AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  S'enregistrerS'enregistrer  

Partagez | 
 

 My problem is about you | Evan & Paige

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
Invité




MessageSujet: My problem is about you | Evan & Paige   Dim 3 Avr - 19:35

My problem is about you

ft. Evan & Paige


« You're not my type, not at all »
Les derniers jours avaient été plutôt sympathiques pour Evan Jones. Il venait à peine d'arriver à Mystic Falls que son objectif lui semblait déjà très proches. Assis au Mystic Grill, le jeune loup eut un sourire en coin, il avait appris le nom de l'hybride originel quasiment en arrivant ici, Klaus Mikaelson. Tout se passait selon ses plans, Alec ne se doutait de rien et devenir un hybride semblait à sa portée. D'après ses informateurs, Klaus cherchait à construire une armée d'hybrides, il recrutait donc en masse. Bon, en soit, Evan n'avait pas franchement envie de faire parti d'une armée mais s'il fallait jouer des poings quelques temsps contre une éternité jouissant de puissants pouvoirs dont celui de sortir ses crocs de loups quand il le souhaiterait et de contrôler ses transformations...Et bien il n'allait pas faire la fine bouche. Au final, il se demandait bien pourquoi un hybride originel de plus de 1000 ans avait besoin d'une armée de jeunes vampires mais après tout, ce n'était pas ses affaires. La vie de Klaus ne l'intéressait très peu, par contre...l'offre d'emploi...Voilà qui était déjà bien plus alléchant.

Poliment, puisqu'il savait se tenir, Evan recommanda un verre à la serveuse qui le lui servit avec un gentil sourire. Le loup était un solitaire, ne s'intéressant aux gens que pour son propre intérêt et après tout, cette serveuse était charmante, elle représentait un intérêt non. Autour de lui, les gens discutaient, de choses et d''autres très peu intéressantes. Il ne s'y intéressait pas d'ailleurs, pas plus qu'à la jeune femme seule devant son verre, à deux tabourets de lui. De longs cheveux blonds, un maquillage très noir, elle gardait la tête baissée sur son verre, visiblement déprimée. Franchement, autant le dire, Evan s'en foutait. Littéralement. Le serveur, Matt Donovan revint vers lui et une jeune brune avec une mèche blanche vient de l'autre côté du bar, lui demander s'il avait des nouvelles de Tennessee Williams, apparemment un jeune vampire. Encore une fois, Evan ne s'y intéressa pas et la brune s'en alla après une réponse négative du serveur. Le loup prit son portable pour passer le temps et Matt, qui connaissait sa condition de loup-garou vint le voir.

Matt – Nora est une vampire chasseuse de vampires, je trouve ça assez ironique.

Un sourire en coin se dessina sur les lèvres d'Evan. Il n'avait même pas besoin de demander pour qu'on le tienne au courant de ce qu'il se passait visiblement. En soit, l'information ne lui apportait rien, il n'était pas vraiment un fan de la race vampirique. Il appréciait leur immortalité mais il leur apportait autant de considération que les loups ou les sorcières. Il s'en foutait. Il préférait être d'une nouvelle espèces, les hybrides. Plus puissante, plus intéressante. Pour autant, il leva les yeux vers Matt et prononça de sa voix si grave.

Evan – Le jour où les vampires feront quelque chose d'intelligent ça se saura, on parle pas de la plus maline des espèces, c'est peu de le dire.

Le barman sembla d'accord et rigola avec Evan, lui tapant amicalement dans la main. Le respect de l'autre ? Connais pas. Le loup était comme ça, avec tout le monde. Ouais il venait de taper dans la main de Matt comme dans celle d'un vieux pote mais il ne l'aimait pas pour autant. En vérité il le trouvait un peu stupide, benêt et facilement manipulable. Il essayait juste de le garder dans ses contacts pendant qu'il pouvait encore lui servir. Il comptait en effet se servir de son boulot de barman pour se renseigner sur les faits et gestes de Klaus Mikaelson mais pour le reste...Bwarf, Matt avait autant d'intérêt à ses yeux que le tabouret du fond de la salle. Pour autant, alors qu'il venait de reposer son verre, il croisa un regard noir. Celui de la blonde dépressive près de lui. Quoi ? Il y avait un problème ? Il eut un sourire narquois.

