AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  S'enregistrerS'enregistrer  

Partagez | 
 

 A best friend knows everything of you. [ft. Thomas A. Jacobs]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
Invité




MessageSujet: A best friend knows everything of you. [ft. Thomas A. Jacobs]   Lun 14 Mar - 20:36



A best friend knows everything of you.
ft Thomas A. Jacobs


« Les amis c’est comme les lunettes, ça donne l’air intelligent, mais ça se raye facilement et puis, ça fatigue. Heureusement, des fois on tombe sur des lunettes vraiment cool ! » - Jeux d'enfants.




Les révélations et les nouveautés arrivaient en masse et se superposaient dans la vie de Paige qui semblait bouleversée. Tennessee, Rylynn, Adrian... Même le souvenir de son agression par Stéphane Johnson continuait à hanter la jeune femme qui en faisait des cauchemars la nuit.

Elle ne pouvait pas en parler à Adrian, c'était un des bouleversements dans sa vie qui la rendait fébrile même si elle adorait plus que tout passer du temps en sa compagnie. Non, elle avait besoin de Thomas. La personne qui se rapprochait le plus d'un meilleur ami à ses yeux.

Et vu la rapidité de réponse au message qu'elle lui avait envoyé, Thomas avait tout autant besoin d'elle, la discussion promettait d'être remplie. Les deux jeunes gens ne s'étaient pas revus depuis qu'il l'avait reconduite chez elle après qu'elle se soit évanouie derrière le Mystic Grill ce fameux soir.

Bien sûr, ils s'étaient contactés par téléphone depuis mais il y avait des choses qu'on ne pouvait pas aborder par sms ou pendant quelques minutes d'appel. Il fallait qu'ils se voient, qu'ils passent un moment tous les deux... Et qu'ils parlent. Ça les délivreraient autant l'un que l'autre, un peu plus et ils pourraient bien faire une soirée pyjama.

On toqua à la porte du petit appartement de la jeune femme, elle termina rapidement d'enregistrer le travail qu'elle était en train d'effectuer sur son ordinateur avant d'aller ouvrir à son ami, sourire aux lèvres.

Paige – Hey, merci d'être venu. Tu vas bien ?

Une bise entre les deux avant que la jeune femme lui signifie de faire comme chez lui. L'appartement de Paige n'était pas le plus grand du monde, il fallait bien l'avouer mais il était coquet disons. Elle fit un grand geste vers la pièce principale qui faisait aussi chambre en laissant Thomas trouver une place entre sa chaise de bureau, son pouf, son lit... L'embarras du choix.

Paige – Fais comme chez toi. Je te sers quelque chose ?

La jeune femme s'avança vers Thomas et l'enlaça. Il lui avait manqué, quand ils s'étaient rencontrés, ils avaient passés beaucoup de temps ensemble mais depuis quelques temps, les deux avaient été très occupés, c'était une façon de se retrouver aujourd'hui. Et dieu sait qu'ils avaient des choses à se raconter.




[/color]

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité




MessageSujet: Re: A best friend knows everything of you. [ft. Thomas A. Jacobs]   Mer 16 Mar - 1:03



" A best friend knows everything of you."

« Paige & Thomas »

« Le masque est gardien de secrets. La vérité ne saurait passer outre »

Il n'y a pas à dire, les dernières semaines ont été fortes en rebondissements … De drôles de rencontres, de drôles d'histoires, beaucoup de sang sur les mains, des révélations … Des temps chargés. Et quand j'y pense … La seule façon que j'ai de décharger tout ça, c'est de me noyer dans un whisky … Quoique. Peut-être que pour une fois, je pourrais changer ma façon de faire. Peut-être que je pourrais simplement … En parler. Mais à qui ? Riley ? A fait longtemps que je ne l'ai pas vu, et je n'arrive pas à la joindre. Heaven semble être pas mal occupée elle aussi … Et pourquoi pas Paige ? Après tout, j'ai discuté par échanges de SMS avec elle, mais je ne l'ai concrètement pas revu depuis que je l'ai raccompagné de cette soirée où j'ai bien failli enfin me débarrasser de l'autre vampire … J'attrape mon téléphone, cherchant son nom dans mon répertoire, et j'ouvre notre conversation … Je n'ai absolument aucune idée de comment approcher le sujet. Je sèche, devant mon téléphone, à me demander quoi écrire. Regardant dans le vide, je sens mon téléphone vibrer. Et justement, quand on parle du loup … Paige m'envoie un message, et visiblement, elle à envie de parler. Ça tombe bien, dis donc. Je lui envoie rapidement un message pour la prévenir de mon arrivée imminente, j'attrape ma veste que je pose sur mes épaules, une cigarette pour la route et je pars la rejoindre.

