AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  S'enregistrerS'enregistrer  

Partagez | 
 

 keira r. kerrigan + rise and fall.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
Invité




MessageSujet: keira r. kerrigan + rise and fall.   Lun 28 Mar - 22:09

Keira Reyna Kerrigan

« Feat. Adélaïde Kane »




Who I Am

† Espèce :  Chasseuse de vampire. † Âge : 28 ans. † Date et lieu de naissance : 11 Janvier 1988, à San Francisco. † Nationalité : Américaine (avec des origines russes par sa mère). † Côté coeur : Officiellement veuve, officieusement mariée. † Orientation sexuelle : Hétérosexuelle. † Métier : Médecin. † Caractère : Comme n'importe quel être humain, Keira a beaucoup évolué dans sa vie. Ce n'est plus la même personne qu'elle était à 12, 18, ou à 22 ans. Pour plusieurs raisons. En ce qui concerne les personnes qui ne lui sont pas spécialement proches, elle peut paraître froide, hautaine, impassible et distante. Elle est particulièrement exigeante envers elle-même, sait se montrer autoritaire quand il le faut et a tendance à se montrer dure envers les autres sur certains points. Orgueilleuse, elle s'estime souvent invincible, imbattable dans certains domaines, alors que la réalité est toute autre. Elle ne tolère pas l'échec et est, de ce fait, assez mauvaise perdante. Elle aime avoir la sensation de tout contrôler, comme ses sentiments, le cas contraire la fait paniquer – ce qui s'est amélioré avec le temps. Même si elle aimerait croire le contraire, elle est loin d'être sans cœur. Toutefois, elle méprise la faiblesse, si bien qu'elle pleure rarement. Elle a souvent l'impression de ne pas être comme les autres pour cette raison, ou d'autres. Par exemple, elle sait très bien faire semblant, sait se montrer polie et correcte en public – mais une fois en privée, c'est tout autre chose. Pour certaines choses, elle se révèle totalement maladroite – comme pour réconforter quelqu'un, elle ne sait jamais trop comment s'y prendre. Pourtant, ce n'est pas l'impression qu'elle donne. Avec l'éducation qu'elle a eu, elle donne l'air d'être parfaitement à son aise au milieu de gens. C'est bien l'un de ses plus gros atouts, elle sait parfaitement mentir et a appris les arts de la manipulation. Bien que pour ce dernier point, elle ne s'en est jamais véritablement servi. Ce qui la différencie de son père. Méfiante, elle laisse rarement les gens se rapprocher suffisamment d'elle. En parallèle, elle peut se montrer très douce et affectueuse, tout comme joyeuse et rieuse, avec ses proches. Sa compassion s'est améliorée avec le temps, son rôle de mère et son métier l'obligeant. Autant, c'est difficile pour elle de s'attacher à quelqu'un, autant, une fois cela fait, ce n'est pas à moitié. Ce qui s'accompagne d'une peur de l'abandon et de rejet, de la part de ses proches.
Mais par-dessus tout, c'est une personne qui mise énormément sur les apparences et se plait à croire qu'elle arbore un masque indéchiffrable, que personne ne peut outrepasser.  


This is my story

† Histoire :
Quelques personnes étaient persuadées que la population se divisait en deux catégories : Ceux qui avaient de la chance dans la vie, et ceux qui en étaient dépourvus. Et pour certaines raisons, Keira faisait indéniablement partie de ceux qui étaient nés sous les meilleurs auspices. Ne serait-ce que par son nom, Keira Reyna Blake Vodianova, qui en disait long sur sa famille. Avec un père politicien haut placé et une mère descendant d'une riche famille, les Vodianova, son enfance n'avait pas été particulièrement malheureuse : Après tout, ils avaient suffisamment d'argent, un toit sur la tête, de la nourriture dans leurs assiettes. De ce point de vue, Keira n'avait jamais manqué de rien. Elle avait bénéficié de la meilleure instruction possible, dans des écoles toutes aussi réputées les unes que les autres. Entourée des « bonnes personnes », elle avait tout pour réussir, et être heureuse. Néanmoins, il est de notoriété publique qu'on est jamais satisfait de ce que l'on possède. La mort de sa mère, survenue tôt, brisa son petit cocon doré. L'enfant qu'elle était alors en fut grandement affecté, tout comme n'importe quelle personne qui fait face à ce genre de situation. Et ni la présence de son père, ni de son frère, ni tout l'or du monde, ne pouvait combler ce vide qui s'était installé. A partir de là, quelque chose s'était brisé. Au cours des années qui suivirent, sa vie prit une toute autre tournure.