Evan – Quoi ? T'es la présidente du club des vampires anonymes ?


code by ORICYA.

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité




MessageSujet: Re: My problem is about you | Evan & Paige   Dim 3 Avr - 21:52



My problem is about you.
ft Evan A. Jones


« Vous valez pas mieux que ce crétin, avec votre ventre et votre gâtisme précoce. D’où est-ce que j’ai pu sortir des cons pareils, j’me le demanderai toujours.  » - Point Break.



Déjà trois saloperie de semaines que tous les textos qu'elle envoyait restaient sans réponse. Que tous ses appels tombaient sur le répondeur. La seule chose qu'elle entendait sortir de sa bouche était « Vous êtes bien sur le répondeur d'Adrian Mara, si c'est important, je vous rappellerais, sinon c'est que j'ai pas envie de vous parler » … Alors quoi, elle n'était pas importante ? Il n'avait pas envie de lui parler ?

La jeune femme grognait dans son verre, la tête plongée dans un alcool fort. Au début, elle avait été calme, pensant qu'il était juste occupé. Après tout, son message était clair « je vais m'occuper du problème », il allait faire en sorte que Stéphane ne puisse plus jamais approcher la jeune femme, elle savait ce que ça voulait dire et trouvait ça plutôt flatteur qu'il veuille la protéger. Et elle se doutait que ça ne se faisait pas en 2 heures, surtout en ayant eu à faire au sorcier.

Néanmoins, une semaine semblait plutôt long. Elle avait donc commencé à remplir le répondeur du vampire de messages colériques, injurieux, j'en passe et des pires... Jusqu'au moment où elle avait entendu Nora se vanter de sa dernière victime qui n'était autre que son petit blond... Elle avait encore du mal à y croire, Adrian était tellement plein de vie... Enfin, pour un vampire. Il avait déjà survécu à la mort une fois, pourquoi pas deux ?

Mais non, si Adrian avait survécu, il n'aurait pas passé trois semaines sous silence, il n'aurait pas laissé Nora s'en tirer comme ça, il n'aurait pas laissé Paige s'enterrer dans l'alcool et se renfermer sur elle-même. Sa mort semblait si irréelle et pourtant si logique. Cela expliquait bien son silence et le fait que personne ne l'ait vu. La sorcière n'avait plus mis les pieds en cours depuis.

Ce soir-là, elle était au Mystic Grill comme pratiquement tous les soirs et toutes les journées depuis qu'il avait disparu. Elle buvait, sans rien demander à personne, elle ne cherchait pas des rencontres, elle ne cherchait pas à parler, elle voulait juste... Boire. Atteindre sa capacité d'ébriété qui lui faisait oublier quelques heures qu'Adrian n'était plus là.

Mais quand elle se réveillait, tout lui revenait en tête et c'était la pire sensation qu'elle pouvait ressentir. C'était pire que l'incision au couteau, pire que Johnson qui était entré dans sa tête, pire que l'eau glacée qui était rentrée dans ses poumons quand elle s'était jeté dans ce fleuve, pire que quand Jan avait appuyé sur ses poumons pour la faire respirer. C'était pire que tout.

Après que Jan lui ait sauvé la vie, elle s'était promis de ne plus jamais tenté d'aller à l'encontre de la volonté du destin. Pourtant aujourd'hui, elle hésitait à refaire une tentative. Elle ignorait ce qui la retenait... La vengeance, sûrement. Elle voulait que Nora paye, par n'importe quel moyen.

- Le jour où les vampires feront quelque chose d'intelligent ça se saura, on parle pas de la plus maline des espèces, c'est peu de le dire.

Paige releva la tête de son verre, elle ne tenait pas les vampires pour l'espèce la plus élitiste actuelle mais de là à tous les mettre dans le même panier... Nora était loin d'être maligne, ça c'est sûr. Mais Adrian n'était pas stupide. La jeune femme lança un regard noir dans la direction de cette réplique idiote et croisa le regard de l'idiot en question. Un homme plein de tatouages, un gros écarteur à une oreille... Pile la bonne taille pour y passer la main et l'emmener dans une ferme comme une bête sauvage.