Il ne me faut que peu de temps pour arriver chez elle, son appartement n'est pas très loin du mien. J'arrive devant sa porte, me craquant les doigts par réflexe, et je frappe à la porte. Assez rapidement, je la vois arriver et m'ouvrir, un joli sourire ornant son visage.

Hey, merci d'être venu. Tu vas bien ?

Elle m'accueille d'une bise amicale, et me fait rentrer dans son appartement. Et bien, elle ne vit pas trop mal, c'est toujours mieux que mon appartement qui ressemble à la planque d'un ancien mafieux.

Fais comme chez toi. Je te sers quelque chose ?

« Si tu as une bière qui traîne, je peux toujours t'en débarasser, mais ne te casse pas la tête pour ça »

Au final elle s'approche de moi et me prends dans ses bras, et inutile de préciser que l'étreinte est réciproque. Ça fait de longues semaines que je ne l'ai pas vu, et après le paquet de moments que nous avons passés ensemble, ça me fait du bien de la revoir. Je m'inquiétais de son état depuis la dernière fois, mais ça, je pense qu'elle a dû bien le comprendre au vu des SMS que nous avions échangé. Après ce petit câlin amical, je finis par m'asseoir sur sa chaise de bureau, le pouf ça fait trop pacha et le lit, je trouve que ça ne se fait pas vraiment.

« Ça fait plaisir de te revoir. »

Je ne suis pas vraiment du genre à avoir beaucoup d'affection pour quelqu'un, mon passé ne m'aidant pas. Généralement, si j'apprécie une personne, c'est que j'en ai gardé un bon souvenir, et ça s'arrête là, mon esprit ne l'assimile pas à une menace. Mais Paige, c'est plus … Particulier. J'ai l'impression d'avoir le devoir de la protéger et de l'aider. J'ai l'impression qu'il faut que je sois là pour elle. Je ne saurais pas expliquer pourquoi, c'est juste une impression que j'ai.

« Alors, comment se sont passées les dernières semaines pour toi ?  »

Code by Wiise sur Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité




MessageSujet: Re: A best friend knows everything of you. [ft. Thomas A. Jacobs]   Lun 28 Mar - 21:05



A best friend knows everything of you.
ft Thomas A. Jacobs


« Les amis c’est comme les lunettes, ça donne l’air intelligent, mais ça se raye facilement et puis, ça fatigue. Heureusement, des fois on tombe sur des lunettes vraiment cool ! » - Jeux d'enfants.




Une fois Thomas arrivé chez elle, en bonne hôtesse, elle lui proposa une boisson ou toute autre chose qui lui ferait plaisir. Adolescente rebelle, oui, mais pas complétement incivilisée tout de même.

- Si tu as une bière qui traîne, je peux toujours t'en débarasser, mais ne te casse pas la tête pour ça.

Quelle question... Paige sourit en coin. D'abord une étreinte affectueuse, après la biture. Thomas répondit à son étreinte aussi. Elle le lâcha et se dirigea vers son frigo histoire de répondre à la demande de son ami.. et d'étancher sa soif au passage.

- Ça fait plaisir de te revoir.

La petite sorcière ouvrit son frigo, remplit de bières... On ne se défait pas comme ça d'une habitude qui dure depuis des années. Serait-elle alcoolique sur les bords ? C'est bien possible. On se plonge dans ce que l'on peut pour tenir quand on le doit.

Attrapant deux bières fraîches et un décapsuleur, elle s'écroula sur son lit, faisant virevolter son drap et ses cheveux au passage. Elle ouvrit les deux bières et en donna une à son ami assis face à elle sur la chaise de bureau.

