AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  S'enregistrerS'enregistrer  

Partagez | 
 

 I consider you like a ghost of the past | Evan & Krystal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
Invité




MessageSujet: I consider you like a ghost of the past | Evan & Krystal   Mar 5 Avr - 13:40

I consider you like a ghost of the past

ft. Evan & Krystal


« You and I, we're just history, I guess »
Un jour de plus se passait dans la vie d'Evan Jones. C'était d'ailleurs un jour tout à fait normal, le jeune homme s'était levé tôt et pas vraiment de très bonne humeur. La veille, son patron l'avait prévenu d'un gros contrat qui était censé arrivé le jour-même. Même si cela signifiait un moyen de se faire de la pub, une bonne rentrée d'argent et sûrement un moyen pour Evan de se faire connaître, il allait devoir travailler sans compter les heures supplémentaires, mettant de côté sa quête de l'hybride. Alec l'avait appelé également, la veille, surveillant sa meute, tout de même. Evan l'avait joué sympathique, lui racontant sa vie, son boulot et lui proposant même d'aller boire un verre dans la semaine. Visiblement, il avait été convaincant. Le plus triste de tout ça c'est qu'Alec représentait sa seule « relation » amicale en ville. Et son seul « ami », Evan prévoyait de prendre sa place voir de le tuer s'il devenait vraiment trop gênant. Ce même a de sérieux problème relationnels si vous voulez mon avis.

Enfin bref, tout ça pour dire qu'Evan s'était levé du mauvais pied et que ça ne s'était pas arrangé en arrivant au boulot. Clients insupportables, patron trop lourd et pas une seconde pour lui, le loup avait fini par en avoir marre et claquer la porte à 17h. De toute façon personne ne lui dirait rien, ils avaient besoin de lui. Cigarette à la main, le jeune homme marchait donc, veste en cuir et main dans la poche de son jean. Il devait bien y avoir un moyen de rendre cette journée un peu moins pourrie n'est-ce pas ? Avec un sourire en coin, le loup songea à aller faire la fête sur Richmond ce soir. De jolies filles, des casinos ou même juste des bars un peu plus présentables que le Mystic Grill, voilà tout ce qu'il lui fallait. Ou peut être allait-il se faire une soirée en solitaire sur sa batterie où il pouvait pleinement se défouler. Le jeune homme était colérique et ne se contrôlait pas, en général. Pourquoi l'aurait-il fait ? Personne n'en valait la peine. Tentant de le canaliser, ses parents avaient tout essayé, sport de combat, dessin, seule la musique avait su le calmer. Guitare, batterie, chant, il touchait à tout et adorait ça, prolongeant sa passion dans son métier actuel d'ingénieur du son. En bref, cette idée aussi lui semblait alléchante.

Tout à ses pensées, le loup s'arrêta dans un tabac pour récupérer des cigarettes. Quelques regards de jeunes femmes se tournèrent vers lui mais il n'y prêta pas vraiment attention. En temps normal, Evan en aurait joué, il ne travaillait pas autant son physique pour ne pas en profiter tout de même. Mais cette fois il n'en avait pas envie, tout simplement et ce dont il avait envie était bien plus important que tout ce qu'il y avait autour de lui. Une fois le paquet récupéré, Evan prit la direction de chez lui quand son portable vibra. Essayant de lire son SMS tout en fumant, il ne regardait pas vraiment où il allait et....BAM ! La colision, obligatoire et inévitable. Il ne broncha pas alors que la personne qui l'avait percuté venait de s'étaler les fesses par terre. N'importe quelle autre personne aurait tendu sa main pour relever la jeune femme. Parce que oui, c'était une jeune femme comme l'indiquait sa longue chevelure brune mais Evan releva à peine les yeux de son téléphone, trop occupé à lire le SMS de Matt.

Evan – T'attends pas à des excuses ou à de l'aide, le trottoir est normalement suffisamment grand pour tes grosses fesses, t'avais qu'à regarder où tu mettais les pieds.

Sa réplique très peu agréable, Evan l'avait dite d'une traite, sans hésiter, comme si le venin était inné. Et il n'attendait pas vraiment de réponse, bien plus intéressant par l'écran de son Samsung que par la pauvre jeune femme qui, en plus d'être tombée, se retrouvait face au mec le moins sympathique de Mystic Falls. Il y a des jours comme ça où la vie ne t'apprécie pas vraiment. Pour autant et alors qu'il comptait continuer sa route, la voix de la jeune femme résonna dans l'air, le faisant se stopper net.

? - Toujours aussi sympa à ce que je vois...

Un sourcil se leva sur le visage du jeune loup qui daigna enfin levr les yeux de son téléphone en direction de la jeune femme qu'il avait percuté. Et sa moue méfiante se transforma finalement en surprise. Si le venin et la méchanceté devenaient naturels chez lui, il n'était pas habitué à se faire suprendre. Et il resta con quelques instants, le temps pour la brunette de se relever.

Evan – Krystal ?!

Sa voix bien trop grave pour être totalement naturelle venait de résonner, trahissant sa véritable surprise. Mais revenons un peu en arrière, la première fois qu'Evan avait rencontré la dite Krystal. Agé d'à peine 19 ans et égal à lui-même, le jeune homme avait beaucoup bu, enchainant les baisers langoureux avec des demoiselles visiblement peu pudiques. Pour autant, il n'était pas complètement bourré, parlant bien, marchant bien aussi et se rendant parfaitement compte de ce qu'il faisait. Au milieu de tout ce brouhaha, il rejoignit bientôt le coin fumeur, c'était plus calme. Alors qu'il atteignait la porte, il croisa un regard...Celui d'une jeune femme, brune. Un vrai plaisir à regarder. C'était plus fort que lui, il se sentait attiré...Et après tout, il était jeune non ? Il pouvait donc se faire plaisir. Plus de cinq ans après, la revoilà devant ses yeux, cette si belle jeune femme qu'il avait repéré au milieu d'une foule déchainée. Malgré le monde, c'est sur elle que son attention s'était portée. Et jamais il n'aurait cru revoir ce regard jusqu'à aujourd'hui. Pas après tant de temps.


code by ORICYA.

Revenir en haut Aller en bas

Krystal Snyder
La Résistance

avatar


× Dollars : 164
× Humeur : Stréssée
× Disponible pour RP :
  • Non

× Messages : 87

MessageSujet: Re: I consider you like a ghost of the past | Evan & Krystal   Mar 5 Avr - 16:07



I consider you like a ghost of the past"C’est vrai, perdre ce dont on rêve est tragique, mais réaliser ses rêves, je pense qu’on ne peut rien souhaiter de mieux. Cette année j’ai rêvé de trouver l’amour, de plonger mon âme dans une autre, réveiller un cœur anesthésié par la peur de souffrir. Mon rêve s’est réalisé et si ça, c’est une tragédie, alors je souhaite la connaître à nouveau. Parce qu’il n’y a rien de plus précieux au monde." ( Don Diablo → On my mind )

Un gigantesque spasme secoua Krystal. La seconde d'aprés elle n'était plus dans son lit mais dos contre le mur d'en face, les yeux exorbités par la peur. Encore une nouvelle crise de panique. Son palmares était remplit.
La vampire posa son regard effrayé sur son lit ou elle dormait auparavant puis regarda autour d'elle. Rien. Son studio était vide, il n'y avait qu'elle. Encore une blague de son esprit. Encore et toujours.
La jeune femme sembla se calmer puis se laissa choir sur le sol, la tête entre ses mains.

- C'est dans ma tête... Se rassura elle a voix haute.

Voila deux jours que sa schizophrénie l'avait laissé tranquille et avait cédé la place a des crises de paranoia comme celle quelle venait de subir a l'instant. Vivre dans la peau de Krystal n'était pas toujours une partie de plaisir...
Du moins, pour l'instant la pauvre vampire n'avait plus a affronter les visions causées par sa maladie. Mais jusqu'a quand...
Plus ou moins consciente de ce qu'il lui arrivait, elle savait que les rechutes n'était jamais loin, là était la cause de son coté paranoiaque défiant toute concurence.
Aprés s'être calmée, Krystal se leva et se dirigea vers une commode quelle ouvrit d'une main tremblante. Elle fouilla sous ses vétements et dénicha une petite boite remplit de petite pilule, elle en fit tomber deux dans sa main et en avala d'une traite. La semaine dernière, la jeune femme avait réussit a acheter des calmants dans une pharmacie. N'ayant pas d'ordonnance, elle réussit tant bien que mal a hypnotiser la pharmacienne. Elle pu ainsi acheter trois boites sans se soucier des différents effets indésirables qui serait susceptibles de lui tomber dessus.
Au point ou j'en suis...
La vampire jeta un regard furtif vers le reveil a coté de son lit. 16h. Elle grimaca. Cette nuit, Krystal était resté éveillée a la recherche de sang frais. Affamée, elle s'en était prise a deux adolescents rentrant d'une soirée alcoolisé, le premier n'avait pas survécue et le deuxième avait été hypnotisé tant bien que mal par la jeune femme. A l'Augustine, personne ne lui avait apprit a controler ses pouvoirs alors elle faisait du mieux quelle pouvait pour causer le moins de dégats possibles. Du moins lorsqu'elle était lucide. Lorsque sa maladie la controlait, c'était une tout autre histoire...
En bref, sa nuit agitée combiné aux calmants l'avait fait dormir jusqu'a maintenant.
Aprés réfléxion, elle décida de mettre le nez dehors, l'air frais lui ferait surrement du bien.
Avant de sortir, elle fit un détour par la salle de bain ou elle resta longuement sous la douche comme pour se laver des atrocités de cette nuit puis se maquilla, s'habilla simplement d'un jean et d'un tee shirt basique, elle saisit une veste noir, enfila ses baskets, passa un coup de peigne dans ses longs cheveux brun puis sortit enfin.
Une bague de jour a son doigt, le soleil n'était plus son ennemi depuis quelques temps. Elle avait réussit a s'en procurer une.
Se laissant porter par la petite brise légére, elle laissa ses pieds la porter vers la grande place de Mystic Fall's, ignorant ses muscles fatigués du aux calmants quelle venait d'avaler.
Son regard se posa sur une bande de jeune jouant au ballon sur sa droite, il n'en fallu pas moins pour que Krystal percute un homme. Elle poussa un cris de surprise et s'affala lamentablement sur le sol.

- T'attends pas à des excuses ou à de l'aide, le trottoir est normalement suffisamment grand pour tes grosses fesses, t'avais qu'à regarder où tu mettais les pieds.

Krystal secoua la tête, la colère lui montant au joue. Elle fusilla le propriétaire de la voix et resta médusé. Elle le connaissait.
Son coeur loupa un battement. Evan Jones. Un homme que la jeune femme avait jugé bon de classé dans le rang des "connards" il y a quelques années. A 17 ans, ceux deux là était sortit ensemble. Naive et faible, Krystal en était tombé amoureuse et lui avait tout donné. Malheureusement l'histoire ne fut pas réciproque et Evan la quitta du jour au lendemain sans demander son reste. Un événement qui fit beaucoup de mal a Krystal.
A l'Augustine, la vampire avait secrétement espéré qu'il vienne la sauver. En vain.
C'est drole cette façon que les gens ont de revenir dans votre vie quand on a enfin réussit a les oublier. Un manége infernal.
Refusant d'être assaillit par une vague de souvenirs, elle se releva, bien décidé a lui montrer toute sa haine.