Le genre qui se croit tellement supérieur aux gens, tellement hype, tellement condescendant... Mais qui n'est rien d'autre qu'un mec qui veut du pouvoir pour prétendre être quelqu'un. Un bébé en manque de reconnaissance en somme. Paige en avait croisé plein des types de ce genre à travers les différents squats où elle s'était établie. Un sourire narquois se dessina sur son visage, ça la dégoûtait que ce soit lui qui ose dire ça alors qu'Adrian était mille fois mieux.

- Quoi ? T'es la présidente du club des vampires anonymes ?

Paige roula des yeux. Elle était énervée, fatiguée, triste, dépressive et bourrée... Manquerait plus qu'elle ait ses règles et on aurait eu le combo gagnant. Mais même sans ça, cet homme allait gagner le jackpot. Elle termina son verre rapidement, ne se laissant pas démonter par le fait que c'était un homme.

Paige – En fait, non. Je suis une sorcière. Par contre, toi, t'es le roi des abrutis.

Se déplaçant en même temps qu'elle parlait, elle attrapa le bras du jeune homme et lui insuffla une sensation de vive brûlure qui déchirait son corps, qui enflammait chaque parcelle de sa peau, à l'aide de ses pouvoirs. La sensation était extrêmement réelle, tout y était, de la couleur orangée du feu à l'odeur de chair brûlée. Elle commençait à bien se débrouiller avec ses pouvoirs.






Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité




MessageSujet: Re: My problem is about you | Evan & Paige   Mer 27 Avr - 1:15

My problem is about you

ft. Evan & Paige


« You're not my type, not at all »
Alors qu'il venait de sortir sa réplique tout à fait sympathique, Evan vit la jeune blonde rouler des yeux, finissant rapidement son verre. Visiblement, il allait se prendre un savon si je peux m'exprimer ainsi. Matt se détourna rapidement, ne voulant pas être mêlé à ça. Lâche. Evan ne se laissa pas impressionner par la gamine à côté de lui qui semblait rassembler toute sa haine, prête à lui déverser un flot d'insultes à la tronche. Oh franchement ce ne serait pas la première fois, le loup-garou avait la fâcheuse habitude d'attirer la colère et la haine. Oui ben s'il n'était pas aussi détestable aussi, on en serait pas là ! A chaque fois qu'il passait quelque part, Evan ne pouvait s'empêcher de sortir une vacherie, une insulte ou toute autre chose très désagréable. En vérité, il était juste terriblement honnête. Il pouvait autant sortir un compliment qu'une vacherie, que ça plaise ou pas. Sa complète honnêteté n'aidait pas vraiment à sa vie sociale. Finalement, Paige se tourna totalement vers lui et s'en rapprocha, posant sa main sur son bras.

Paige – En fait, non. Je suis une sorcière. Par contre, toi, t'es le roi des abrutis.

Oh ! Voilà qui n'était pas très sympathique. Bon, l'insulte, Evan s'en fichait pas mal, il en avait l'habitude mais l'information sorcière, ça, c'était déjà moins sympa. Et la main sur son bras, ça, c'était problématique, aussi eut-il le réflexe de la repousser mais bien trop tard, le sort faisait déjà effet et Evan sentit une intense brûlure lui déchirer littéralement la peau. Il se retint de hurler, sa fierté ne souhaitant pas lui faire ce plaisir et après des secondes qui lui paraissaient être des heures, le loup repoussa Paige de son autre main. Les effets du sort se dissipèrent et Evan, essouflé et en sueur eut un fin sourire en coin...Le conflit...Y a que ça de vrai. Il observa Paige d'un air dédaigneux, se levant de son tabouret, prêt à réagir au cas où la petite sorcière s'en prendrait de nouveau à lui. Pas qu'il appréciait particulièrement se battre avec des filles mais en réalité, il ne faisait pas spécialement de différence. L'élégance ? Le côté gentleman ? Ben voyons.

Evan – Alors je suis tombée sur une sorcière amoureuse d'un vampire ? Tu sais quand même que c'est carrément de la pédophilie vu l'âge moyen des vampires?

Evan sortait cette réplique sans vraiment y réfléchir, après tout, son vampire pouvait avoir été transformé récemment mais au final il était totalement dans le vrai. Adrian avait 95 ans, l'âge d'un très vieux papi et Paige adorait le taquiner à ce sujet, surtout au lit, c'était plus drôle. Sûrement que ce genre de souvenirs devait être très présent dans l'esprit de la jeune femme car elle serra les poings, préparant déjà sa réplique ou sa vengeance. Visiblement, le loup l'énervait dans un très mauvais jour mais c'était le moindre de ses problèmes.