- Alors, comment se sont passées les dernières semaines pour toi ?

Elle haussa les épaules, par où commencer ? Par une grosse gorgée de sa boisson déjà, avant toute chose. Une fois sa bouche un peu moins sèche, elle décida de tout balancer d'un coup.

Paige – J'ai été agressée par un sorcier qui en veut à mort à Adrian et qui voulait l'atteindre à travers moi, j'ai couché avec Adrian au passage, j'ai découvert que j'étais la descendante d'un ancien roi breton.. Fin' anglais. Donc techniquement, ça fait de moi une princesse, je crois. Et j'ai failli tuer un garçon avec mes pouvoirs. Heureusement il a rien.

Un petit chat tâcheté grimpa à ce moment sur le lit de la jeune femme et s'allongea sur elle justement après avoir fait des calins avec Paige qui sourit en lui gratouillant la tête.

Paige – Ah et j'ai adopté un chat aussi. Il était devant l'immeuble et il venait vers moi à chaque fois que je sortais du coup, un soir de pluie, j'ai fini par le faire monter et il est jamais reparti. Ça accentue le cliché sur la sorcière et son animal de compagnie, j'aime bien.

Vaut mieux en rire qu'en pleurer on dit non ?

Paige – Et toi ?




[/color]

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité




MessageSujet: Re: A best friend knows everything of you. [ft. Thomas A. Jacobs]   Mar 5 Avr - 17:30



" A best friend knows everything of you."

« Paige & Thomas »

« Le masque est gardien de secrets. La vérité ne saurait passer outre »

Je n'aurais pas mis très longtemps à rejoindre Paige, qui avait visiblement très envie de parler. Elle m'accueille assez chaleureusement et me propose à boire, donc pourquoi ne pas partir pour une petite bière après tout. Et alors que je lui demande comment se sont passées les dernières semaines pour elle, depuis que je l'ai ramené chez elle après ce moment … Étrange avec l'autre vampire. Elle avale une goulée de sa bière et se met à parler d'un seul coup.

J'ai été agressée par un sorcier qui en veut à mort à Adrian et qui voulait l'atteindre à travers moi, j'ai couché avec Adrian au passage, j'ai découvert que j'étais la descendante d'un ancien roi breton.. Fin' anglais. Donc techniquement, ça fait de moi une princesse, je crois. Et j'ai failli tuer un garçon avec mes pouvoirs. Heureusement il a rien. Ah et j'ai adopté un chat aussi. Il était devant l'immeuble et il venait vers moi à chaque fois que je sortais du coup, un soir de pluie, j'ai fini par le faire monter et il est jamais reparti. Ça accentue le cliché sur la sorcière et son animal de compagnie, j'aime bien.

Je crois que je ne connais aucun sorcier à Mystic Falls hormis Paige et Heaven. Mais il doit bien y en avoir un petit paquet. Tant qu'ils ne me veulent rien, je n'ai aucune raison de m'intéresser à eux. En revanche, je dois bien l'admettre, je sens mon croc venir me pincer la lèvre lorsqu'elle m'annonce avoir coucher avec ce foutu vampire. Mais elle me fait rapidement oublier cette idée en me disant qu'elle descend d'un ancien roi anglais. Enfin bref, j'écoute tout ce qu'elle a à me raconter, jusqu'à ce que vienne mon tour de m'exprimer

Et toi ?

« Oh moi tu sais …  »

J'avale un coup de ma bière avant de me mettre à raconter à mon tour.

« Voyons voir … Une vampire a essayé de me tuer en pensant que j'étais l'un des leurs, elle ne supporte pas les vampires. Au final elle a compris que je n'étais pas comme elle et plus tard je l'ai recroisé, enfin elle est venue me filer un coup de main, pendant que je massacrais quelques vampires il y en a un qui m'avait attrapé à la gorge, alors en passant, elle m'a aidé. J'avoue  je n'aurais pas pensé qu'elle puisse m'aider de la sorte …  »

Je me passe rapidement la main sur le visage pour passer à la suite

« Euh quoi d'autre … J'ai découvert que j'avais une demi-soeur, aussi, j'ai rencontré une vampirette très charmante … Avec laquelle on s'est un peu laissé emportés, je l'admet. Eeeeet … Et y en a une autre qui a littéralement laissé sa libido exploser sur moi. Et ça doit être tout je crois …  »

J'avale à nouveau une grande gorgée de ma bière alors que le chat me regarde d'un œil accusateur, comme s'il sentait le loup que je renferme. Je tends la main vers lui doucement, au départ il semble méfiant mais finit par renifler le bout de mes doigts et vient finalement s'y frotter.