Très jeune, elle avait dû prendre connaissance de l'héritage de sa famille – qui ne regroupait pas seulement des terrains, ou de l'argent. En effet, il s'agissait d'une famille de chasseurs de vampire. Son père, avec les années, connaissait parfaitement le réseau et s'était construit des relations. Quelques uns avaient bien compris qu'il valait mieux opérer en groupe de manière organisée, plutôt que de rester éparpillés et d'opérer seul. Ce stratagème ne datait pas d'hier, son père avait connu la plupart d'entre eux grâce à son propre père. Le réseau s'était étoffé au fil des années, devenant de plus en plus opérationnel, de plus en plus grand. Son père en faisait partie, presque à titre honorifique, puisqu'il n'agissait plus autant que par le passé.
Jusqu'ici, on aurait pu croire qu'elle y aurait échappé : mais son père avait d'autres projets. Ce dernier lui avait destiné une autre vie, à la base. Mais suite aux derniers événements, il ne souhaitait pas qu'un seul de ses enfants ne sache pas se défendre. Les choses se déroulèrent lentement, mais sûrement. Très tôt, Jayce, son frère, de quelques années son aîné, lui enseigna tout d'abord les rudiments. Contre toute attente, cela lui plaisait – et elle demandait toujours à en savoir davantage. Elle détestait être écartée et se sentir à l'écart, elle savait qu'en procédant ainsi, son père en serait fier – tout comme son frère. Le résultat ne fut pas différent de ce qu'elle imaginait. Jay cédait presque toujours à ses insistances et ses paroles, qu'elle se plaisait à croire très persuasives.

En parallèle, elle continuait de mener sa petite vie. Tout leur entourage les considérait comme des enfants idéaux, calmes, disciplinés, respectant toutes les exigences qu'on pouvait avoir à leur encontre. La jeune fille avait toujours eu cette vision de son frère : Un véritable roc, un être d'excellence qu'elle admirait énormément. Et elle veillait à donner la même impression, à garder ce même niveau d'excellence. Les apparences s'avéraient extrêmement importantes, dans le milieu dans lequel ils évoluaient. Elle avait appris très tôt à savoir bien se comporter, les mots à utiliser, les gestes à avoir, l'attitude à adopter. Pendant ce temps-là, la carrière de son père évoluait, de manière particulièrement impressionnante. Il avait toujours été quelqu'un d'ambitieux et de persévérant, et par certains côtés, sa fille lui ressemblait. Elle était consciente qu'il projetait de grandes choses pour eux deux : Plus que tout, elle souhaitait être à la hauteur.

En évoluant dans ce milieu, Keira avait pris connaissance de beaucoup de choses. Qu'un sourire, que des mots, que des promesses, ne rimaient pas toujours avec sincérité. Son père l'avait éduqué en conséquence, de manière à ce qu'elle sache sa valeur, ce que les gens voudraient en tirer. Et, qu'ainsi, elle devait toujours avoir une certaine distance et ne jamais leur donner l'occasion d'avoir ce qu'ils veulent. Il lui apprenait les rudiments, de la manière qu'il les concevait : Ce qu'elle avait retenu, par-dessus tout : « Ne jamais montrer tes émotions. Ne jamais leur donner l'occasion d'avoir une quelconque influence sur toi ». C'est pourquoi, elle avait pris l'habitude de s'entourer de quelques bonnes personnes, comme il était coutume de penser, tout en essayant de garder ses distances – malgré quelques exceptions. Car, après tout, elle était humaine.  En se rendant compte que certains espéraient y tirer avantage, elle se rétracta totalement. Sa méfiance n'avait fait que s'accentuer avec le temps. Au-delà de tout ça, elle apprit à se forger une haute opinion d'elle-même. De ce fait, elle devenait exigeante envers les autres. Disciplinée, elle avait beau obéir quand il était nécessaire, elle rechignait davantage à le faire lorsqu'il s'agissait d'une personne pour laquelle elle avait peu d'estime. Son regard, son expression, son attitude, lui donnaient un air hautain. Et ceux qui la qualifiait ainsi, avaient tout à fait raison.

