AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  S'enregistrerS'enregistrer  

Partagez | 
 

 You can't even imagine | Heaven & Michael

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
Invité




MessageSujet: You can't even imagine | Heaven & Michael   Jeu 14 Avr - 1:46


550 de large
You can't even imagine
Heaven & Michael


Tu ne pourras pas toujours repousser l'instant Heaven. C'est ce que je n'arrête pas de me répéter depuis que je me suis levé ce matin. J'ai été réveillé par un énorme câlin et j'ai cru halluciner avant d'ouvrir les yeux et de voir Kaleb qui s'était ramené près de mon lit pour m'aider à me lever. Apparemment, j'ai encore fait des cauchemars et après un instant de surprise, je me suis juste blottie dans ses bras, retrouvant une chaleur qui m'avait tant manqué. Kaleb est mon frère, celui que j'ai retrouvé après de trop longues années grâce à Azriel, le chasseur que j'ai rencontré en arrivant à Mystic Falls. Mes recherches ont été longues pour le répérer et l'approcher mais après de belles retrouvailles, sûrement l'un des plus beaux moments de ma vie, j'ai enfin pu mettre une réelle identité sur un nom et rencontrer ma famille. Nous avons énormément discuter, découvrant nos vies respectives et je suis allé chez lui de nombreuses fois, créant une complicité que je n'aurais pas cru possible. Je l'appelle tous les jours en temps normal, je lui raconte mes nouveaux sortilèges, mes articles en cours d'écriture et lui m'explique l'actualité des covens de la nouvelle Orléans. On se dit tout et j'ai trouvé la personne la plus importante à ma vie. Mon sang. Mais ces deux dernières semaines, je ne l'ai pas appelé. Au début, il m'a harcelé de SMS et d'appels, me menaçant des pires chatouilles si je ne répondais pas mais finalement, au bout d'une semaine de réponses évasises, il s'est vraiment inquiété. Et après s'être débarassé de tous ses problèmes actuels à la Nouvelle Orléans, il a débarqué chez moi, m'attrapant dans ses bras, me promettant que tout irait bien maintenant, qu'il était là.

Excellent timing, Kaleb est arrivé pile le lendemain de la visite d'Adam. Sûrement n'aurait-il pas apprécié de savoir que sa sœur a tenté de se suicider...Je le lui raconterais. Quand j'arriverais à mettre des mots sur ce qu'il s'est passé. Enfin bref, grâce à Kaleb j'ai pris une décision. Je dois aller voir Michael. Et je dois le faire vite. Il m'a harcelé d'appels et de SMS, encore plus que Kaleb et je crois qu'à force, il a juste cru que je le larguais ou quelque chose dans ce style. Une embrouille du genre « on couche ensemble mais tu ne représentes rien à mes yeux, casse toi ». Il a besoin de savoir que c'est loin d'être le cas. Depuis notre dernière rencontre, je n'arrête pas d'y penser. J'aime Michael. Je n'en étais plus sûr, essayant de me convaincre que je le détestais au plus profond de mon être mais il n'en est rien. Debout devant sa porte, voilà maintenant dix minutes que j'attends sans oser frapper. Oh mais merde Heaven, il ne va pas te manger ! Au pire, son chiot te mordillera les mollets, et alors ? Prends ton courage à deux mains ! Trembante, je frappe...Il est tard, il ne peut pas être au boulot n'est-ce pas ? Alors que je commence à me dire qu'il n'est pas là, j'entends des pas peu rapides derrière la porte et enfin elle s'ouvre...Et Michael apparaît.

Un ange passe...Ou plutôt deux ou trois vu le silence qui s'installe entre nous deux. J'avale ma salive, j'étais tellement préparée pourtant...Je savais ce que j'allais lui dire mais rien ne veut sortir. Je le détaille des yeux...Ses beaux cheveux sont en bataille et il ne s'est visiblement pas rasé depuis longtemps...Si je devais en rajouter je dirais que ses cernes ne sont également pas normales. Je l'ai rarement vu aussi fatigué. Je sens également une odeur de tabac...Preuve qu'il a fumé. Il n'y avait pas cette odeur la dernière fois que je suis venue. En bref, Michael semble au bout du rouleau et je sais pertinemment que je ne suis pas mieux. Mes cernes font peur à voir, je suis à peine coiffée, pas maquillée et j'ai enfilé les mêmes vêtements informes qu'hier et avant-hier. C'est d'une tristesse. Je sens l'émotion monter...Doucement...Très doucement...Mais pourtant mes yeux se remplissent de larmes, je suis encore à fleur de peau. Je me contrôle pour ouvrir la bouche, je ne vais pas rester comme ça, je n'arrive pas à interpréter son regard.

Heaven – Je crois qu'il faut qu'on parle...

100x100

Ft.

 Riley Jenkins
100x100

Our Story.

100x100

And...

Ajouts HRP.

© Narja - Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas

Jane Plumer
L'Agence

avatar

I won't stop.
× Dollars : 1
× Humeur : Troublé
× Disponible pour RP :
  • Non

× Messages : 90

MessageSujet: Re: You can't even imagine | Heaven & Michael   Jeu 23 Juin - 0:04

You can't even imagine

ft. Heaven ♥


« I've loved you once, I'll love you twice. »
Ce n’était que la dixième, pas grand-chose pour un homme tel que Michael. Il les enchaînait comme on enchaînait un condamné. C’était presque devenu un jeu ; combien de temps tiendrait-il, s’arrêterait-il seulement ? Ce serait faux de dire que ce n’était pas son genre. Il aimait les conquérir et sentir leur arôme, sentir leur parfum enivrer son être. Elles le réchauffaient – il en avait bien besoin, lui qui était devenu si froid. Et puis il y eut ce regard. Comme une lueur d’espoir. C’était différent de tout ce qu’il avait vu, et il aurait presque pu croire à un doux songe que son cerveau s’était imaginé pour le rassurer, pour lui faire comprendre que la beauté existait encore. Et puis il dut se rendre compte de la vérité : c’était loin d’être un songe ; même ses rêves ne pouvaient être si beaux. Ce que Morphée lui donnait n’était qu’artifices comparé au spectacle qu’il avait devant lui.
Ce spectacle n’avait qu’un nom – la perfection ne pouvait être qu’unique ; et la perfection ne pouvait porter qu’un nom. Heaven. Heaven C. Weather.
Il avait laissé tomber ses cigarettes quand il l’avait rencontrée.