Code by Wiise sur Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité




MessageSujet: Re: A best friend knows everything of you. [ft. Thomas A. Jacobs]   Sam 16 Avr - 22:28



A best friend knows everything of you.
ft Thomas A. Jacobs


« Les amis c’est comme les lunettes, ça donne l’air intelligent, mais ça se raye facilement et puis, ça fatigue. Heureusement, des fois on tombe sur des lunettes vraiment cool ! » - Jeux d'enfants.




Paige vit très bien le geste involontaire de Thomas au moment où elle avait évoqué Adrian, elle s'y attendait, clairement les deux ne s'entendaient pas du tout et elle fraternisait avec l'ennemi. Pour autant, bien qu'elle soit telle qu'elle est, les révélations de son ami lui firent un choc.

- Voyons voir … Une vampire a essayé de me tuer en pensant que j'étais l'un des leurs, elle ne supporte pas les vampires. Au final elle a compris que je n'étais pas comme elle et plus tard je l'ai recroisé, enfin elle est venue me filer un coup de main, pendant que je massacrais quelques vampires il y en a un qui m'avait attrapé à la gorge, alors en passant, elle m'a aidé. J'avoue je n'aurais pas pensé qu'elle puisse m'aider de la sorte … Euh quoi d'autre … J'ai découvert que j'avais une demi-soeur, aussi, j'ai rencontré une vampirette très charmante … Avec laquelle on s'est un peu laissé emportés, je l'admet. Eeeeet … Et y en a une autre qui a littéralement laissé sa libido exploser sur moi. Et ça doit être tout je crois …

La jeune femme papillonna des yeux quelques secondes puis finit par éclater de rire.

Paige – Eh bah, y en a qui se refusent rien dis donc ! Moi qui croyait que t'allais m'accuser de trahison de ma patrie et de fraternisation, tu prends du bon temps avec des vampires aussi !

Adrian était le seul vampire avec qui elle avait couché mais il fallait bien avouer qu'il était doué... Et si c'était dû à sa condition de suceur de sang, elle comprenait totalement Thomas ! Un sourire en coin s'installa rapidement sur le visage de la sorcière, jamais elle n'allait passer cette occasion de taquiner le loup-garou.

Paige – Et alors ? Vous avez cassé des lits ? Des murs ? Ou... Oh ! On va célébrer un mariage bientôt ? Je peux être demoiselle d'honneur ? Mais avec une robe classe hein pas les trucs dégueulasses de comédies romantiques avec Katherine Heigl. Je déteste Katherine Heigl. Et les robes dégueulasses.

Et pourquoi s'arrêter en chemin quand on est tellement bien parti ? Paige s'amusait comme une petite folle en voyant le loup se retenir et faire semblant de grogner alors qu'il n'avait qu'une envie c'était en rire. Elle décida alors d'en remettre une petite couche.

Paige – Du coup, les vampires peuvent pas avoir d'enfants c'est ça ? Je veux bien faire mère porteuse si ça peut te rendre heureux. Mon utérus est en mesure d'accueillir un chiard.

Huhu. Gêne ? Aucune.






Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité




MessageSujet: Re: A best friend knows everything of you. [ft. Thomas A. Jacobs]   Dim 17 Avr - 0:36



" A best friend knows everything of you."

« Paige & Thomas »

« Le masque est gardien de secrets. La vérité ne saurait passer outre »

Eh bah, y en a qui se refusent rien dis donc ! Moi qui croyait que t'allais m'accuser de trahison de ma patrie et de fraternisation, tu prends du bon temps avec des vampires aussi !  Et alors ? Vous avez cassé des lits ? Des murs ? Ou... Oh ! On va célébrer un mariage bientôt ? Je peux être demoiselle d'honneur ? Mais avec une robe classe hein pas les trucs dégueulasses de comédies romantiques avec Katherine Heigl. Je déteste Katherine Heigl. Et les robes dégueulasses. Du coup, les vampires peuvent pas avoir d'enfants c'est ça ? Je veux bien faire mère porteuse si ça peut te rendre heureux. Mon utérus est en mesure d'accueillir un chiard.