- Toujours aussi sympa a ce que je vois.

Evan parut troublée par sa voix car il leva enfin le nez de son portable et analysa d'un air surpris l' individu campant en face de lui.

- Krystal ?!

Elle ignora le frisson qui avait parcouru son échine quand il prononça son nom. A l'époque, elle trouvait sa magique. Mais ça, c'était avant.
La vampire croisa les bras et émit un petit rire sarcastique dont elle n'avait pas l'habitude.

- Oh, tu te souviens de moi ? Surprenant de ta part ! Lui cracha elle au visage.

Elle tenait a lui montrer quelle ne l'aimait plus et quelle n'était plus la petite fille naive et faible de l'époque. Mais au fond, avait elle réellement changé...
Elle qui n'aurai jamais cru le revoir, voila qu'il se trouvait en face d'elle dés années aprés. Le destin et ses surprises.


© 2981 12289 0

________________________________




She exists as in dreams. She has no sense of reality. She gets nervous because people are always interrupting her daydreams. — Clarice Lispector.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité




MessageSujet: Re: I consider you like a ghost of the past | Evan & Krystal   Mar 5 Avr - 23:16

I consider you like a ghost of the past

ft. Evan & Krystal


« You and I, we're just history, I guess »
Après avoir à moité sursauté et prononcé le prénom de Krystal, Evan était resté un instant con, assailli de flashs. Il faut dire que leur histoire n'avait pas vraiment bien terminé. Evan étant ce qu'il est, il lui avait juste dit aurevoir, c'était comme ça, pas autrement. Il avait même eu l'élégance de préciser « T'es sympa au lit mais pour le reste tu me fais chier » avant de récupérer sa veste et de partir de chez elle, rajoutant également que c'était inutile de le rappeler. Et à partir de ce moment, il avait été catalogué comme « gros connard » dans la vie de la jeune femme et c'est exactement ce qu'il avait voulu. Evidemment, quand on voyait les choses comme ça, on ne pouvait qu'aisément la comprendre mais qu'en avait-il été d'Evan ? Etait-il rentré chez lui, allumé la télé et manger des chips en appelant de vieilles amies pour passer la nuit, comme si de rien n'était ? Il n'en était rien. Ce soir là, le soir de sa rupture, il l'avait passé sur sa batterie à jouer jusqu'à ne plus sentir ses mains. Il s'était vidé le cerveau et défoulé jusqu'à en oublier l'existence de Krystal et son regard humide quand il avait prononcé ses mots assassins. Jamais encore n'avait-il eu tant de mal à détourner son regard et à rester totalement froid comme il le faisait à chaque fois. Jamais encore n'avait-il senti une douleur sourde en entendant un sanglot derrière lui alors qu'il quittait la maison de la jeune femme. Et puis d'abord, pourquoi l'avoir quitté ? Etait-elle vraiment si chiante ? En vérité non. Mais ils étaient en couple. Ils étaient en couple. Evan n'était jamais en couple. Son inconscient l'avait rejeté...Mais ça, comme tout le reste, jamais elle ne le saurait.

-Oh, tu te souviens de moi ? Surprenant de ta part !

Bon, il ne pouvait pas vraiment s'attendre à mieux de sa part. Il l'avait fait souffrir, il n'était pas idiot et l'avait bien comprit et cette phrase assassine le prouvait. Un instant, très court, il sentit son cœur se serrer mais se reprit bien vite, son mauvais caractère et sa mauvaise journée n'aidant pas. Il croisa les bras, soutenant son regard. Elle essayait de paraître forte, de tenir la route et surtout de se tenir à son niveau mais déjà à l'époque, elle n'avait jamais pu. Son regard décidé la faisait fondre, elle le lui avait dit. Un fin sourire en coin se dessina sur le visage du loup et ce n'était pas vraiment de bonne augure pour la jeune vampire. Ils restèrent un moment comme ça, se défiant des yeux, leur petit bout d'histoire passant dans leurs esprits respectifs.

Evan – Oh Krys', pas la peine de jouer à la dure avec moi...Tu me connais, ton petit jeu a autant d'effet qu'une légère brise.

Cette petite phrase, Evan l'avait souvent prononcé. Ils avaient leur caractère et quand ils essayaient de se faire craquer mutuellement, il gagnait toujours. Il était plus fort et savait parfaitement ce qu'il faisait et Krystal...Etait amoureuse, tout simplement. Un nouveau flash passa devant ses yeux. Il se revoyait, dans le lit double de la jeune femme, allongé sur le dos, Krystal blottie contre lui. De son bras, il la gardait contre lui tandis qu'elle l'embrassait dans le cou. Ils discutaient de tout, de rien, évoquait leurs parents, leurs amis...Evan lui parlait musique, souvent mais également de ses études. Ils refaisaient le monde tandis que le jeune homme jouait avec ses cheveux. Dans ce genre d'instant, il ne pensait à rien, profitant juste. Alors qu'il repensait à tout ça, il eut un sursaut de surprise en regardant son ancienne petite amie. L'un de ses crocs étaient visibles...Un croc...De vampire. Il eut un petit mouvement de recul avant d'agrandir son sourire.

Evan – Alors comme ça l'innocente petite Krystal est devenue un monstre sanguinaire ? On dirait qu'on a plus en commun que ce que je ne pensais.


code by ORICYA.

Revenir en haut Aller en bas

Krystal Snyder
La Résistance

avatar


× Dollars : 164
× Humeur : Stréssée
× Disponible pour RP :
  • Non

× Messages : 87

MessageSujet: Re: I consider you like a ghost of the past | Evan & Krystal   Mer 6 Avr - 17:07



I consider you like a ghost of the past"C’est vrai, perdre ce dont on rêve est tragique, mais réaliser ses rêves, je pense qu’on ne peut rien souhaiter de mieux. Cette année j’ai rêvé de trouver l’amour, de plonger mon âme dans une autre, réveiller un cœur anesthésié par la peur de souffrir. Mon rêve s’est réalisé et si ça, c’est une tragédie, alors je souhaite la connaître à nouveau. Parce qu’il n’y a rien de plus précieux au monde." ( Don Diablo → On my mind )

"  T'es sympa au lit mais pour le reste tu me fais chier".
Une phrase qui résonnait encore dans l'esprit de la jeune vampire. Oh non elle n'était pas prête de l'oublier.
Avant Evan, Krystal avait enchainé les hommes pour se remettre de plusieurs ruptures difficiles. Sa naiveté était telle que l'on se moquait souvent d'elle. La jeune femme, a l'époque adolescente, était persuadée d'avoir enfin trouvé le bon. Le fameux "homme de sa vie". Il lui faisait du bien, l'apaisait. Avec lui sa maladie semblait se stabiliser doucement malgré quelques crises régulières.
Elle lui avait tout donné. Son coeur mais aussi son corps, pour la première fois. Elle voulait se souvenir de sa première fois, a jamais. Oh, elle s'en souvenait. Elle avait même du se débarasser de son lit deux places dans lequel tout c'était passé pour se débarasser de tout ces souvenirs. Bien sur, c'était trop facile. Il fallait bien plus que balancer des objets ou photos a la poubelle pour oublier. Et ça, Krystal en avait fait les frais.
Est ce que ça avait été de même pour lui ? Un gros doute planait au dessus de cette question.
Tentant de chasser les multiples flash de leurs relation passée qui venait la narguer, la vampire campa sur sa position et le défia du regard en évitant soigneusement de plonger dans l'abime de ses iris par peur de voir des choses quelle ne souhaitait pas voir. Quelle ne souhaitait plus voir au risque de s'attacher une nouvelle fois.
Un regard. Un mot suffisait a la faire tomber a nouveau. Elle le savait. Alors autant prendre ses distances.
Je refuse de souffrir une nouvelle fois a cause de cet homme.

-  Oh Krys', pas la peine de jouer à la dure avec moi...Tu me connais, ton petit jeu a autant d'effet qu'une légère brise.

La vampire fronça ses sourcils parfaitement épilés, tentant de contenir la montée de colère qui s'imiscait en elle. Elle avait encore beaucoup de mal a gérer ses émotions vampirique.
Cette réplique, Krystal la connaissait par coeur et étrangement elle ne lui avait pas manqué. Au fond d'elle, la jeune femme savait qu'il avait raison. Evan avait toujours été plus fort qu'elle.
A ce moment précis, Krystal haissait le destin de les avoir plaçé une nouvelle fois sur le même chemin. Le destin. Il fallait le contrer maintenant au risque de revivre les mêmes erreurs encore et encore.
Elle le dévisagea et sembla voir un instant une légére lueur de peur qui mua en un sourire qui semblait avoir une signification particulière.

- Alors comme ça l'innocente petite Krystal est devenue un monstre sanguinaire ? On dirait qu'on a plus en commun que ce que je ne pensais.

Ce fut au tour de Krystal d'avoir peur.
Qu... quoi ?
Elle voulu lui demander comment il était au courrant mais son instinct l'obligea a porter son index a sa bouche.

- Oh ...

Elle paniqua et se tourna dos a son ex pour cacher ses canines de vampire qui c'était allongés dans son bref instant de colère. Elle s'en voulu instantanément de ne pas réussir a controler sa condition de vampire d'avantage.
Krystal resta dos a lui, le dos courbé, tentant de faire disparaitre ces affreuses canines qui commençait a devenir douloureuses. Elle fit le vide dans son esprit et réussit a rétablir la situation. Son coeur se calma.
Stréssée, elle revint face a Evan, fuyant son regard.

- Tu n'aurai jamais du voir ça.

Pourquoi avait il donc dit qu'ils avaient plus en commun que ce qu'il ne pensait ? Etait il aussi une de ces créatures de la nuit ? La curiosité l'emporta sur sa colère.

- Tu... tu es aussi un ... ?

Elle n'eu pas le courage de terminer sa phrase. C'était trop d'émotion d'un coup pour un être aussi fragile.


© 2981 12289 0

________________________________




She exists as in dreams. She has no sense of reality. She gets nervous because people are always interrupting her daydreams. — Clarice Lispector.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité




MessageSujet: Re: I consider you like a ghost of the past | Evan & Krystal   Jeu 7 Avr - 18:23

I consider you like a ghost of the past

ft. Evan & Krystal


« You and I, we're just history, I guess »
Evan venait à peine de remarquer le croc de vampire au niveau de la bouche de la jeune femme que cette dernière s'était retournée, paniquée, essayant de cacher la vérité. Evidemment, c'était déjà trop tard et puis ce n'était pas un loup-garou qui allait s'embarasser de ce genre de détail.  Au contraire, le côté vampire de son ex était plutôt agréable et dans un sens....Ce sont ses propres morsures qui pouvaient empoisonner les vampires et pas l'inverse. Certes, Krystal pouvait lui arracher la tête en un instant mais jamais elle ne le toucherait. Elle l'avait aimé après tout et dans son cerveau très peu modeste, il imaginait que les sentiments de la jeune femme n'étaient pas vraiment partis. On ne peut pas vraiment oublier quelqu'un qu'on a aimé. Mais lui ? Aurait-il pu lui faire du mal autrement que moralement ? Cette question restera en suspend.