Evan – Mais je peux comprendre que certaines filles aiment les vieux croutons hein. Comment on appelle ça déjà ? Ah oui, la gérontophilie.

Alors oui, la provocation était facile, peu recherchée et ma foi pas très intélligente mais elle avait le mérité d'être proche de la vérité. Evan le savait, c'est bien pour ça qu'il jouait la dessus. N'aurait-il pas juste pu calmer le jeu avec elle, s'excuser et reprendre son verre tranquillement, retournant dans son monde ? Nah. On parle d'Evan Jones. Et puis la vie est tellement plus drôle avec un peu d'animation. Parfois il s'agissait de coucher avec certaines personnes (cc Emrys) et aujourd'hui, c'était de se disputer avec une sorcière. Paige, te voilà l'animation de la journée d'Evan, toutes mes félicitations.


code by ORICYA.

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité




MessageSujet: Re: My problem is about you | Evan & Paige   Mar 10 Mai - 22:14



My problem is about you.
ft Evan A. Jones


« Vous valez pas mieux que ce crétin, avec votre ventre et votre gâtisme précoce. D’où est-ce que j’ai pu sortir des cons pareils, j’me le demanderai toujours. » - Point Break.



Paige était enervée, agacée et elle portait sur ses épaules la tristesse infinie et le poids de la mort d'Adrian. Il lui manquait chaque jour, c'était atroce, c'était constant, pas par vague, tout le temps. Du matin au réveil, après les quelques heures où elle réussissait à dormir, jusqu'au moment où elle s'assoupissait devant une tasse de thé froide et un feuilleton insipide à la télé.

Elle n'avait pas remis les pieds dans la maison du vampire depuis des semaines même si certaines de ses affaires étaient encore là-bas. Dans combien de temps quelqu'un allait-il s'y intéresser pour l'acheter ? Et quand découvrirait-on que la personne qui vivait dedans avait-elle disparue ? Elle ne préférait pas y penser mais se décida tout de même à aller chercher ses affaires avant que la police s'en mêle. Elle ne tenait pas à avoir encore à faire avec ce Michael et son FBI.

Les souvenirs l'assaillirent, elle se rappelait la façon dont il la déshabillait lentement en faisant glisser la bretelle de son soutien gorge entre son pouce et son index... La façon dont elle s'habillait d'une de ses chemises au levé du lit... Il était tellement doux avec elle qu'elle avait eu du mal à prendre conscience qu'il était réellement mort. Jusqu'à se rappeler qu'il n'y avait qu'avec elle qu'il était aussi doux.

C'était donc assez logique et compréhensible qu'elle s'énerve sur cet abruti au comptoir qui se sentait supérieur avec ses airs de bobo qui vit hors de la société et qui pète plus haut que son cul alors qu'il ne vaut strictement rien. Et encore le sort qu'elle lui avait jeté était trop gentil de son avis.

- Alors je suis tombée sur une sorcière amoureuse d'un vampire ? Tu sais quand même que c'est carrément de la pédophilie vu l'âge moyen des vampires ?

La sorcière serra des poings si fort que ses jointures commencèrent à lui faire mal, elle avait une furieuse envie de lui enfoncer de force du verre pillé dans la bouche et de le forcer à macher. Avec un peu de chance ça lui remetterait les idées en place sinon ça soulagerait les nerfs de la jeune femme.

- Mais je peux comprendre que certaines filles aiment les vieux croutons hein. Comment on appelle ça déjà ? Ah oui, la gérontophilie.

Elle l'observa pendant quelques secondes. Il avait bien la tête de l'emploi, qui allait parfaitement avec les propos idiots qu'il tenait. Il avait une tête à jouer de la guitare dans le métro en quémandant quelques centimes que seuls ceux qui ont de la pitié lui donnent.

Paige – Tu dois être un loup-garou je suppose vu comment tu détestes les vampires non ? Heureusement que je ne suis pas aussi stupide que toi, je mettrais tous les loups dans le même panier. Seulement je sais qu'ils ne sont pas tous abrutis.