Quelle saleté celle-là. Elle se fous pas mal de moi quand même !

« J'aurais été terriblement mal placé de t'accuser d'une telle chose, n'est ce pas. Et pour répondre à tes questions … Non, non, non, tu pourras si un jour je me marie, évidemment que ça sera classe, et Katherine Heigl est une Monroe ratée. »

Elle est intenable, surtout quand il s'agit de me taquiner. Je vous jure.

« Hé hé Paige, du calme, il n'a jamais été question de gosses à ce que je sache ! Doucement ! En plus je serais un père terrible. Et j'ai certainement pas envie de refiler mes gênes de monstre à un mioche de plus. Ou alors dans le cas idéal ça serait avec une louve, on s'isolerait dans les landes irlandaises et on fonderait notre propre meute … Oulah mais qu'est ce que je raconte moi. Je suis loin d'être fait pour ce genre de vie !  »

J'avale le reste de ma bière d'une traite alors qu'une vague image d'Hayley viens taquiner mon esprit après ces pensées. Non, avec Hayley, c'est terminé, je suis en très bons termes avec elle mais c'est fini. J'ai un sérieux problème putain … Et merde pourquoi je me mets à penser aux conneries qu'elle m'a raconté celle là ! … Lena serait superbe en grande robe blanche … OH ! MERDE ! Faut vraiment que j'arrête de penser à n'importe quoi moi. Et Paige qui se marre à me voir dans cet état là …

« Arrête de te foutre de moi saleté !  »

Je laisse un long soupire m'échapper mais en remuant la tête, un petit sourire viens quand même se dessiner sur mon visage alors que je tourne mon regard vers Paige.

« Je ne sais pas ce qu'il m'est arrivé, ces derniers temps. J'ai l'impression que tout à changé, du tout au tout, mais que je retombe dans mes vieux vices … C'est terrible comme impression. Mais le pire dans tout ça … Je crois que le pire dans tout ça, c'est qu'avec toute ma haine pour les vampires, il y en a deux qui ont réussi à se frayer un chemin à travers mon esprit tordu pour s'y infiltrer, s'y installer et y rester … Comment je vais faire pour les sortir de là ?  »

Je ne me serais jamais imaginer dire ça auparavant. C'est très étrange comme sensation …

Code by Wiise sur Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité




MessageSujet: Re: A best friend knows everything of you. [ft. Thomas A. Jacobs]   Mar 10 Mai - 22:40



A best friend knows everything of you.
ft Thomas A. Jacobs


« Les amis c’est comme les lunettes, ça donne l’air intelligent, mais ça se raye facilement et puis, ça fatigue. Heureusement, des fois on tombe sur des lunettes vraiment cool ! » - Jeux d'enfants.




Paige ou comment s'amuser d'une situation inconfortable... Les deux amis fricotaient avec une espèce considérée comme sauvage, impure et qui n'avait pas sa place dans ce monde. Les vampires se nourissaient de sang humain, certes, mais était-ce leur faute si ce régime alimentaire leur était imposé ? Les humains mangent bien du bœuf, du mouton ou du lapin qui a été tué. Pourtant c'est mignon un lapin. Alors en quoi serait-ce différent ? Bon après il y a la façon de faire bien sûr...

- Hé hé Paige, du calme, il n'a jamais été question de gosses à ce que je sache ! Doucement ! En plus je serais un père terrible. Et j'ai certainement pas envie de refiler mes gênes de monstre à un mioche de plus. Ou alors dans le cas idéal ça serait avec une louve, on s'isolerait dans les landes irlandaises et on fonderait notre propre meute … Oulah mais qu'est ce que je raconte moi. Je suis loin d'être fait pour ce genre de vie !