Attendant toujours que Krystal se retourne et avec un petit sourire moqueur, Evan se reconcentra sur son SMS, oubliant toutes règles de politesse. Mais de toute façon, le loup n'était pas poli quand ce n'était pas dans son propre intérêt. Quand je vous dis que ce garçon est absolument adorable ! Et en l'occurence, là, il n'avait aucun intérêt à attendre Krystal...D'ailleurs, n'aurait-il pas dû partir, la laissant se débrouiller avec ses crocs ? En temps normal il l'aurait fait. Cette idée commençait à faire son petit bonhomme de chemin dans l'esprit du jeune homme, il était là depuis bien trop longtemps pour une ex qu'il était censé avoir zappé comme toutes les autres. A croire qu'il y a certaines blessures dont on ne se doute même pas.

-Tu n'aurai jamais du voir ça.

Evan leva les yeux de son téléphone, étonné. Pour lui il n'y avait pas de problème à être un vampire, un loup-garou, une sorcière ou toute autre créature dans ce style, c'était même plutôt une fierté. En tous les cas, lui en était fier. Ses parents n'avaient jamais caché la condition de loup-garou de son père, il avait grandi avec, attendant patiemment son tour. Bon pas assez patiemment puisqu'il avait volontairement tué un homme pour déclencher sa malédiction mais en tous les cas, Evan était fier de ses capacités et de ses pouvoirs et tout ce qu'il voulait c'est en avoir plus. Tuer des gens ? Dommage colatéral. Sûrement que ce côté n'aurait pas plu à la jeune femme mais à l'époque, il ne lui avait pas dit. Il ne s'était transformé qu'un an auparavant, ne contrôlait pas tout à fait sa condition et préférait largement lui expliquer qu'il partait, une fois par mois que de dire qu'il se transformait en loup en recherche de chaire humaine. Leur relation n'ayant pas duré bien longtemps, Krystal n'avait jamais su tout ça.

-Tu... tu es aussi un ... ?

Et bien voilà, c'est exactement ce dont je parlais. La pauvre petite Krystal n'osa même pas finir sa phrase, visiblement, parler de vampirisme et autres créatures que ce style était un peu compliqué et Evan la regardait, souriant. Un sourire difficile à capter, soit dit en passant. Etait-ce un sourire gentil ? Non, Evan n'était pas gentil. Etais-ce un sourire compréhensif ? Pitié. Alors un sourire narquois peut être ? Non même pas. Il semblait juste content. Content de quoi, c'est une bonne question m'enfin bref, le cerveau d'Evan Jones est une équation à plusieurs inconnues.

Evan – Non je ne suis pas un vampire. Je suis du côté loup-garou de la force. Mais tes canines sont récentes non ?

Cette question relevait plus de l'affirmation en réalité. Il se souvenait parfaitement de la Krystal qu'il avait connue et elle n'avait rien mais alors rien du tout d'un vampire. Elle était émotive oui mais n'avait pas de crise comme celles que peut avoir un vampire. Et puis merde hein, il avait déjà couché avec elle et pas qu'une fois, il les aurait vu, ses canines ! La jeune femme semblait profondément perturbé. Après tout, elle venait d'apprendre qu'Evan était un loup-garou déclenché, c'est pas tous les jours qu'on entend ça. Et elle devait sûrement avoir une multitude de question avec la plus évidente pour commencer : « Depuis quand ? ». Le brun prit les devants, décidément très content de parler de lui, pour changer.

Evan – J'ai déclenché ma malédiction à 18 ans pour ma part. Ravi de voir que finalement, tu es moins inintéressante que prévu.

Ouh la petite pique qui fait mal. Krystal fronça les sourcils, visiblement énervée mais en même temps, elle n'a pas l'ex le plus sympathique au monde. Le léger trouble qu'il avait ressenti en la voyant s'estompait, laissant la place au Evan de d'habitude, sûr de lui et avec un égo surdimensionné. N'étant pas bien grand, tout se jouait dans le regard pour être supérieur à la personne en face et là il recommençait avec son regard suffisant. Et son petit manège fonctionnait, Krystal ne pouvait s'empêcher de réagir. Evidemment Evan n'était pas un vampire, il ne pouvait pas entendre l'accélération de son cœur ou toute autre réaction de ce genre. Il avait franchement hâte d'être un hybride.

code by ORICYA.

Revenir en haut Aller en bas

Krystal Snyder
La Résistance

avatar


× Dollars : 164
× Humeur : Stréssée
× Disponible pour RP :
  • Non

× Messages : 87

MessageSujet: Re: I consider you like a ghost of the past | Evan & Krystal   Mar 19 Avr - 10:09



I consider you like a ghost of the past"C’est vrai, perdre ce dont on rêve est tragique, mais réaliser ses rêves, je pense qu’on ne peut rien souhaiter de mieux. Cette année j’ai rêvé de trouver l’amour, de plonger mon âme dans une autre, réveiller un cœur anesthésié par la peur de souffrir. Mon rêve s’est réalisé et si ça, c’est une tragédie, alors je souhaite la connaître à nouveau. Parce qu’il n’y a rien de plus précieux au monde." ( Don Diablo → On my mind )

Chaques secondes passé en compagnie d'Evan lui renvoyait d'innombrables flash de leur passé commun. Des souvenirs enfouit dans un coin de sa tête, certes bien cachés mais toujours pret a resurgir.
On n'oublie jamais rien. On vit avec.
Des années que Krystal trainait derrière elle d'encombrant souvenirs. Enchainée a un passé quelle n'avait pu maitrisé. Sa maladie, L'Augustine, Une famille quasi inexistante, les hommes ... Evan.
Elle songeait parfois a ce qu'aurait pu ressembler sa vie si rien de cela ne c'était passé. Si sa santé mental était correct, si l'Augustine n'avait jamais existé. Si ... elle n'avait pas été si naive et fragile. Sans savoir quelle remuait elle même le couteau dans la plaie. Mieux valait ne pas y penser. Ne plus y penser. Même lorsque s'évader du monde réel a travers des rêves imaginaires était tout ce qu'il nous restait pour ne pas sombrer.
Le regard de la jeune femme dérapa involontairement dans celui de son ex. La vampire revit a travers ses yeux sombres leurs moments de complicité a deux. Des discussions au creux d'un lit dans ses bras.
Krystal serra les dents, un mélange d'amertume et de colère bouillonnant dans ses veines.

-  Non je ne suis pas un vampire. Je suis du côté loup-garou de la force. Mais tes canines sont récentes non ?

Elle paru un instant déstabalisée par la question. Krystal hocha vaguement la tête pour se débarasser de cette question qui ne le regardait pas. Elle n'avait aucune envie de se remémorer ses premiers instants dans la peau d'un vampire, l'Augustine pesant bien trop dans sa triste vie. 5 ans quelle survivait avec cette malédiction. Cadeau empoisonné de son grand père Ross.
Elle préféra détourner les yeux.
La présence d'Evan la mettait mal a l'aise mais quelques chose de plus problèmatique commençait a pointer le bout de son nez. Les calmants avalé par Krystal un peu plus tôt commencait a sérieusement faire leurs effets. Elle aurait du y réfléchir a deux fois avant de sortir. Il fallait donc quelle trouve un moyen pour planter là cet ex de malheur.

- J'ai déclenché ma malédiction à 18 ans pour ma part. Ravi de voir que finalement, tu es moins inintéressante que prévu.

Et bingo. Voila le moyen.
La jeune femme fusilla Evan du regard et leva les yeux au ciel.

- Fais bien attention a ce que tu dis, je suis aussi dangereuse que toi maintenant.

Bien sur ce n'était pas le genre de phrase qui pouvait faire trembler le grand Evan mais elle avait essayé. Sur ses mots elle tourna les talons et partit en direction de son studio, préssée de foutre le camp d'ici, préssée de ne plus voir cet infame visage dont l'assurance la faisait vomir intèrieurement.
Au bout de quelques pas, c'est le moment que choisirent ses muscles pour se dérober sous l'effets des médicaments. Krystal s'effondra au sol, épuisée. Elle marmonna quelques injures, consciente que son ex avait bien entendu assisté au spectacle.
Elle refoula un sanglot, envahit par une foule d'émotion que son coté vampire n'aidait pas.

- Je veux juste rentrer... Souffla elle d'un air lasse, sentant Evan se rapprocher dans son dos.

Elle allait encore devoir supporter la présence de son ex encore un peu plus. Foutu calmants...


© 2981 12289 0

________________________________




She exists as in dreams. She has no sense of reality. She gets nervous because people are always interrupting her daydreams. — Clarice Lispector.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité




MessageSujet: Re: I consider you like a ghost of the past | Evan & Krystal   Mer 27 Avr - 0:12

I consider you like a ghost of the past

ft. Evan & Krystal


« You and I, we're just history, I guess »
Evidemment, Krystal n'avait pas l'air de bien prendre la dernière réflexion du loup garou et on peut la comprendre, ce n'est jamais agréable d'entendre son ex nous insulter, surtout quand il a compté à nos yeux. Le plus idiot dans l'histoire c'est que la jeune femme avait compté aux yeux d'Evan. Avec une grimace il se souvint de cet après-midi où il était rentré et que son frère lui avait demandé, avec un rire « C'était laquelle celle-ci ? Clara ? Anais ? ». Evan s'était énervé en déclarant qu'il était avec sa copine. Les mots étaient sortis tous seul, Krystal n'était pas une fille parmi tant d'autres, elle avait une importance particulière et sans s'en rendre compte, il ne voulait pas qu'elle soit catalogué comme les autres. Au final son frère avait explosé de rire et s'était pris une droite en pleine mâchoire dont il se souvenait encore, c'est à partir de ce moment que le jeune loup s'était rendu compte que quelque chose n'allait pas avec Krystal. Jamais n'aurait-il réagi aussi violemment pour une autre. Il commençait à s'attacher. Deux jours après il partait de chez elle, la laissant en larmes.

-Fais bien attention a ce que tu dis, je suis aussi dangereuse que toi maintenant.

Evan leva un sourcil, n'y croyant pas une seule seconde. Certes, Krystal était un vampire, elle était donc plus rapide, plus forte, elle pouvait lui arracher la tête en une fraction de seconde mais il savait pertinemment qu'elle ne le ferait pas. Il avait trop compté à ses yeux et même si tout avait changé, son égo le poussait à croire qu'elle ne lui ferait rien. Sur ces mots, et alors qu'il comptait répliquer, son ex petite amie détourna les talons pour s'en aller. Il glissa les mains dans ses poches avec un sourire en coin, elle n'avait pas perdu son caractère décidément. Il s'apprêtait à retrouver son petit quotidien sans trop de difficulté quand la jeune femme, qui avait fait quelques pas, s'écroula sur le trottoire, terminant à genoux. Impossible de dire si Evan s'inquiéta pour elle ou si c'était juste de la curiosité, en tous les cas il s'avança vers elle, arrivant bientôt à sa hauteur. Krystal ne se relevait pas, ses cheveux cachant son visage mais il vit son dos trésaillir quelque peu. Alors là, c'était inédit et Evan ne savait pas vraiment comment réagir.

-Je veux juste rentrer...

Sa voix faible l'intrigua également...Après tout, on parlait d'un vampire. Un vampire n'était pas faible, pas autant en tous les cas. Un ange passa et finalement Evan vit le tour pour s'accroupir devant elle. Très doucement, il glissa sa main sous son menton pour le redresser afin qu'elle le regarde. Dans ses yeux, aucune trace d'animosité, de supériorité ou que sais-je, il l'observait juste...Etait-il inquiet ? Il aurait préféré se faire manger par un Panda géant que d'avouer ça. Un instant il l'observa et finalement glissa sa main sur son visage pour enlever les cheveux qui recouvrait ses yeux. Que devait-il faire ? La laisser là, évidemment, c'est ce qu'il faisait tout le temps. Mais son corps entier ne voulait pas. C'était un véritable combat dans son esprit et Krystal, trop faible pour le repousser baissa la tête à nouveau, totalement hors course. Alors Evan fit ce qu'il avait de mieux à faire avant qu'elle ne s'évanouisse, il l'attrapa dans ses bras. Elle grogna un peu, sûrement mécontente d'être tenue façon princesse par son si détestable ex.