A l'âge de douze ans, elle dut faire face à la disparition de son frère, alors âgé de dix-huit ans. Tout ce qu'elle savait, c'était qu'il avait disparu dans l'exercice d'une de ses missions, en tant que chasseur. Keira, à ce moment-là, ne savait absolument pas gérer les choses, et se retrouvait dans le déni le plus complet. Elle ne pouvait même pas en parler avec son père, qui s'absentait beaucoup plus de la maison. Si bien qu'elle avait juste l'impression d'être seule. Abandonnée. Toutefois, la jeune fille refusa obstinément de croire que Jayce était tout simplement décédé. Dans son esprit, c'était impossible. Elle était persuadée de le revoir, à un moment donné. Il suffisait juste d'être patiente. Pour cette raison, elle répondait très mal à la pitié que manifestaient les personnes qui l'entourait. D'ordinaire, elle ne répondait jamais à ses aînés – mais à cette période, aucune retenue ne l'empêchait. On s'inquiétait de la voir se refermer complètement sur elle-même, de garder cette expression glaciale et ce regard indéchiffrable. En premier lieu, elle avait donné l'impression d'être toujours sur les nerfs. Finalement, cela s'était tassé. Et pas seulement. On aurait pu croire que Keira elle-même, s'était fanée, tant le changement fut déconcertant. Si auparavant, elle côtoyait peu les personnes de son âge, ce fut pire et ne s'arrangea guère par la suite.

Au bout d'un moment, elle fut incapable de demeurer inactive. Elle insista auprès de son père pour recevoir la même formation que son frère, et elle ne parvint à le convaincre qu'au bout de quelques jours. La jeune fille se focalisa sur ça. Ses facilités lui permirent de garder des résultats scolaires satisfaisants, bien qu'en baisse. Elle reçut des remontrances, et fit de son mieux pour pallier ses deux activités. Au-delà de tout, elle visait l'excellence, que ce soit dans un domaine ou dans un autre. Ne supportant pas l'échec, elle se donna une pression énorme, en plus de celle qu'elle endossait déjà.

Keira eut son premier vampire à seize ans. Ce ne fut guère glorieux, et elle ne s'en vante pas. Elle avait juste eu le rôle de l'achever. Un pieu dans le cœur. Elle avait hésité et l'avait regardé dans les yeux. Pourtant, elle s'était préparé à ce moment. Méticuleusement. Mais la théorie ne remplaçait jamais la pratique. Et en pratique, elle devait achever un homme. Un être vivant. On lui rappela qu'il n'en n'était pas un, qu'il avait tué d'autres personnes. Que ce n'était qu'un monstre contre-nature. Elle ne parvenait pas à entendre, à cet instant, bien que ceux qui l’accompagnaient se donnaient le rôle de l'avoir persuadée de passer à l'acte. En vérité, il lui avait suffit de penser à Jayce, à ce qui avait pu se passer cette nuit-là, et s'il était réellement mort, il avait succombé de la main d'une créature semblable. Et elle le fit. Cela ne ressemblait en rien à ce qu'elle avait imaginé. On l'avait félicité. Elle était restée silencieuse. Ayant prouvé ce dont elle était capable, elle se permit de se concentrer sur ses études. Ce que son père comprit, et de ce fait, la laissa tranquille. Elle avait revu la scène, plusieurs fois. Elle se persuadait qu'elle avait fait ce qu'il fallait faire. Peu à peu, elle revint à sa vie d'étudiante, ce qui lui permit de se changer les idées.