La jeune femme eut un petit sourire en coin en voyant le regard de son ami partir dans le vague, elle en mettrait sa main à couper, à tous les coups il se mettait à penser à ce que serait sa vie avec sa propre meute, sa famille aimante. Au contraire, Paige voyait très bien Thomas être papa, elle l'imaginait avec un mini Tommy gambader dans les plaines, lui apprendre à hurler comme un vrai loup... Ou le surprotéger pour éviter qu'il ne déclenche sa malédiction. Thomas avait une tête a être un papa poule.

- Je ne sais pas ce qu'il m'est arrivé, ces derniers temps. J'ai l'impression que tout à changé, du tout au tout, mais que je retombe dans mes vieux vices … C'est terrible comme impression. Mais le pire dans tout ça … Je crois que le pire dans tout ça, c'est qu'avec toute ma haine pour les vampires, il y en a deux qui ont réussi à se frayer un chemin à travers mon esprit tordu pour s'y infiltrer, s'y installer et y rester … Comment je vais faire pour les sortir de là ?

Paige soupira un petit moment, pourquoi cette haine de l'autre entre ces deux espèces ? Au début de cette guerre il y avait du y avoir une bonne raison, aujourd'hui elle n'était certainement plus valable. Elle attrapa un coussin qu'elle cala derrière son dos en se mettant assise à l'indienne.

Paige – Tu sais, quand j'étais petite dans l'orphelinat, il y avait une histoire qui circulait sur le monstre de Chicago. On le décrivait comme un gros chien, presque un ours, les yeux jaunes brillants, le pelage noir crasseux. Je me suis retrouvée face à lui une fois mais j'ai toujours préféré croire que ce n'était que mon imagination. On disait que des personnes disparaissaient, surtout des orphelins. C'était plus commode, personne ne risquait de les réclamer. Puis les corps réapparaissaient des jours après mutilés, lacérés comme une bête sauvage.

Elle marqua une pause en buvant une grande gorgée de sa boisson puis repris ensuite, la gorge moins sèche.

Paige – Un jour, la seule fille qui m'adressait parfois la parole a disparue. La directrice nous avait dit qu'une famille l'avait adoptée et tout le monde avait gobé cette histoire. Tout le monde sauf moi. Ce n'était pas logique, toutes ses affaires étaient encore là. Finalement son corps réapparu 5 jours après dans les poubelles du parc en face de l'orphelinat, c'est le jardinier qui l'avait trouvé. Avec le recul, je pense que ce monstre n'était en réalité qu'un loup-garou.

Elle termina sa boisson d'une traite et fila chercher une autre bière dans son frigo. Elle aimait laisser un peu de suspense. La sorcière se rassit dans un tourbillon de cheveux blonds et sourit à Thomas.

Paige – Enfin bref ! Tout ça pour dire que tous les loups-garous ne sont pas des kidnappeurs assassins d'enfants et que tous les vampires ne sont pas des créatures sans âme, cruels et sauvages. Tout comme tous les humains ne sont pas cons ! Mais bon, il faut chercher quoi.

Une lueur d'amusement scintilla dans les yeux de la jeune femme, sa rencontre avec Adrian lui avait appris que c'était les autres qui faisaient ressortir le meilleur en chacun.






Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité




MessageSujet: Re: A best friend knows everything of you. [ft. Thomas A. Jacobs]   Jeu 19 Mai - 1:43



" A best friend knows everything of you."

« Paige & Thomas »

« Le masque est gardien de secrets. La vérité ne saurait passer outre »

Tu sais, quand j'étais petite dans l'orphelinat, il y avait une histoire qui circulait sur le monstre de Chicago. On le décrivait comme un gros chien, presque un ours, les yeux jaunes brillants, le pelage noir crasseux. Je me suis retrouvée face à lui une fois mais j'ai toujours préféré croire que ce n'était que mon imagination. On disait que des personnes disparaissaient, surtout des orphelins. C'était plus commode, personne ne risquait de les réclamer. Puis les corps réapparaissaient des jours après mutilés, lacérés comme une bête sauvage.

Un jour, la seule fille qui m'adressait parfois la parole a disparue. La directrice nous avait dit qu'une famille l'avait adoptée et tout le monde avait gobé cette histoire. Tout le monde sauf moi. Ce n'était pas logique, toutes ses affaires étaient encore là. Finalement son corps réapparu 5 jours après dans les poubelles du parc en face de l'orphelinat, c'est le jardinier qui l'avait trouvé. Avec le recul, je pense que ce monstre n'était en réalité qu'un loup-garou.