Evan – Tu préfères peut être rester sur un trottoire froid ?

Krystal ne répondit pas. Ses yeux se fermèrent lentement et sa tête glissa naturellement dans le cou d'Evan qui trésaillit un instant en sentant son souffle sur sa peau. Non pas que le contact soit forcément désagréable mais il n'en avait plus l'habitude...Leur histoire paraissait lointaine. En quelques pas, Evan fut devant chez lui. Il aurait bien ramené la jeune femme chez elle mais il ne savait pas où elle vivait. Finalement, il l'installa sur son lit, c'était le mieux à faire. Un instant il l'observa, endormie. Jamais il n'avait pensé la revoir un jour, surtout pas dans cette position. C'était bien sa veine tiens...Avec un haussement d'épaule, le loup alla se préparer à manger, laissant Krystal se reposer. Son réveil allait être drôle.

code by ORICYA.

Revenir en haut Aller en bas

Krystal Snyder
La Résistance

avatar


× Dollars : 164
× Humeur : Stréssée
× Disponible pour RP :
  • Non

× Messages : 87

MessageSujet: Re: I consider you like a ghost of the past | Evan & Krystal   Ven 29 Avr - 11:38



I consider you like a ghost of the past"C’est vrai, perdre ce dont on rêve est tragique, mais réaliser ses rêves, je pense qu’on ne peut rien souhaiter de mieux. Cette année j’ai rêvé de trouver l’amour, de plonger mon âme dans une autre, réveiller un cœur anesthésié par la peur de souffrir. Mon rêve s’est réalisé et si ça, c’est une tragédie, alors je souhaite la connaître à nouveau. Parce qu’il n’y a rien de plus précieux au monde." ( Don Diablo → On my mind )

Krystal ne tenta même pas de se relever, se contentant de soupirer, sentant sa respiration ralentir petit a petit avec la sensation que les bras de Morphée l'enveloppait un peu plus a chaques secondes. Ses sens vampiriques la laissait tomber, elle était pourtant parfaitement consciente que son ex l'observait dans son dos. Elle pouvait même imaginer son regard perpléxe.
Prendre des calmants juste avant de sortir... quelle idée stupide ! Un flot d'injures destinées a elle même s'insinua dans son esprit.
Sa vision commençait a devenir flou mais pas assez pour réussir a distinguer la silhouette d'Evan s'accroupir face a elle. La vampire laissa échapper un grognement quand celui ci lui releva la tête et écarta ses cheveux de son visage.
Krystal préféra fermer les yeux. Il devait certainement être satisfait de la voir dans cette posture. Faible. Encore. Au fond rien avait changé. Elle était toujours cette petite fille sans défense qui subissait les assaut incessant de la vie. Non. Rien n'avait changé.
La jeune femme se sentit soudain soulevée, elle voulu lutter une dernière fois mais ne réussit qu'a pousser un râle de mécontentement, sachant pertinnement quelle avait attérit dans les bras de son ex.

- Tu préfères peut être rester sur un trottoire froid ?

Le trottoir, lui, ne m'a pas foutu en dépression, connard !
Vidée de ses forces, elle se contenta de le hurler a travers son esprit comme si le "connard" en question pouvait l'entendre.
Puis sa tête roula doucement dans le coup d'Evan, bercé par son parfum chatouillant ses narines hyper sensibles. Ce parfum quelle avait tant aimé.
Elle sombra dans un sommeil profond et agité, coincé entre rêve et réalité, errant dans les tréfonds d'un autre monde, la retenant prisonnière jusqu'a ce que les calmants cessent leurs effets.

Krystal se réveilla quelques heures plus tard. Elle mit quelques secondes a émerger puis remarqua bien vite que le lit dans lequel elle était installée n'était pas le sien. Les yeux bouffit, elle balaya la chambre du regard puis s'assit maladroitement sur le rebord du lit. Elle s'accrocha aux draps quand la tête lui tourna puis reprit ses esprits.
Evan...
Elle se remémora ses derniers souvenirs, peu glorieux puis en conclut qu'il avait certainement du la ramener chez lui. La vampire soupira.
Son sixième sens de vampire lui indiqua que son ex se trouvait d'ailleurs quelques part dans l'appartement. Il allait bien falloir quelle le croise pour sortir d'ici. En réalité Krystal avait autant envie de lui parler que de se pendre.
Soit. La jeune femme récupéra ses chaussures au pied du lit et ne tarda pas a retrouver Evan dans la cuisine, un café a la main qui lui rappela quelle avait la bouche pateuse et quelle mourrait de soif.
Elle dévisagea son ex, parut génée.

- ... Salut. Dit elle simplement d'une voix douce.

Elle resta plantée devant la cuisine un court instant puis céda a la tentation.

- Est ce que je...

Krystal désigna la machine a café, paraissant encore plus génée. Elle était dans son antre. Elle était son hôte. La jeune femme détourna les yeux et avala bruyament sa salive, sa bouche était un véritable desert.
Elle réalisa quelle ne l'avait pas encore remercié. Krystal le détestait mais il l'avait quand même "sauvé" en quelques sortes, c'était la moindre des choses. Elle se racla la gorge, cherchant ses mots.

- Merci de m'avoir ramené. Tu n'étais pas obligé.

Sa voix était un peu plus froide que prévu, elle ne voulait pas qu'Evan s'apitoie encore un peu plus sur son sort. Il était bien la dernière personne quelle avait envie de remercier.


© 2981 12289 0

________________________________




She exists as in dreams. She has no sense of reality. She gets nervous because people are always interrupting her daydreams. — Clarice Lispector.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité




MessageSujet: Re: I consider you like a ghost of the past | Evan & Krystal   Lun 2 Mai - 2:57

I consider you like a ghost of the past

ft. Evan & Krystal


« You and I, we're just history, I guess »
Franchement, quel drôle de cheminement hein ?  Après avoir passé une journée tout à fait désagréable, Evan Jones était tombé sur l'une de ses ex petites amies. Quelle probabilité pour que ce soit celle à laquelle il s'était le plus attaché ? Je vous le dit moi, assez faible.  Enfin bref, Evan était un salaud, égoiste et même cruel, tout ce qu'il voyait c'était son intérêt mais en voyant Krystal s'écrouler en plein milieu du trottoir, il n'avait pas pu. Il n'avait pas vu d'autres choix que de la prendre dans ses bras et de la ramener chez lui. Il avait été particulièrement doux, la déposant dans son lit avec autant de douceur que lorsqu'ils étaient ensembles. Bon, n'allons pas non plus dans les films à l'eau de rose, Evan n'était pas resté à lui tenir la main jusqu'à son réveil, faudrait peut être pas se foutre de la gueule du monde non plus, il était allé regarder la télé plutôt tranquillement, avait mangé et finissait par un bon café. Il était près de 00h mais Evan en avait besoin, il devait travailler sur une maquette qu'on venait de lui envoyer et un café n'était pas de trop pour tenir toute la nuit. Alors qu'il commençait à boire sa tasse, des petits pas féminins lui indiquèrent que Krystal s'était réveillé et levé. Elle ne pouvait pas rester endormie non ? Le loup n'avait vraiment pas le temps.

- ... Salut.

Sa voix douce fit trésaillir le jeune loup-garou qui resta con. Un instant, il se revit des années en arrière aussi secoua-t-il doucement la tête pour s'enlever ces images, entendant Krystal demander si elle pouvait prendre du café. Le jeune homme n'eut pas le temps de lui répondre qu'elle reprit la parole, le remerciant de son intervention. Oh en toute modestie, il avait particulièrement bien géré. Il se doutait bien que les remerciements devaient lui brûler la langue mais peu importe, il les avait bien enregistré, prêt à les ressortir dès qu'il en avait besoin. C'est plutôt triste n'est-ce pas ? Etre incapable d'être juste gentil, sans chercher autre chose. Evan observa son ex amante un instant et lui fit un signe en direction de la cafetière. Il n'allait pas la laisser comme ça, elle lui faisait un peu pitié.

Evan – Sers-toi.

Sa voix très grave semblait plutôt douce. Les conflits qui les avaient opposés tout à l'heure semblaient apaisés, du moins pour l'instant et Evan but tranquillement son café tandis que Krystal se servait. Il ne put s'empêcher de la détailler des yeux tandis qu'elle s'installait. Oh elle n'avait pas vraiment changé, elle avait grandi voilà tout. Elle avait gardé ses très longs cheveux bruns, sa taille élancée, ses magnifiques yeux et son visage fin. Elle était magnifique, Evan ne pouvait pas le nier malgré toute sa mauvaise foi et il se sentait toujours attiré par elle, comme il l'avait été le soir de leur rencontre. Il lui avait simplement offert un verre, intriguée par une telle beauté. Aujourd'hui encore il lui trouvait ce charme particulier, renforcé par son côté un peu plus sauvage de vampire. Franchement il n'était pas sorti avec la plus moche.

Evan – Il fait nuit. Tu peux rester dormir là si tu veux. J'ai du boulot de toute façon.

En prononcant ses mots, Evan s'en voulu à lui-même. Non mais sérieusement ? Inviter son ex petite amie à dormir chez lui ? C'était quoi son problème ? Qu'elle parte tiens, il serait tranquille au moins. Ou peut être n'avait-il pas envie de la laisser partir si vite alors qu'il venait de la retrouver. Evan sentit son égo le chatouiller, jamais il n'avouerait ça. Disons qu'il avait juste envie de se la faire, voilà, ça c'était beaucoup plus acceptable bien que totalement faux. Mais bon de toute façon, Krystal allait sûrement refuser. Son égo avait l'air d'être aussi affuté que celui d'Evan...Et vous savez ce que ça fait dans ce genre de cas ? Des étincelles. Dire qu'il avait été gentil pour une fois...

code by ORICYA.

