Falls - Centre Ville-