Enfin bref ! Tout ça pour dire que tous les loups-garous ne sont pas des kidnappeurs assassins d'enfants et que tous les vampires ne sont pas des créatures sans âme, cruels et sauvages. Tout comme tous les humains ne sont pas cons ! Mais bon, il faut chercher quoi.


J'écoutais attentivement le récit de Paige, bras croisés devant cette histoire. Une fois qu'elle eut finit, je me penchais un peu en avant, appuyant mes coudes sur mes genoux et liant mes mains. Après une inspiration et un petit soupire, je fis exprès de prendre un air grave en fixant Paige quelques instants, avant de finalement laisser revenir le petit sourire qui trônait sur mes lèvres.

« T'as le chic pour mettre les gens à l'aise toi c'est de la folie. »

Je laissais échapper un petit rire après cette histoire.

« Il n'y a pas de généralité dans mon espèce, ni dans celle des vampires. Chacun d'entre nous est différent. Mais une chose est sûr, c'est que nos espèces sont engagés dans une sorte de guerre infinie depuis la nuit des temps, et qu'à moins d'un grand cataclysme, ce n'est pas prêt de changer. »

Je me passe une main sur le visage, repensant au nombre de vampires que j'ai dû tuer, la plupart du temps pour me défendre de leurs assauts.

« En tout cas je sais bien qu'ils sont différents les uns des autres. Et même si la plupart d'entre eux ont essayer de me bouffer, et si je ne compte pas les vampires qui haient les autres vampires … J'en connais une qui sort tout particulièrement du lot … »

Là c'est le genre de moment un peu complexe, où on ne sait pas pourquoi, mais nos lèvres s'agitent toutes seules et font sortir absolument tous les mots que l'on a en tête sans la moindre réflexion. Le genre de phénomène qui se produit quand on a suffisamment confiance en quelqu'un pour pouvoir décharger ses doutes et ses interrogations auprès de cette personne, en sachant qu'elle sera apte à nous aider. Et là, c'est typiquement cette situation. J'ai tellement de mots en tête qu'ils sortent sans la moindre hésitation auprès de Paige qui, je le sais, sera capable de comprendre chacun d'entre eux et sera capable de me répondre d'une manière qui m'aidera. Comment je le sais ? Je ne le sais pas, je le devine.

« Il y a quelques semaines, j'ai rencontré une vampire … Et contrairement à la plupart de ses semblables, je n'ai ressentit aucune agressivité envers elle, a aucun moment. Je ne sais pas, elle m'avais juste … Intrigué. Tellement qu'inconsciemment, j'ai eu envie de l'approcher. Je saurais pas expliquer pourquoi ni comment, mais il y a une espèce de confiance qui s'est installée immédiatement entre elle et moi, et on s'est dévoilés nos natures sans la moindre hésitation, sans la moindre peur que l'autre nous juge. L'un comme l'autre, on savait qu'on se comprendrait. Et à force de parler avec elle »

« Et pendant qu'on marchait et qu'on parlait, à un moment, on s'est arrêtés, et petit à petit, à force d'être de plus en plus prêts l'un de l'autre, elle m'a embrassé … Et derrière, j'ai récidivé. Après ça, elle m'a fait la suivre jusqu'au labyrinthe du parc et … Bon je te passe les détails hein, je pense que t'as compris. Après ça … Les quelques jours qui suivaient, j'ai pas arrêté de repenser à tout ça. A elle, au faut qu'on se soient embrassés, à la suite … Et j'ai jamais été foutu de sortir ça de mon esprit. Et j'crois bien que j'en ai pas envie. Je l'ai revu quelques fois depuis, on est allés boire un verre ensemble, on a fait deux trois sorties … On a pris quelques photos … On s'est ré embrassés quelques fois. Mais … Je ne sais pas pourquoi, j'ai l'impression qu'il y a quand même une sorte de barrière qui me sépare encore d'elle. Une barrière que j'ai envie d'enfoncer à grands coups de bottes. »

Je baisse mon regard en voyant le chat de Paige venir se frotter dans mes jambes, je passe alors ma main sur sa tête, et il à l'air d'apprécier, alors je l'attrape doucement et je le fais grimper sur mon épaule. Il semble plutôt content. Je continue à lui grattouiller la tête et le cou en reposant mon regard sur Paige.