En intégrant Stanford, en médecine, elle faisait une croix sur toute vie en dehors. Quelque part, cela lui convenait. Elle avait besoin de se concentrer sur quelque chose. Keira souhaitait réussir professionnellement parlant, ainsi, les études longues, la charge de travail et les inconvénients ne la retinrent pas dans son choix. De plus, n'ayant pas eu l'occasion de connaître les à côtés d'une adolescente, cela ne lui manquait pas – elle n'y trouvait même aucun intérêt. Etudier la médecine lui procurait la sensation d'exercer une forme de pénitence : Un équilibre entre son héritage, et son métier. Elle se berça dans son illusion de jeune adulte normale, travaillant comme il le fallait et oublia le reste – mais pas totalement. Elle continuait de s'entraîner, par habitude, par souci de ne pas devenir rouillée. Elle y avait pris goût, et y renoncer complètement s'avérait impossible. La jeune femme réussit à plusieurs niveaux : Le plus important, elle décrocha ses diplômes avec brio. Durant sa dernière année, en stage, elle eut le plaisir de rencontrer quelqu'un. Par chance, il prit les devants, se montrant entreprenant, si bien qu'aucun doute n'était permis sur ses intentions. Keira n'étant absolument pas habituée, se contenta de se laisser faire. Ainsi, elle ne se couvrit pas de ridicule, et espérait bien que sa maladresse ne transparaisse pas dans son attitude. Habituée à la « non transparence », elle ne souhaitait pas se libérer de ce détail. Néanmoins, la suite des événements lui fit découvrir tout un tas d'autres choses. Elle avait définitivement pris goût à cette vie sans souci, … sans héritage.

Avec le temps, elle s'était éloignée de son père, qui exerçait l'un des plus hauts postes dont on pouvait espérer. Leurs opinions divergeaient sur de nombreux points. Au fil du temps, ils n'entretenaient plus une relation père-fille. Du moins, ce n'était pas l'impression qu'avait Keira. Et elle en avait assez d'être toujours associée à son père, sans cesse. Elle s'était méfiée d'Ashray pour cela, au début, craignant qu'il ne cherche à tirer un quelconque avantage. Elle avait bien dû se rendre à l'évidence : Il n'en avait pas besoin, étant né avec une cuillère en or dans la bouche et étant le fils d'un célèbre homme d'affaires. Elle fut rassurée, et leur relation perdura. Beaucoup plus que ce qu'elle aurait espéré.

Sans bien s'en rendre compte, au bout de deux années de relation, ils se marièrent. Keira, depuis le début, éprouvait le sentiment d'être plongée dans un conte de fée – ou du moins, à ce qui s'y rapprochait le plus. Il s'agissait de sa première véritable relation sérieuse, et ce fut une réussite. L'année suivante, elle tomba enceinte. Réticente aux premiers abords, Ashray réussit à la convaincre et à la rassurer. Au final, elle donna naissance à un garçon, Tyron. Cette partie de sa vie se révélait être de loin la plus heureuse. Un beau métier, un mari qu'elle aimait, un fils, une vie sans trouble. Une vie idéale, comme dans les films. Cependant, en parallèle de son métier, elle devait parfois remplir son rôle. De cette manière, son père ne lui disait rien. Elle trouva un équilibre. Elle ne croyait pas que sa vie allait de nouveau basculer, alors qu'ils essayaient d'avoir un nouvel enfant.

Le choc fut grand. Un accident avait coûté la vie à son mari. Ce dernier avait été ressuscité, en tant que vampire. La chose qu'elle avait appris à détester, à traquer et à combattre tout au long de sa vie. Ce moment fut pénible, long, ponctué de cris et de larmes. Keira avait été contrainte à lui avouer ce qu'elle lui avait caché : Sa nature de chasseuse de vampire. Il n'avait pas été ravi de l'apprendre. Néanmoins, elle réussit à se faire entendre et à lui exposer les raisons. La situation s'arrangea, et elle se promit de l'aider du mieux qu'elle le pouvait avec sa nouvelle nature. Ce ne fut pas évident, et d'une certaine manière, elle dut accepter beaucoup de choses qu'elle jugeait difficiles à accomplir. Parce qu'elle l'aimait.