Elle se rassit à sa place, à plusieurs tabourets d'Evan, et commanda un autre verre maintenant qu'elle avait terminé le sien, sans regarder le loup. Elle avait décidé de l'ignorer complètement, estimant qu'elle était trop intelligente pour cet homme des cavernes.





Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité




MessageSujet: Re: My problem is about you | Evan & Paige   Dim 15 Mai - 15:28

My problem is about you

ft. Evan & Paige


« You're not my type, not at all »
L'ambiance était tendue, c'est le cas de le dire. Evan avait un don pour mettre en rogne les gens, il l'avait toujours fait. Du plus loin qu'il se souvienne, il avait toujours emmerdé son monde. Le jeune homme n'était jamais le bienvenue aux repas de famille, ses parents s'arrangeaient toujours pour le laisser à la maison. Ce n'est jamais très facile d'expliquer à tonton Marcel pourquoi le petit gamin de 12 ans l'appelle « vieil alcoolo qui boit pour oublier sa vie merdique depuis que sa femme, bien trop belle pour lui l'a quitté ». Non, on ne peut pas dire que le jeune gamin était un modèle de sociabilité. Avec le temps, il a appris à se contrôler, pourquoi croyez-vous qu'il a trouvé un travail ? Dire au recruteur que son parfum ressemble à un désodorisant de W.C ne donne pas envie d'être engagé et pourtant, il n'avait eu aucun mal à devenir ingénieur du son dans une maison de disque assez cotée. Bref, quand il s'agissait d'avoir ce qu'il voulait, le loup était plutôt doué. Mais là, il n'attendait rien de Paige. Il était donc totalement libre de dire ce qu'il pensait et ce n'était pas vraiment très élogieux. La jeune femme l'observait, dédaigneuse avec cet air de dégoût que beaucoup de gens avaient face à lui. Sa vie n'était pas vraiment supportable pour la plupart des gens. Personne le supportait. Personne ne l'aimait vraiment. Et il n'aimait personne, se sentant supérieur. Vivre comme ça, ce n'est pas vraiment une vie si vous voulez mon avis.

Paige – Tu dois être un loup-garou je suppose vu comment tu détestes les vampires non ? Heureusement que je ne suis pas aussi stupide que toi, je mettrais tous les loups dans le même panier. Seulement je sais qu'ils ne sont pas tous abrutis.

Evan leva un sourcil, intrigué. La petite demoiselle avait une bonne rapidité d'esprit et avait comprit sa condition surnaturelle assez vite. Bon par contre elle avait tort, le loup ne détestait pas les vampires à proprement parler, il n'aimait pas grand monde en réalité. Mais la jeune femme ne pouvait pas le savoir. Il l'observa se rasseoir, rageuse et se demanda un instant s'il n'allait pas la laisser tranquille. Visiblement elle avait quelques soucis plus importants qu'une engueulade de bar et s'il avait quelqu'un de pas trop stupide, il l'aurait laissé ruminer à sa guise. Mais Evan n'était pas vraiment sympathique. Il observa Paige de haut en bas, avec un œil mauvais du genre petite pétasse du collège m'voyez. La jeune blonde avait visiblement décidé de l'ignorer superbement...Il se rassit donc près d'elle, comme au début.

Evan – En vérité je met tout le monde dans le dit-panier. Sorciers, vampires, loup-garou, humains...

Paige n'eut aucune réaction. Tournée vers le bar, elle buvait son verre, ignorant totalement le loup-garou. Alors voilà, c'est comme ça que leur discussion allait se terminer ? Il allait vraiment la laisser avoir le dessus ? Hors de question. Il fallait qu'il trouve quelque chose mais autant être réaliste, elle venait de le sécher net. Evidemment, jamais Evan ne l'avouerait, il a sa fierté, merde quoi.

Evan – Vu ta réaction Bella, j'imagine que ça a mal fini avec Edward. C'est dingue cette façon que vous avez, vous les filles, de vous autodétruire en sortant avec des mecs déjà morts.