Revenir en haut Aller en bas

Krystal Snyder
La Résistance

avatar


× Dollars : 164
× Humeur : Stréssée
× Disponible pour RP :
  • Non

× Messages : 87

MessageSujet: Re: I consider you like a ghost of the past | Evan & Krystal   Lun 9 Mai - 15:55



I consider you like a ghost of the past"C’est vrai, perdre ce dont on rêve est tragique, mais réaliser ses rêves, je pense qu’on ne peut rien souhaiter de mieux. Cette année j’ai rêvé de trouver l’amour, de plonger mon âme dans une autre, réveiller un cœur anesthésié par la peur de souffrir. Mon rêve s’est réalisé et si ça, c’est une tragédie, alors je souhaite la connaître à nouveau. Parce qu’il n’y a rien de plus précieux au monde." ( Don Diablo → On my mind )

PDV Krystal on
Un jour nos regards se sont croisés. Je l'ai aimé. Avec passion, du plus profond de mon âme et de mon cœur.
Il m'a fait du mal. L'amour est semblable a une balle dans la tête. J'ignorai que l'amour pouvait être aussi destructeur.
J'ai longtemps espéré le revoir. J'avais beau le hair j'étais persuadée au fond de moi qu'un simple échange de regard me suffirait a tomber dans ses bras a nouveau. Le temps est passé. Qu'en est il maintenant ?
Mais les instants les plus merveilleux ont été ceux de nos conversations sans fin, ces instants volés au cours desquels nous avons dévoilé à l’autre notre être le plus intime. Ou nous avons offert l'un a l'autre la possibilité de nous faire du mal sans le savoir. Et c'est arrivé.
Je l’ai méprisé. Pourtant je n’ai pas pu m’empêcher de l’aimer, quand bien même j’étais consciente  de ses intentions. De ses véritables sentiments inexistants a mes yeux.
Oh Evan...
Pourquoi ? Pourquoi m'as tu abandonné...
PDV Krystal off

Krystal se posta dos a son ex et entreprit de préparer un café tout en caressant nerveusement ses long cheveux, sentant le regard d'Evan dans son dos un peu trop insistant a son gout.
Mal a l'aise, elle essayait d'ignorer la tension palpable dans le petit appartement.
Elle enclencha la machine et attendit que son café soit pret. La vampire jeta un coup d'oeil furtif vers Evan et se retourna bien vite tel un enfant quand elle vit que l'homme n'avait toujours pas cessé de la fixer.
Krystal ferma les yeux, se mordit la lèvre. Elle ne pouvait pas se permettre de craquer encore une fois. Pas aprés ce qu'il lui avait fait. Non. Mais pouvait elle ignorer cette émotion qui s'insinuait en elle dans une ascension vertigineuse, lentement mais surrement... le désir. Car oui aprés tout le mal qu'il lui avait fait, Evan l'attirait toujours autant. Et ça, personne ne pouvait rien y faire.

-  Il fait nuit. Tu peux rester dormir là si tu veux. J'ai du boulot de toute façon.

Krystal trésaillit, se brula les lèvres avec le café un peu trop chaud, reposa la tasse, manquant de s'en renverser une partie dessus. Elle se maudit intérieurement face a cette réaction exagérée. La réaction qu'aurait eu une gamine. La petite fille quelle était resté. Une névrose...
Elle resta longuement interdite puis se tourna face a Evan, prenant soin de fuir son regard.
Dans un instant de faiblesse, elle choisit d'abord de ne pas totalement refuser sa proposition.

- Evan c'est... dangereux. Elle passa sa langue sur ses canines endormie. Je pourrai...

Elle ne termina pas sa phrase, se rendant compte quelle avait quasiment accepté sa proposition. Non ! Elle ne lui ferai pas ce plaisir !
Krystal secoua la tête d'un air médusé et partit en coup de vent dans la pièce d'a coté puis se rendit compte quelle n'avait pas les clés pour sortir. Elle soupira puis retrouva a nouveau son ex. Son visage avait changé, abattue. Elle osa enfin regarder Evan. Elle s'installa sur une chaise, face a lui. Son coeur s'accéléra. Son parfum emplissait ses narines et lui procurait des frissons a travers le corps. Une délicieuse chair de poule.
La vampire dévisagea son ex avec un mélange de tristesse, d'envie et de perplexité.

- Pourquoi tu fais ça ? Dit elle simplement dans un souffle.


© 2981 12289 0

________________________________




She exists as in dreams. She has no sense of reality. She gets nervous because people are always interrupting her daydreams. — Clarice Lispector.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité




MessageSujet: Re: I consider you like a ghost of the past | Evan & Krystal   Dim 15 Mai - 17:31

I consider you like a ghost of the past

ft. Evan & Krystal


« You and I, we're just history, I guess »
Après sa proposition plus ou moins innocente, Evan vit son ex petite-amie se brûler avec le café, reposant sa tasse et semblant grogner intérieurement. Il ne put s'empêcher d'avoir un petit sourire en coin, ravi de l'effet qu'il lui faisait encore. Oh certes, on peut mettre ça sur le café trop chaud mais son égo le poussa à penser qu'il était la cause d'un tel émoi. Krystal fuyait son regard et même si le jeune homme n'était pas un vampire, il pouvait aisément devenir l'accélération de son rythme cardiaque en la voyant devenir un peu plus rouge qu'auparavant. Finalement, elle se tourna face à  lui, sûrement pour lui répondre mais toujours en évitant son regard. Avait-elle peur de craquer ? Son égo répondit que oui.

-Evan c'est... dangereux.

Dangeureux ? Certes, Evan était un loup et Krystal un vampire mais il n'y avait pas de quoi en faire un plat. Sa proposition, était, pour une fois, innocente, il lui proposait juste de dormir pendant qu'il irait travailler sur la maquette d'album qu'il avait à rendre. A proprement parler, ce n'était pas dangereux mais ce qui suprit le loup c'est le fait que son ex n'ait pas directement refusé sa proposition. Visiblement, elle le détestait, c'est du moins ce qu'il avait compris du peu de discussion qu'ils avaient eu et quand on déteste quelqu'un, on hésite pas à rester chez lui. On refuse, catégoriquement. Sauf que la petite brune hésitait. Le cœur du loup se gonflait de fierté à cette pensée mais alors qu'il allait lui répondre, elle fit volte-face et disparut dans la pièce derrière elle. Evan ne comprit rien à ce qu'il venait de se passer. Alors oui, en temps normal, le loup prévoyait tout, celle ci, il ne l'avait pas vu venir. Il se souvenait bien de son caractère, parfois imprévisible mais pas à ce point. Etonné, toujours, il la vit ressortir et venir devant lui, prenant une chaise et le regardant enfin dans les yeux. Et en voyant son regard, Evan se laissa emporter dans ses souvenirs.

Dans ses yeux, le loup revoyait le déroulement de leur histoire. Pour une fois, tout s'était fait naturellement. A cette soirée où Evan avait un peu bu, il avait repéré la jolie adolescente, rigolant avec ses amis. Il avait profité du moment où elle était retourné au bar pour l'aborder avec un petit « cool soirée hein ? ». Au début, Krystal l'avait regardé de haut en bas, pensant sûrement à un nouveau dragueur, moins doué que les autres en plus. Elle lui avait simplement répondu que oui et avait voulu repartir mais le loup, un peu suicidaire, avait retenu son bras. Avec un sourire à faire fondre la plus frigide des demoiselles, il lui avait proposé une danse. Ce n'était pas grand chose, une danse, ça n'engageait à rien et, à son grand plaisir, elle avait finit par accepter. Après tout, c'était une fête non ? Elle n'était pas là pour casser l'ambiance. Et deux heures plus tard, ils étaient toujours là, dansant, riant, profitant de la soirée, se laissant emporter, l'un et l'autre par leur propre présence. Jamais Evan n'avait pu oublier son sourire, son naturel, son rire, son regard...Il avait déjà complètement craqué pour elle, de la plus banale des manières.

-Pourquoi tu fais ça ?

Evan eut un sursaut, revenant sur terre, quittant ses souvenirs de leur première rencontre. Krystal l'observait, attendant une réponse, visiblement lassée et perplexe. Qui ne le serait pas à sa place en même temps. Le brun resta con, ne sachant pas quoi lui répondre...Et d'ailleurs, c'est vrai ça, pourquoi faisait-il ça ? Pourquoi l'avait-il ramené ? S'il avait la réponse, sûrement l'aurait-il déjà dit. Il se sentait troublé. C'était rare, certes, mais visiblement possible. Il la regarda longuement, cherchant un truc intelligent à sortir mais ça ne venait pas. Finalement, il s'approcha d'elle, contournant la table.

Evan – Peut être que tu fais pas partie autant du passé que je voudrais le faire croire.

Cette réplique, Evan n'y avait pas réfléchi. Elle était venue comme ça, naturellement et traduisait bien sa façon de penser. Intérieurement, il se détesta. Il était censé lui dire un truc du genre « c'est pour mieux te manipuler ensuite comme je l'ai fait la première fois » mais il n'avait pas pu. Peut être étais-ce le souvenir douloureux de leur première rupture ? Aucune idée. En tous les cas, en le voyant approcher, Krystal s'était levé de sa chaise et avait reculé, ne voulant visiblement pas être trop proche de lui. Seulement voilà, le cerveau d'Evan était déconnecté et il continua à approcher alors qu'elle reculait. De fil en aiguilles, Krystal se retrouva littéralement dos au mur et le loup posa ses mains sur le mur derrière elle, de part et d'autres de son visage. Ses yeux se plongèrent dans ceux de son ex. Ni suffisant, ni menaçant, les yeux d'Evan en trahissait qu'une émotion forte...Une sorte d'émoi un peu étrange. C'était aussi étrange pour elle que pour lui.

Evan – Je ne te veux pas de mal Krystal...

Cette phrase avait été prononcée comme dans un murmure et Evan ne savait pas quoi faire. Ses yeux descendirent sur les lèvres de la jeune femme et son cœur accélera. Cela faisait tellement longtemps...Mais il craqua, déposant ses lèvres sur les siennes dans un baiser d'une douceur rare, presque timide. Sûrement était-il un peu inquiet de la baffe qu'il allait se manger. Mais son cœur battait à tout rompre, une vague d'émotion le submergeant brusquement, sentant la douceur de la bouche d'une jeune femme qui lui avait, définitivement, manqué.

code by ORICYA.

Revenir en haut Aller en bas

Krystal Snyder
La Résistance

avatar


× Dollars : 164
× Humeur : Stréssée
× Disponible pour RP :
  • Non

× Messages : 87

MessageSujet: Re: I consider you like a ghost of the past | Evan & Krystal   Sam 21 Mai - 16:59



I consider you like a ghost of the past"C’est vrai, perdre ce dont on rêve est tragique, mais réaliser ses rêves, je pense qu’on ne peut rien souhaiter de mieux. Cette année j’ai rêvé de trouver l’amour, de plonger mon âme dans une autre, réveiller un cœur anesthésié par la peur de souffrir. Mon rêve s’est réalisé et si ça, c’est une tragédie, alors je souhaite la connaître à nouveau. Parce qu’il n’y a rien de plus précieux au monde." ( Don Diablo → On my mind )

Krystal le regarde, le sonde, avec cette impression d'avoir été fracassée puis réparée a plusieurs reprises avec une simple colle qui chaques jours menace de s'effriter et de laisser les blessures s'ouvrirent a nouveau telle une gueule béante. Les être vivants ne se répare pas.
La vampire sursauta lorsque Evan se leva. Les muscles tendus, elle le regarda se poster devant elle et instinctivement, elle se mit debout pour l'affronter. Chaques pas en avant du loup la faisait basculer un peu plus en arrière. La faisait perdre un peu plus le controle de son coeur. Sa respiration piqua un sprint et elle entendait le coeur de son ex battre tel un tambour dans sa tête, la faisant perdre pied.
Quelque chose se déchira a l'intérieur d'elle même, et ça ressemble à de la peur, c’est douloureux comme la terreur, ça a la goût de la panique et du désespoir. Quelque chose auquel Krystal a trop souvent gouté.
Un dernier pas en arrière et la froideur du mur contre son dos lui transperca les entrailles. Bloquée. Piégée. Encore. Et son regard parcourant sa bouche. Pourquoi ? Pourquoi faisait il ça ? Un tel supplice ne devrait pas exister. Elle voudrait le supplier de la laisser tranquille. Son corps murmure le contraire. Les battements de coeur d'Evan battant a l'unissons avec ceux de la jeune femme.
Krystal était en ce moment même l'incarnation de la terreur. Elle tremble car elle sait ce qui va arriver. Elle tremble car elle sait qu'il n'y aura plus de retour en arrière. Elle tremble car elle est en train de répéter inlassablement les mêmes erreurs. Piégée dans un manège infernal.
Elle se remémore sa rencontre sur la grande place, son malaise. Tout ça ne serait jamais arrivé si elle n'avait pas prit de calmant. Jamais.
Ses mains se posent sur le torse d'Evan comme pour chercher a le faire reculer mais sa force a quitter le navire. Il n'y a plus qu'un minuscule espace entre son visage et le sien et c'est un véritable supplice. Son regard passe de ses yeux, sa bouche, son torse, sa bouche, son torse, sa bouche, sa bouche, sa bouche...