Et il en fit la même chose lorsqu’elle se retrouva devant lui, alors qu’il était déjà soir. Il s’était passé tellement de choses depuis la dernière fois qu’il l’avait vue. Il avait tué un homme – un vampire, plutôt. Il savait que quelque chose ne tournait pas rond avec cette ville, mais il était bien trop préoccupé pour s’en souvenir.
Il avait Heaven devant lui. C’était tout ce qui importait. Il avait hésité à la prendre dans ses bras, mais il s’était dit que si elle ne lui avait pas répondu, c’était sûrement qu’elle ne voulait qu’il la prenne dans ses bras. Alors il s’était contenté de la fixer, de la regarder. Fixement, sans dire un mot. Attendant que pour une fois ce soit elle qui décide et commence. Alors il attendit, son air perdu au visage entachant son charisme de héros. Elle dut sentir l’odeur de cigarette. Elle n’aimait pas ça. Il le savait ; elle l’avait fait arrêter. Il avait recommencé lors de leur séparation ; et ce soir il s’était enfilé un paquet. Si ce n’était que la cigarette, ça n’aurait pas été si grave. Il n’avait pas rangé les quelques cadavres de bouteilles et de cachets sur sa table de salon. Il en avait eu besoin ; pour Heaven et pour ce qui s’était passé avec Adrian.

‘’Je crois qu’il faut qu’on parle…’’ elle avait un certain don pour l’euphémisme. Parler ? il leur aurait fallu toute une semaine pour tout rattraper. Voire même plus. Mais oui, ils allaient parler. Il l’invita à entrer, toujours sans dire un mot. Il avait beaucoup réfléchi. Ce qu’il devait lui dire, s’ils se revoyaient. S’il constatait qu’elle l’avait oubliée, ou si elle l’attendait. Il avait passé ses journées à préparer son discours. Mais à ce moment précis, il abandonna son travail d’une décennie. Il devait simplement dire ce qu’il avait sur le cœur. Ce serait mieux.

« Je t’aime. »

Un ange passa.

« Je te le dis maintenant. Je voulais te le dire la nuit dernière, mais je n’en ai pas eu le temps. Mais maintenant, j’ai quelque chose à te dire, Vyvy. Alors écoute-moi jusqu’au bout. »

Elle avait l’air plus stressée que jamais.

« Toi et moi c’était une évidence à l’époque, et ça l’est encore pour moi aujourd’hui. Je n’ai pas cessé de t’aimer depuis notre rencontre, et je ne le cesserai jamais. Je sais qu’on dit toujours de ne jamais dire jamais, mais j’en suis sûr. Parce que j’aime tes lèvres, pulpeuses et si douces. Elles me donnent l’impression que tu pourrais me dévorer en un instant ; et j’aime ça. J’aime tes yeux et ton regard de jais qui me fait fondre dès qu’il se pose sur moi ; je sais que je ne pourrai jamais rien te refuser en un coup d’œil. J’aime tes mains, si fines et si gracieuses, pourtant si fortes, comme si tu ne laisserais jamais tomber ceux que tu aimes. J’aime tes bras autour de mon torse l’hiver. J’aime tes veines, j’aime tes courbes, j’aime ton corps. J’aime ton âme et ton esprit, ta façon d’être, la moindre de tes pulsions ou petites habitudes. J’aime ta façon d’acquiescer à toutes mes bêtises, j’aime voir ton regard si doux et attendrissant posé sur moi quand je te parle d’une de mes passions, j’aime ta façon de m’écouter sans m’écouter quand je te parle, et j’aime ta moue boudeuse quand je te taquine. J’aime la moindre de tes réactions, et plus que ça, je m’aime quand je suis avec toi. J’aime la moindre des réactions de mon corps. Car lorsque mon cœur bat plus fort quand je pense à toi, lorsque j’entends ta voix dans tous les bruits du monde, lorsque je te vois dans le visage de chaque être humain, de chaque être qui m’est cher, quand je pense à toi à chaque musique que j’écoute, quand je parle tout seul en t’imaginant à mes côtés, je sais que tu m’es indispensable. J’aime tout chez toi car tu me fais m’aimer. »

Il avait fini, pensait-il.

« Je voulais que tu saches tout ça. C’est tout… »

________________________________



“ I despise common sense. I've seen the world from every possible angle. This cruel, ridiculous, beautiful world. ”

Theme.
Fiche.
Liens.
RP.

Merci de MP Stiles Stilinski et non ce compte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
You can't even imagine | Heaven & Michael
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Michael Jackson est mort...
» HIGHWAY TO HEAVEN ♥ welcome in New Heaven
» Michael Lucius revoqué / Saintil est dechargé du dossier
» Stairway to Heaven
» De Michael Jackson à la burqa, l'actu de la semaine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Always and Forever ::  :: La Une du Vampire Enchaîné :: Les Archives :: Archives de vos RPs-