Dans un sens, il n'avait pas tout tort. Les vampires étaient dotés d'un charme assez puissant mais d'un autre côté, il s'agissait tout de même de morts-vivants qui bouffaient des humains. Que voulez-vous, nous les femmes, sommes faibles face au danger. Enfin hommes aussi si on parle de Tennessee...BREF. Tout ça pour dire qu'Evan, malgré la façon de dire les choses, n'avait pas tout tort. Or, ce n'est pas vraiment le genre de choses que Paige voulait entendre en ce moment. Prépare ta joue Evan, la claque ne devrait pas tarder.


code by ORICYA.

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité




MessageSujet: Re: My problem is about you | Evan & Paige   Jeu 9 Juin - 13:01



My problem is about you.
ft Evan A. Jones


« Vous valez pas mieux que ce crétin, avec votre ventre et votre gâtisme précoce. D’où est-ce que j’ai pu sortir des cons pareils, j’me le demanderai toujours. » - Point Break.



Si elle s'était complètement écoutée, Paige ne se serait pas contenter de donner l'illusion à Evan de brûler mais l'aurait réellement fait. Seul petit hic : elle ne savait pas comment faire ça avec ses pouvoirs. Ni même si c'était possible d'ailleurs. Mais tout portait à croire que si elle avait su, elle l'aurait fait sans un regret.

Préférant s'éloigner de cet inconnu exécrable avant de l'étrangler devant tout le monde, elle se rassit avec une autre bière dont elle s'envoya une grande gorgée pour se calmer. Essayer de se calmer... Mais c'était un peu trop compter sur une once d'intelligence de la part du loup-garou qui aurait dû la laisser tranquille dans son coin. Peine perdue ! Evan vint s'asseoir à côté d'elle. Paige réprima une grimace de colère, respectant sa décision de l'ignorer.

« En vérité je met tout le monde dans le dit-panier. Sorciers, vampires, loup-garou, humains... »

Comment dire ça en restant polie ? La sorcière n'en avait strictement rien à carrer de ce qu'Evan pouvait bien lui dire, encore moins quand il racontait sa vie. Il la prenait pour 3615 My life ou quoi ? Paige resta la tête plongée dans sa bière, les yeux fixant droit devant elle, jugeant les rangées de bouteilles posées sur les étagères derrière le bar mille fois plus intéressante que le malotru installé dans son espace vital sans qu'elle l'ait autorisé. Mais le loup ne lâcha évidemment pas l'affaire, encore une fois, compter sur son intelligence avait été une grosse erreur.

« Vu ta réaction Bella, j'imagine que ça a mal fini avec Edward. C'est dingue cette façon que vous avez, vous les filles, de vous autodétruire en sortant avec des mecs déjà morts. »

Nul doute qu'Evan aimait provoquer les gens et visiblement il avait jeté son dévolu sur elle pour se distraire aujourd'hui... En temps normal, la claque, voir le coup de poing, aurait directement fusé sur son visage, imprimant sa colère profondément sur la peau du loup-garou. Mais là, la fatigue, la tristesse et l'amertume dont elle était la proie bien avant d'être celle d'Evan... Contre toute attente, elle éclata de rire, surprenant Evan.

La petite blonde se tourna enfin vers le loup, son rire enfantin sortant toujours de sa gorge et se passa la langue sur la lèvre inférieure, comme elle le faisait devant Adrian et qui le rendait tellement fou, et s'approcha du gêneur à côté d'elle, se penchant comme si elle allait l'embrasser. Une main posée sur l'épaule du jeune homme, elle finit par ouvrir la bouche, grand sourire aux lèvres, et lui souffla doucement :

Paige – Vas te faire foutre.

Sa main posée sur Evan lui permit de le pousser violemment, mettant toute sa force dans ce geste, faisant tomber Evan de son siège qui se retrouva par terre. Encore heureux que le bar n'était pas vraiment plein. Malgré tout, la sorcière venait d'humilier le loup et nul doute qu'il n'allait pas apprécier...





Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: My problem is about you | Evan & Paige   

Revenir en haut Aller en bas
 
My problem is about you | Evan & Paige
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» THE REAL PROBLEM WITH HAITI
» Justin Gabriel Vs Evan Bourne
» Evan Blurder, et fier de l'être. ( en cours )
» [Terminé] Par une aprem ensoleillée de déprime [Paige]
» Evan Bourne VS Alberto Del Rio

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Always and Forever ::  :: La Une du Vampire Enchaîné :: Les Archives :: Archives de vos RPs-