PDV Krystal on
Je peux sentir la chaleur de son corps a travers ses vétements, j'ai presque l'impression qu'il me brule. J'ai chaud. J'ai froid. J'ai chaud. J'ai froid. Comme si une fièvre mortelle s'emparait de moi. Il est ma fièvre. Je me sens terriblement coupable de ressentir encore tant d'émotion malgré ce qu'il m'a fait.
Mes yeux s'acharnent a rester sur sa bouche, j'en oublie de cligner des paupières. Je prend un milliard de photos rien qu'avec mes pupilles.
J'entrouvre un instant la bouche, je cherche de l'oxygène. Il m'a parlé, je crois. Je me sens si étourdie que je ne comprend pas tout.
La culpabilité grandit en moi par blocs entiers, me scinde en deux. C'est un câble qui s'enroule autour de mon cou, le crépuscule de l'indécision. Une partie de moi refuse d'affronter la vérité. Je préfére me dire que je vais quitter cette pièce et que...
Je manque de défaillir, quelque chose a toucher mes lèvres et c'est si doux. Je ne me rend pas compte que je m'abandonne a son étreinte et ... ça m'avait manqué.
J'essaye de reprendre conscience, je viens a peine de comprendre qu'il venait de m'embrasser. Ca a duré quelques secondes. 1 min. 5 min peut être. Je n'en sais rien mais c'est arrivé. Je viens d'acheter mon billet aller dans l'enfer de la souffrance pour la deuxième fois consécutif. Evan ne sait pas ce qu'il vient de déclencher. Et... moi non plus. Pas encore.
Mes yeux cherche son regard pour y trouver un quelconque réconfort, une certitude qu'il n'a pas fait ça juste par simple envie masculine. Son regard est pesant,avide, pétri d'émotions dont je ne l'ai jamais cru capable. Je ne l'aurais jamais cru aussi humain...

PDV Krystal off

Quelque chose se consume a l'intérieur d'elle et cette impression que les problèmes ne font que commencer. Ses yeux dérivérent sur la jugulaire dans le coup d'Evan que la tension avait fait ressortir. C'est là quelle la sentit. La faim.
De leger cillons grisatres tracèrent leurs chemins sous ses yeux et en un clin d'oeil, Krystal disparu. Dans un coup de vent, elle s'enferma dans la chambre du loup, tentant de se calmer.

- Ne t'approche pas ! Lui cria elle a travers la porte.

Elle qui, fut un temps, avait souhaité sa mort, la voila qui tentait maintenant de le protéger.
L'effet du baiser se dissipa peu a peu puis se fut le retour a la réalité. Brutal. Elle se laissa tomber sur le lit.

- Tu vas m'abandonner, encore !

Sa voix avait changé. Plus animal.
Et ce coeur qui ne cessait de battre la chamade...


© 2981 12289 0

________________________________




She exists as in dreams. She has no sense of reality. She gets nervous because people are always interrupting her daydreams. — Clarice Lispector.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité




MessageSujet: Re: I consider you like a ghost of the past | Evan & Krystal   Ven 27 Mai - 1:52

I consider you like a ghost of the past

ft. Evan & Krystal


« You and I, we're just history, I guess »
Alors qu'il venait juste de poser ses lèvres sur celles de Krystal, Evan sentit une onde de sentiments et sensations étranges prendre possession de son corps. C'était anormal. D'abord, il y avait eu l'appréhension. Dans l'esprit d'Evan, il s'agissait de la peur de se prendre une baffe mais n'était-ce pas plutôt le stress de retrouver de vieilles sensations ? Cette accélération de son rythme cardiaque qu'habituellement il contrôlait, ce long frison qui lui descendait l'échine et ces mouvements qu'il ne pouvait pas contrôler comme son corps qui s'approchait naturellement de celui de Krystal tandis qu'il l'embrassait. Les mains de la jeune femme était collées à son torse tandis que le bassin du brun venait doucement se coller à celui de la vampire et après de longues secondes où les pensées d'Evan s'emmêlèrent les unes avec les autres, ils se relâchèrent, d'un commun accord. Et c'est à cet instant précis que le loup sentit qu'il avait perdu. Toutes les barrières qu'il avait placé pour s'éloigner des gens et surtout de Krystal s'étaient effondrés dans ce baiser. Le voilà dans de beaux draps.

Il aurait voulu rajouter quelque chose, n'importe quoi mais un rapide regard envers Krystal le fit avoir un bref mouvement de recul. La jeune femme avait les cernes apparentes sous les yeux et ses pupilles se teintaient de rouges sang. La soif. C'est fou, Evan avait presque oublié la nouvelle nature de son ancienne petite-amie. Mais finalement il n'eut même pas le temps de faire un mouvement que Krystal s'était barricadé dans la chambre, criant à travers la porte.

-Ne t'approche pas !

Etait-elle en train d'essayer de le protéger d'elle ? Visiblement c'était exactement ça. Evan eut un levé de sourcil de surprise, celle là, il ne s'y attendait vraiment pas. Il l'avait tellement fait souffrir, il l'avait brisé et elle le protégeait. Qu'avait-il fait en la quittant, franchement, il ne se rendait pas compte. Finalement, il s'approcha de la porte, mené par on ne sait quelle motivation floue.

-Tu vas m'abandonner, encore !

Bon, ne nous affolons pas, après tout, Evan n'avait pas signé de contrat de mariage. Mais ce qu'il entendait surtout c'est que Krystal n'allait vraiment pas bien. Elle était en colère. Ou triste peut être. Personne ne peut le savoir et la porte était fermé à clé...Mais bon, on parle de l'appartement d'Evan tout de même, le jeune garçon en connait déjà toutes les ficelles même s'il n'est pas là depuis longtemps. En quelques secondes, la porte est ouverte de Evan se retrouve face à son anciennne petite-amie, allongée sur le lit. En voilà une image particulière. Finalement le garçon essaya de s'approcher mais en une seconde, Krystal l'a plaqué contre le mur, les yeux injectés de sang, les veines cernant ses yeux...La soif. Ce n'est plus vraiment la douce Krystal devant lui mais bien la vampire en elle. Et franchement, pour une fois, il ne comprends pas ce qui lui arrive. Et il se sent en danger. Et ça, c'est rare.

-JE T'AI DIT DE NE PAS T'APPROCHER !

Est-ce bien Krystal qui vient d'hurler d'une voix presque animale ? Il ne la connait pas sous cette facette. A tout moment elle pourrait le mordre, buvant son sang jusqu'à la dernière goutte. Bon sang cette situation était inédite.

Evan – Prend mon poignet.

Hu ? La jeune femme s'arrête alors que le cou d'Evan semble l'attirer et le regarde, étonné. Qu'est-il en train de dire là ? Ou plutôt de proposer ? Il avale sa salive, conscient du danger sur pattes dans un corps sexy.

Evan – Tu peux prendre de mon sang.

Nooon, c'est bien Evan Jones qui vient de proposer de partager son sang ? Le garçon égoiste et possessif et de plus, loup-garou, vient d'offrir son sang à un vampire ? Il y a du progrès. Voyant que Krystal hésite, il penche sa tête vers le côté, offrant ainsi son cou...C'est dangeureux si vous voulez mon avis. Et Krystal a d'ailleurs un mouvement de recul mais le brun la retient par le bras.

Evan – Vas y.


code by ORICYA.

Revenir en haut Aller en bas

Krystal Snyder
La Résistance

avatar


× Dollars : 164
× Humeur : Stréssée
× Disponible pour RP :
  • Non

× Messages : 87

MessageSujet: Re: I consider you like a ghost of the past | Evan & Krystal   Mer 15 Juin - 21:57



I consider you like a ghost of the past"C’est vrai, perdre ce dont on rêve est tragique, mais réaliser ses rêves, je pense qu’on ne peut rien souhaiter de mieux. Cette année j’ai rêvé de trouver l’amour, de plonger mon âme dans une autre, réveiller un cœur anesthésié par la peur de souffrir. Mon rêve s’est réalisé et si ça, c’est une tragédie, alors je souhaite la connaître à nouveau. Parce qu’il n’y a rien de plus précieux au monde." ( Don Diablo → On my mind )

PDV Krystal on
Je sens que quelques choses craque a l'intérieur de moi quand la porte s'ouvre. Je lui ai dis de ne pas m'approcher, je suis si dangereuse...
Je ne veut pas te tuer Evan. J'ai souhaité ta mort dés heures, des mois, peut être même des années durant. Il y a tant de raison de te hair, tu sais. Tu m'a quitté sans aucune raison, tu n'étais pas là quand j'avais besoin de toi. Tu n'es pas venu me chercher a l'Augustine.
Je déteste cette faiblesse qui est en moi parceque maintenant j'ai craqué. J'ai replongé. Mais je ne veut pas te tuer ! Tu aurai du m'écouter.
Je grogne face a la monstrueuse douleur qui s'empare des mes canines mais aussi pour faire fuir un minimum Evan. Mais il reste là. . Toujours .
1. 2. 3...
Je peux compter le nombre de battements de son coeur comme si il était dans mon propre corps. Il n'imagine pas a quelle point ça me rend dingue.
... 4. 5. 6...
La morsure de ce mal qui me consume me fait basculer un instant dans le passé.
... 7. 8. 9.
Ils comptaient aussi le nombre de battements. La bas. A l'Augustine. Le nombre de battements avant que je crève de soif et n'implore leur pitié. J'ai cessé de compter le nombre de fois ou j'aurai pu y laissé la vie. Une deuxième fois.
L'humanité s'est dressée contre moi.
Si tu savais ce qu'on m'a fait...

- Prend mon poignet. Tu peux prendre de mon sang.

Je reste un instant pétrifiée devant Evan et devant ce poignet qu'il me tend. Il m'offre son sang.
PDV Krystal off

La vampire semble choquée par ce que son ex vient de lui dire. Elle reste interdite, oubliant pour quelques secondes le monstre a l'intérieur d'elle. Ses canines semble moins douloureuses tout d'un coup. Elle le dévisage.
Puis le loup semble renoncer au poignet et lui offre alors son cou, provoquant un mouvement de recul de la jeune femme.

- Vas y.