Elle n'aurait jamais pensé que son père se serait déplacé pour venir s'acquérir de son état. Ayant appris la nouvelle de la mort de son beau-fils, il avait décidé d'assumer son rôle de père. Une visite à l'improviste suffit à lui apprendre ce qui se passait dans la maison de sa fille. Keira fit face à la colère noire de son père et à ses paroles qui la blessèrent beaucoup plus que ce qu'elle aurait pensé. Un autre élément la surprit, ce jour-là : Son père la menaça de manière évidente. Elle en sortit bouleversée, et le cacha à Ashray. Elle ne souhaitait pas qu'il sache tous les ennuis que cela lui causait.

La situation ne tarda pas à dégénérer, et elle dut faire un choix. Soit son mari mourrait et son fils serait éloigné d'elle à tout jamais, soit … elle s'occupait du problème, et s'arrangeait pour faire traîner les choses. Sachant pertinemment ce dont ils étaient capables, elle mit pourtant quelques jours à se décider. Trois jours avant, elle fit ses adieux à Ashray, sans que celui-ci ne s'en aperçoive. Le lendemain, elle se montra distante. De plus en plus, jusqu'à ce que la nouvelle tombe : Il devait partir et ne plus jamais les revoir, sous peine de mourir de la main de Keira. Elle prit énormément sur elle, ce jour-là, et se raccrocha à tout ce qu'on lui avait appris, ce qu'elle avait été par le passé. Et cela fonctionna. Ashray la crut sur parole, et s'enfuit, trahi. Il ignorait alors qu'elle s'était effondrée, quelques instants après, en prenant conscience de la situation. Seule à nouveau. Sauf que cette fois-ci, elle avait été obligée d'abandonner quelqu'un qu'elle aimait.

Un an et demi s'écoula suite à cet événement. Contre toute attente, elle apprit sa grossesse, trop tard pour remédier à la situation. Elle avait eu ce qu'elle souhaitait : Une petite fille. Ce dont elle ne s'attendait pas, c'était qu'elle allait devoir l’élever seule. Cela fut difficile, mais elle se raccrocha à son fils pour tenir. Elle essaya de retrouver Ashray, sans succès. Il semblait avoir complètement disparu de la circulation. Quelque part, cela la réconfortait : Il s'était caché et fondu dans la masse, échappant à tout danger. Comme elle l'avait espéré. Mais cela signifiait qu'elle ne pouvait plus jamais le revoir. Après tout, il n'avait plus confiance, à ses yeux, elle n'était qu'un monstre, une chasseuse, sa femme qui l'avait trahi. Keira fit de son mieux, et en profita pour déménager. S'éloigner de son père, de ses souvenirs, entre autre. Une sorte de fuite. C'est ainsi qu'elle se retrouva à Mystic Falls, essayant de prendre un nouveau départ, d'échapper à son passé. Sauf que le passé nous rattrapait toujours. Et le sien ne tarderait pas à resurgir au moment où elle s'y attendrait le moins.


Derrière l'écran

† Prénom/Pseudo : Eleana. † Âge : Majeure. † Comment as-tu connu le forum? : J'ai des relations o/ † Ton personnage est ? : Inventé. †  Un dernier mot ? : Hellow  :inlove:  


© captain-marvell


Dernière édition par Keira R. Kerrigan le Jeu 31 Mar - 20:54, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité




MessageSujet: Re: keira r. kerrigan + rise and fall.   Lun 28 Mar - 22:11

Bienvenue à toi, bonne chance pour ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité




MessageSujet: Re: keira r. kerrigan + rise and fall.   Lun 28 Mar - 22:29

Welcome :love:
Revenir en haut Aller en bas

Malia Tate
Neutre

avatar


x Emploi : Etudiante pour passer le temps
× Dollars : 159
× Humeur : Rêveuse
× Disponible pour RP :
  • Oui

× Messages : 1440

MessageSujet: Re: keira r. kerrigan + rise and fall.   Lun 28 Mar - 22:33

Bienvenue parmi nous, bonne chance pour ta fichette & bon choix de vava. :love:

________________________________

"Princesse Sauvage"
hope isn't a dream but a way from of making dreams become reality♛ by endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité




MessageSujet: Re: keira r. kerrigan + rise and fall.   Lun 28 Mar - 23:38

Bienvenue ici, courage pour ta fiche et n'hésite pas si tu as la moindre question ♥