Enfin elle pleure, ses nerfs lachent un par un. C'est bien trop fort pour lutter. Elle voudrait lui crier qu'il n'a pas concience de ce qu'il est en train de faire mais aucun son ne sort de sa bouche, la vision de son cou la faisant perdre pied totalement.
Krystal retroussa ses lèvres, dévoilant ses canines meurtrières. La douleur est là. Présente. Elle n'a qu'a planter ses crocs dans son cou pour la faire disparaitre.
Il m'offre son sang...
Mais ça ne ce passe pas comme ça. On ne lui a jamais offert son sang. Alors elle en vient presque a penser que c'est un piège. Qu'Evan a été recruté par l'Augustine pour la retrouver. Aprés tout c'est son ex, la tache est facile.
Alors sa maladie reprend le dessus. Ils l'ont retrouvée. Augustine l'a retrouvée...
Alors Krystal ne pense plus a lui. Elle pense a tout le mal que le monde lui a fait. Elle pense a sa vengeance.
Adieu...
Guidée par son instinct de vampire, elle fondit sur sa proie et planta ses canines dans le cou d'Evan. Un message pour l'Augustine. Le sang coulant dans sa gorge lui procure un intense plaisir. Elle sombre dans ces rares instants que seule les vampires connaissent. Le sang. Sa drogue. Sa vie.



© 2981 12289 0

________________________________




She exists as in dreams. She has no sense of reality. She gets nervous because people are always interrupting her daydreams. — Clarice Lispector.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité




MessageSujet: Re: I consider you like a ghost of the past | Evan & Krystal   Lun 27 Juin - 0:07

I consider you like a ghost of the past

ft. Evan & Krystal


« You and I, we're just history, I guess »
La jolie brune face à lui semble hésiter, fixant son ex petit ami dans les yeux. Sûrement se demande-t-elle s'il est sérieux, à lui proposer son sang comme ça. Personne ne fait jamais ça. Sauf les héroines suicidaires de séries mais Evan n'est pas suicidaire. Evan veut certes mourir mais de la main de Klaus Mikaelson, pour devenir un hybride. En bref, il n'a pas prévu de mourir dans l'instant, dans son petit appartement, d'une morsure de la femme qu'il a eu tant de mal à laisser. Lui-même ne se comprenait pas mais avait surtout arrêté de réfléchir à partir du moment où ses lèvres avaient touché les siennes, à nouveau, comme avant. En un baiser, Krystal avait fait déconné son cerveau, elle était la seule et à l'unique à pouvoir faire ce genre de choses. Et il venait de se proposer à un vampire. Sans penser aux conséquences. C'était dingue.

Aussi eut-il un sursaut quand Krystal planta ses crocs dans son cou finalement et étouffa un grognement de douleur. Jamais personne ne l'entendra crier, son égo était plus fort que ça. Mais au lieu d'une morsure plutôt calme, qui permettrait vite à Krystal de calmer ses instincts de vampire, Evan sentit parfaitement le problème. Elle avait laissé le vampire en elle prendre le dessus et s'il ne la repoussait pas vite, il y laisserait la vie. Il la laissa boire. Elle en avait besoin. Même s'il ne savait pas vraiment ce qui lui était arrivé ces derniers mois et même années, quelque chose clochait. Elle n'était pas comme les autres vampires qu'il avait pu connaître. Oh certes, elle n'était qu'un jeune vampire mais c'était...Autre chose. Aussi la repoussa-t-il, avec force, assez vite. Il hallucina en voyant qu'elle s'écartait, sûrement un peu hébétée. Les lèvres et le menton recouverts de sang, Krystal tenta de revenir, le mordre une seconde fois mais il l'esquiva, courant jusqu'à sa table de nuit pour en sortir sa bouteille de concentré de verveine qu'il avait toujours prêt de lui. On est jamais trop prudent.

Evan – Ne t'approche pas Krystal ! Calme toi!

Et en disant ces mots, il ouvrit la bouteille et s'en fit couler sur la main. Juste un peu, pour pouvoir se défendre si elle ne se calmait pas. Il ne lui voulait pas de mal au fond. Ce petit stratagème semblait fonctionner, Krystal s'arrêta.

Evan – C'est moi. Evan. Je ne te veux pas de mal. Regarde moi.

La pauvre petite vampirette l'observa. Elle semblait perdue, totalement abattue. Aussi profita-t-il de cet instant pour s'approcher d'elle, lentement. Comme on s'approcherait d'un animal un peu trop agressif. Et enfin, quand il put poser sa main (sans verveine) sur l'épaule de Krystal, il soupira. Elle avait l'air calmé. Mais elle se mit à trembler, furieusement et Evan fit le premier mouvement, la prenant contre lui, presque tendrement. Il ne savait pas exactement ce qu'il se passait dans sa tête mais elle avait visiblement besoin de lui. Et s'il n'avait jamais été tendre ni même vraiment intéressé par la peine de quelqu'un d'autre dans sa vie, il sentit qu'il ne pouvait pas la laisser. Pas cette fois.

code by ORICYA.

Revenir en haut Aller en bas

Krystal Snyder
La Résistance

avatar


× Dollars : 164
× Humeur : Stréssée
× Disponible pour RP :
  • Non

× Messages : 87

MessageSujet: Re: I consider you like a ghost of the past | Evan & Krystal   Mar 28 Juin - 18:23



I consider you like a ghost of the past"C’est vrai, perdre ce dont on rêve est tragique, mais réaliser ses rêves, je pense qu’on ne peut rien souhaiter de mieux. Cette année j’ai rêvé de trouver l’amour, de plonger mon âme dans une autre, réveiller un cœur anesthésié par la peur de souffrir. Mon rêve s’est réalisé et si ça, c’est une tragédie, alors je souhaite la connaître à nouveau. Parce qu’il n’y a rien de plus précieux au monde." ( Don Diablo → On my mind )

Ses canines s'enfoncent un peu plus dans la chaire. Sombre un peu plus dans la folie. Cette folie meurtrière qui la ravage. Le mal est entré en elle et c'est si bon de se sentir chavirer au milieu des flammes de l'enfer. Car oui, elle a perdu sa place au paradis depuis longtemps. Depuis ce soir ou l'Augustine a fait l'erreur de lui présenter un futur cobaye alors que l'on cherchait a l'affamer depuis des jours. Des tests. Encore des tests.
Krystal ferme les yeux, comme elle a pu le faire a l'époque, refusant de se voir elle même arracher le cou de ce pauvre enfant sans défense et le vider de son sang.
Toutes les fois ou sa véritable nature a refait surface... c'est ce quelle voit. Sous ses paupières.
Elle était si jeune. Si naive. Si ... innofensive.
Vois ce que tu as fais de moi...
Un message adressé a son grand père.
Voyez ce que vous tous avez fait de moi !
Un monstre. Un vampire. Morte avant l'heure... Comme Evan bientôt si rien ne ce passe.
Krystal sent sa victime se débattre alors, un instant, elle revient a la réalité et a ce sang qui dégouline le long de ses lèvres, sur son menton et termine sa course sur le sole en minuscule gouttelettes éparpillées.
Tout ça aurait pu finir autrement, je crois. On aurait pu s'aimer... Moi, j'aurais pu t'aimer en tout cas.
Si seulement il pouvait l'entendre.
J'aurai pu t'aimer... je t'ai aimé... je t'aime encore...
Les mots s'emmêlent, se tordent, perdent leurs sens.
Enfin elle réalise ce quelle est en train de faire. De l'insatiable feu qui a bien faillit lui faire commettre l'erreur de sa vie. De quoi se haïr, encore et encore. De quoi se punir, encore et toujours. Mais ses canines refusent de quitter son cou. La tentation est trop forte. La métrise du vice, incertaine.
Soudain des mains vinrent s'aggriper a ses épaules, la faisant trésaillir. Enfin elle recule. Abasourdie. Perdue. Du sang continue de goutter le long de ses canines. Elle regarde Evan comme si elle avait vu un fantome. Elle aurait pu le tuer.
Son corps fait un pas en avant, la vampire fait mine de fondre a nouveau sur lui mais quelque chose l'oblige a retrouver son calme. Ses canines se rétractent. Ses yeux retrouvent leurs teintes mais la douleur reste gravée sur son visage. La peur aussi. La verveine a l'intérieur de la main de son ex y est surrement pour quelque chose. L'Augustine lui a apprit a s'en méfier, elle reconnaitrait cette odeur entre mille.
Médusée, elle dévisage Evan.

-  C'est moi. Evan. Je ne te veux pas de mal. Regarde moi.

Elle s'éxécute. Cherche a lire dans son regard. Il ne lui ment pas. Il est sincère.
Krystal reste un moment a explorer ses yeux. Un regard qui ne lui parait plus si sombre a présent. Et dire quelle aurait pu le tuer...
Prise de remord, elle se laisse choir au sole, la tête entre ses mains et étale involontairement le sang sur son visage. A nouveau, la voila qui se met a sangloter, refusant d'avoir a affronter la vision du cou meurtrit d'Evan.
Elle trouve enfin la force de mettre des mots sur ce quelle ressent. Alors elle lui crache au visage toute sa souffrance. Tout ce quelle n'a jamais pu dire.

- Tu ne me veux pas de mal mais tu m'a laissé crevée seule ! Tu veux savoir ce qui m'est arrivé durant tout ce temps ?! L'Augustine m'a transformée en vampire, m'a torturé... j'aurai pu mourir des millions de fois et tu n'étais pas là... j'avais besoin de toi et tu m'a abandonné...

Elle reprend sa respiration, au milieu d'un flot de larmes qui lui brouille la vision. Sa voix trésaille.

- Je suis un monstre Evan ! J'aurai préféré mourir que de devenir une de ces créatures. J'étais si jeune... Elle avala sa salive, croisant son regard. J'ai souhaité ta mort pendant tant d'année pour ce que tu m'a fais, je pourrai te briser la nuque, je pourrai te vider de ton sang, t'arracher le coeur... mais maintenant que tu es là devant moi je ne souhaite qu'une seule chose... Elle hésite. T'entendre dire que je n'étais pas rien a tes yeux... que tu as encore ne serait ce qu'un peu de sentiments pour moi...

Krystal laissa le silence s'imposer puis se leva lentement pour se blottir contre le corps de son ex.

- Dis moi la vérité Evan, si je ne suis rien pour toi je quitterai cet appartement et tu ne me reverra plus... jamais.

Et je noierai mon chagrin dans des litres d'alcool jusqu'a ne plus savoir qui je suis, jusqu'a en oublier mes souvenirs, jusqu'a t'oublier...




© 2981 12289 0

________________________________




She exists as in dreams. She has no sense of reality. She gets nervous because people are always interrupting her daydreams. — Clarice Lispector.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité




MessageSujet: Re: I consider you like a ghost of the past | Evan & Krystal   Mer 13 Juil - 0:54

I consider you like a ghost of the past

ft. Evan & Krystal


« You and I, we're just history, I guess »
Le sang coulant encore en abondance de son cou, Evan sentit son ancienne petite amie s'énerver encore plus alors que ses gestes avaient pour but de la calmer. Le pauvre loup ne savait pas s'y prendre et ne comprenait pas vraiment pourquoi ça ne marchait pas. Du plus loin qu'il se souvienne, il avait toujours entendu parler du côté rassurant d'un câlin ou quelque chose dans ce style. Peut être le faisait-il mal ? Il ne voyait pas vraiment comment s'améliorer...Il faut dire que pendant ces 24 années terrestres, il n'avait jamais vraiment fait de câlins impliquant de la douceur et de l'attention pour autrui. A chaque fois qu'il y avait un contact avec quelqu'un, c'était pour son propre plaisir et c'était toujours plus proche de la passion que de la douceur. Ses seuls épisodes de tendresses remontaient à son histoire avec Krystal. C'est une des raisons pour laquelle le brun avait prit peur, à l'époque d'ailleurs. Enfin bref, revenons-en au fait, les câlins pour consoler quelqu'un, très peu pour lui et pourtant, il prenait sur lui avec elle. Mais elle lève ses yeux vers lui et il y voit clairement de la colère alors qu'elle recommence à déverser son venin, avec visiblement beaucoup de choses cachées.

Krystal - Tu ne me veux pas de mal mais tu m'a laissé crevée seule ! Tu veux savoir ce qui m'est arrivé durant tout ce temps ?! L'Augustine m'a transformée en vampire, m'a torturé... j'aurai pu mourir des millions de fois et tu n'étais pas là... j'avais besoin de toi et tu m'a abandonné...

Le pauvre garçon la regarde, impuissant, assistant à sa crise. Son cœur se sert en entendant les derniers mots. « J'avais besoin de toi et tu m'as abandonné ». Oui. En quittant Krystal, c'est exactement ce qu'il avait fait, il l'avait abandonné. Et si en général, ce genre de choses lui passait au dessus tant il ne se sentait pas concerné, là, il avait eu besoin d'elle et ne pouvait s'en prendre qu'à lui-même pour leur rupture. Pour le reste, il ne comprenait pas. Augustine ? Torture ? De quoi parlait-elle bon sang ? Oh il n'avait aucun mal à croire à ses paroles, elle semblait totalement tétanisée rien qu'à en parler mais il ne comprenait pas. Il ne connaissait pas. De toute façon il n'était pas censé connaître, l'Organisation était secrète, de base, bien qu'un peu vieille. Il l'entend dire qu'elle est un peu monstre, qu'elle aurait préféré mourir et son cœur se sert encore plus fort. Il l'entend aussi lui dire qu'elle pourrait lui arracher le cœur pour ce qu'il lui a fait. Oh il n'en doutait pas. Ce passage en vampire avait l'air d'avoir été particulièrement douloureux pour la jeune femme et il n'avait pas été là pour elle. Il méritait cette haine.

Krystal - T'entendre dire que je n'étais pas rien a tes yeux... que tu as encore ne serait ce qu'un peu de sentiments pour moi...

En l'entendant parler, Evan eut un sursaut, étonné et cligna des yeux à plusieurs reprises. Sérieusement? Krystal voulait vraiment que son ex parle de sentiments ? N'avait-elle pas retenu le problème principal d'Evan à savoir ne rien ressentir, pour personne, autre que pour son simple intérêt ? Argh. C'était bien sa veine tiens. Qu'allai-t-il pouvoir dire ? Alors qu'il réfléchissait, Krystal se leva et vint se blottir dans ses bras, visiblement calmée. Mais la voir un peu plus calme n'apaisait pas son angoisse grandissante. S'il ne parlait pas, s'il ne disait pas les bonnes choses, il la perdait. Une fois encore. Une fois de plus. Et si à l'époque il avait fait le pire choix possible, il ne tenait qu'à lui de rattraper ses conneries.

Krystal - Dis moi la vérité Evan, si je ne suis rien pour toi je quitterai cet appartement et tu ne me reverra plus... jamais.

Oh grands dieux. Rien pour lui ? Certainement pas. S'il ne ressentait pas la moindre chose pour elle, la pauvre fille serait encore sur son trottoir, évanouie. Oui, il était ce genre d'homme et du reste, elle le savait. Déjà à l'époque, elle avait été la seule à briser sa carapace. Serrant un instant la jeune vampirette contre lui, Evan s'écarta très légèrement pour passer sa main sur sa nuque et caresser sa joue avec le pouce, aussi tendrement qu'il le pouvait. Ses pensées s'embrouillaient mais qu'importe. Puisqu'il le fallait, il allait parler. Avec tout ce qu'il avait. Autant qu'il le pouvait.

Evan – Tu sais que pour moi, ça aurait été beaucoup plus simple de te dire qu'effectivement tu n'étais rien pour moi ? La vérité c'est qu'à l'époque aussi, c'était le plus simple. J'ai eu peur Krys. Je pouvais pas te le dire, j'ai trop de fierté mal placée tu le sais. Mais j'ai flippé. J'étais trop bien avec toi, j'avais envie d'être avec toi tout le temps et plus les jours passaient plus j'en avais envie. J'ai pas compris ce qui m'arrivait, j'ai jamais ressenti ça et j'ai paniqué.

Maintenant qu'il était lancé, il n'y avait plus moyen de s'arrêter. Le pauvre loup ne savait pas vraiment pourquoi il déballait tout ça mais elle voulait de la sincérité, elle allait en avoir.

Evan – Je t'ai quitté avec une excuse débile parce que j'arrivais pas à assumer que je tombais raide dingue amoureux de toi Krys.

C'était dit. Le message était passé. Et le cœur d'Evan accéléra comme jamais en disant ces mots qu'il avait toujours gardé près de lui, toutes ces années. Après leur rupture, il s'était juré de s'éloigner d'elle au maximum, de garder ces sentiments pour lui, de ne jamais les laisser le contrôler. Mais il avait craqué. Il était faible face à elle.

Evan – J'ai été stupide. J'étais dingue de toi et je t'ai quitté alors que j'avais besoin de toi. Et même si j'aurais voulu que ce soit autrement parce que c'est bien plus simple, mes sentiments sont toujours là. Je peux pas être froid avec toi, t'étais la seule à pouvoir m'atteindre et tu l'es toujours.

code by ORICYA.

Revenir en haut Aller en bas

Krystal Snyder
La Résistance

avatar


× Dollars : 164
× Humeur : Stréssée
× Disponible pour RP :
  • Non

× Messages : 87

MessageSujet: Re: I consider you like a ghost of the past | Evan & Krystal   Dim 17 Juil - 19:18



I consider you like a ghost of the past"C’est vrai, perdre ce dont on rêve est tragique, mais réaliser ses rêves, je pense qu’on ne peut rien souhaiter de mieux. Cette année j’ai rêvé de trouver l’amour, de plonger mon âme dans une autre, réveiller un cœur anesthésié par la peur de souffrir. Mon rêve s’est réalisé et si ça, c’est une tragédie, alors je souhaite la connaître à nouveau. Parce qu’il n’y a rien de plus précieux au monde." ( Don Diablo → On my mind )

Secrètement, elle espère. Mais qu'espère elle réellement ? L'entendre dire qu'il ne veut pas quelle parte... mais si c'était un mensonge ? "Un bon coup au lit" il disait. Et si Evan décidait de la garder juste pour ça...
Refouler les larmes et prier pour qu'il ne soit pas aussi mauvais que ça. C'est tout ce quelle peut faire.
Ce que j'ai vu dans tes yeux a l'époque ne s'oublit pas...
Krystal désire entendre la vérité plus que tout au monde. Une vérité ô combien effrayante.
Un éventuel "Tu n'es rien a mes yeux" la ferait quitter instantanément l'appartement. Mais pas que. La vie certainement.
Un "non" et c'est un point de repaire qui s'écroule. Une chute vertigineuse vers les entrailles de la mort. De la folie. Perdre pied encore un peu plus. Laisser la maladie la rattraper jusqu'a l'envoyer six pieds sous terre.
Elle en est là. Espérer une vérité qui n'est peut être pas bonne a entendre. Une vérité au gout amer contre la douceur d'un mensonge.
Evan prend tout son temps. Insoutenable suspens. Enfin, Krystal le sent se détacher d'elle. Les sens en alerte, elle sens le pouce du loup garou venir sécher ses larmes avec la plus grande douceur. La vampire laisse allé sa tête contre la main de celui ci. Contact doux et rassurant qui l'apaise un instant mais face a ses pensées, la tension remonte en flèche.
Une vérité au gout amer contre la douceur d'un mensonge.
Elle réalise soudain quelle n'est peut être pas prête a écouter cette vérité. Mais c'est trop tard, Evan est déjà lancé.

-  Tu sais que pour moi, ça aurait été beaucoup plus simple de te dire qu'effectivement tu n'étais rien pour moi ? La vérité c'est qu'à l'époque aussi, c'était le plus simple. J'ai eu peur Krys. Je pouvais pas te le dire, j'ai trop de fierté mal placée tu le sais. Mais j'ai flippé. J'étais trop bien avec toi, j'avais envie d'être avec toi tout le temps et plus les jours passaient plus j'en avais envie. J'ai pas compris ce qui m'arrivait, j'ai jamais ressenti ça et j'ai paniqué.

Krystal le scrute de ses yeux humides comme si elle pouvait le sonder, voir jusqu'au tréfond de son âme a quel point il était sincère.
Elle sent le battement du coeur d'Evan accélérer. Incontrolable. Comme elle...
La vampire retient son souffle. Il est en train de lui avouer ses sentiments.

-  Je t'ai quitté avec une excuse débile parce que j'arrivais pas à assumer que je tombais raide dingue amoureux de toi Krys.

La douceur de son prénom sur les lèvres d'Evan la fait frissonner. Elle pourrait l'écouter prononcer son nom encore et encore. Exquise mélodie.

-  J'ai été stupide. J'étais dingue de toi et je t'ai quitté alors que j'avais besoin de toi. Et même si j'aurais voulu que ce soit autrement parce que c'est bien plus simple, mes sentiments sont toujours là. Je peux pas être froid avec toi, t'étais la seule à pouvoir m'atteindre et tu l'es toujours.

Le stress descend en fléche tandis que l'adrénaline pique un sprint a l'intérieur de ses veines. Véritable chassé croisé.
Ce sont des larmes de joies qui coulent maintenant au bord des yeux de la belle Krystal. Lui, Evan. Lui offre son coeur. Et ça vaut tout l'or du monde. Même si elle n'oubliera jamais réellement le passé. Enchainée a ses anciennes souffrances. Un avertissement du passé lui disant de se méfier. Nous ne sommes jamais trop prudent.
Sa main vient caresser le visage du loup. Elle découvre enfin son vrai visage. Le Evan quelle n'avait jamais connu jusqu'a présent. Juste quelques infimes partit.

- Oh Evan...

Trop d'émotion. Sa voix se brise et ses lèvres viennent mourir sur celle du jeune homme.

- C'est avec cet Evan là que je veux être...

Elle voudrait rajouter "pour la vie" mais se retient par peur de l'effrayer. Elle même doit encore réfléchir a cette retrouvaille et ces révélations innatendus.
Par peur de provoquer le monstre a nouveau, elle refuse de se blottir dans son cou. Tellement de choses ont changées...
Ses mains se réfugient dans celle du loup. Un sourire illumine son visage.

- Je dois rentrer Evan, je ne voudrais pas t'attaquer a nouveau, pas maintenant que je t'ai retrouvé ! Je dois prendre du repos.

Elle dépose un baiser sur sa joue et rajoute un "j'espère te revoir bientôt" au creux de son oreille.
L'instant d'aprés elle avait disparue.




© 2981 12289 0

________________________________




She exists as in dreams. She has no sense of reality. She gets nervous because people are always interrupting her daydreams. — Clarice Lispector.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: I consider you like a ghost of the past | Evan & Krystal   

Revenir en haut Aller en bas
 
I consider you like a ghost of the past | Evan & Krystal
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [M] Adam Levine ⊰ Ghost of the past
» GHOST ISLAND
» Animation Ghost Stories
» GHOST IN MY HEAD (ft. THE peacekeeper)
» Ghost in the shell : un remake en live ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Always and Forever ::  :: La Une du Vampire Enchaîné :: Les Archives :: Archives de vos RPs-