(Entre nous, super choix de vava ** ♥)
Revenir en haut Aller en bas

Stiles Stilinski
Neutre

avatar

rust and stardust
x Emploi : Etudiant
× Dollars : 70
× Humeur : Sarcastique
× Disponible pour RP :
  • Non

× Messages : 1214

MessageSujet: Re: keira r. kerrigan + rise and fall.   Mar 29 Mar - 5:00

Bienvenue à toi! J'adore l'avatar Very Happy J'espère que tu te plairas parmi nous!♥️

________________________________



“ Normal people have no idea how beautiful darkness is. ”

My Girls ♥:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité




MessageSujet: Re: keira r. kerrigan + rise and fall.   Mar 29 Mar - 10:00

Bonjour !
Bienvenue à toi, contente de te compter parmi nous Smile
Si tu as des questions, n'hésite pas !
Hâte de lire ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas

Xander Syrus
L'Agence

avatar


x Emploi : Agent de police
× Dollars : 228
× Humeur : Défiant
× Disponible pour RP :
  • Oui

× Messages : 926

MessageSujet: Re: keira r. kerrigan + rise and fall.   Mar 29 Mar - 11:03

Bienvenue ! bounce

________________________________


I don't want to die alone@Nymeria


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité




MessageSujet: Re: keira r. kerrigan + rise and fall.   Mar 29 Mar - 12:47

Welcome!
Revenir en haut Aller en bas

Mina M. Harker
La Résistance

avatar

× Dollars : 163
× Disponible pour RP :
  • Oui

× Messages : 273

MessageSujet: Re: keira r. kerrigan + rise and fall.   Jeu 31 Mar - 15:26

Welcome Smile

________________________________


   
Leave Out All The Rest
I dreamed I was missing, you were so scared, But no one would listen, 'cause no one else cared, After my dreaming, I woke with this fear, What am I leaving when I'm done here?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité




MessageSujet: Re: keira r. kerrigan + rise and fall.   Jeu 31 Mar - 19:06

Merci à tous pour l'accueil :crazy:

Et j'espère aussi, Adam :ange:
Revenir en haut Aller en bas

Shxt Happens


avatar


× Dollars : 0
× Humeur : Joueuse...
× Messages : 255

MessageSujet: Re: keira r. kerrigan + rise and fall.   Jeu 31 Mar - 22:07

Bienvenue Keira !





Ta fiche a été validée, bienvenue à toi !
Nous sommes ravis de te compter dans nos rangs. Pour t'aider à te lancer, voici quelque liens qui te seront utiles pour la suite.

Fonce créer ta fiche de liens, c'est grâce à cela que tu pourras te faire plein d'amis et d'ennemis  Si tu as des questions, tu peux demander aux autres membres et au Staff de t'aiguiller sur la façon de faire.

Pense aussi à créer ta fiche de RP, tu pourras y noter tous tes RPs en cours, prévus, ou terminés. Ça t'aidera grandement par la suite pour t'y retrouver si tu es bien actif !

Pour pouvoir bien te lancer dans l'aventure, il faudra que tu penses à faire recenser ton logement, ton travail si tu en as un, et tes études, si jamais tu es étudiant !

Le Staff pense à toi ! Tu as la possibilité de créer ton propre Journal Intime, nous sommes dans The Vampire Diaries, non ?!

Le Flood est l'endroit où tu peux vraiment tisser des liens avec les membres, n'aie crainte, personne ne mord véritablement. Tu pourras y trouver des jeux notamment.

N'hésite pas à rejoindre la ChatBox, ça nous permettra de faire connaissance avec toi plus vite !

Ce sera tout, si tu as la moindre question nous sommes à ton écoute. Bon jeu parmi nous    


© captain-marvell


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: keira r. kerrigan + rise and fall.   

Revenir en haut Aller en bas
 
keira r. kerrigan + rise and fall.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» TWR 2vs2 The Rise and Fall of Rome
» TCF : The Rise & Fall
» moon min seok ≈ we all rise and fall.
» RISE AND FALL ☩ forum rpg
» draco ϟ rise & fall

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Always and Forever ::  :: La Une du Vampire Enchaîné :: Les Archives :: Archives des fiches de présentation-