« J'arrive pas à savoir si c'est juste beaucoup de pulsions … Ou si j'suis vraiment amoureux …  »


Code by Wiise sur Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité




MessageSujet: Re: A best friend knows everything of you. [ft. Thomas A. Jacobs]   Sam 4 Juin - 15:47



A best friend knows everything of you.
ft Thomas A. Jacobs


« Les amis c’est comme les lunettes, ça donne l’air intelligent, mais ça se raye facilement et puis, ça fatigue. Heureusement, des fois on tombe sur des lunettes vraiment cool ! » - Jeux d'enfants.




La jeune sorcière écouta bien attentivement son ami lui parler de cette fameuse vampirette, faisant abstraction de tout le reste. Une lueur d'amusement dans le regard, un sourire en coin incrusté sur son visage poupin, c'était déjà clair dans son esprit avant même que Thomas pose la question.

J'arrive pas à savoir si c'est juste beaucoup de pulsions … Ou si j'suis vraiment amoureux …

Paige éclata de rire au moment même où le loup-garou prononça ces mots. Ce n'était pas un rire moqueur ou méchant, loin de là, son rire cristallin exprimait à cet instant la surprise et une joie intense pour son ami. La surprise parce qu'elle n'aurait jamais cru entre Thomas dire ça un jour, vu tout ce qu'il lui avait raconté, et la joie parce que... Eh bien justement parce qu'elle n'aurait jamais cru entendre Thomas dire ça un jour. Et elle était réellement contente pour son ami, elle ne lui souhaitait que du bonheur.

Néanmoins, Paige restait Paige et elle se sentait obligée de taquiner le loup avec ça. En toute amitié bien sûr, cette histoire était du pain béni ! Un loup épris d'un vampire déjà... Mais Thomas épris d'un vampire, c'était encore plus surprenant ! Le rire de la jeune femme se calma devant un Thomas levant le sourcil en l'air d'incompréhension. La sorcière ventila avec sa main pour se calmer.

Paige – Désolée, c'était plus fort que moi. Donc, Thomas, le loup-garou qui se bat sans remords contre des vampires, qui les tue oklm, est tombé amoureux d'une vampirette qui n'est pas comme toutes les autres ?

Elle lui ébouriffa les cheveux, grand sourire aux lèvres et se mit en tailleur sur son lit, reprenant son sérieux.

Paige – Eh bien, je suppose qu'elle doit en valoir la peine si tu t'intéresses à elle, surtout vu son espèce. Qu'est-ce qui change chez elle des autres vampires ? Tu as une photo ? Elle s'appelle comment ? Dis m'en plus enfin !

Elle lui lança un coussin en pleine poire, quelle idée de lancer une bombe comme ça sans donner plus d'informations ? C'était mal connaître Paige !

[/color]





Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité




MessageSujet: Re: A best friend knows everything of you. [ft. Thomas A. Jacobs]   Mar 21 Juin - 16:13



" A best friend knows everything of you."

« Paige & Thomas »

« Le masque est gardien de secrets. La vérité ne saurait passer outre »

A peine mes derniers mots prononcés que déjà elle éclate de rire … Mais je peux sentir que son rire n'est pas moqueur. Mais alors pourquoi éclater de rire comme ça ? Je lève un sourcil en signe d'incompréhension.

Désolée, c'était plus fort que moi. Donc, Thomas, le loup-garou qui se bat sans remords contre des vampires, qui les tue oklm, est tombé amoureux d'une vampirette qui n'est pas comme toutes les autres ? Eh bien, je suppose qu'elle doit en valoir la peine si tu t'intéresses à elle, surtout vu son espèce. Qu'est-ce qui change chez elle des autres vampires ? Tu as une photo ? Elle s'appelle comment ? Dis m'en plus enfin !

Elle s'amuse d'ailleurs à m'ébouriffer les cheveux et à me balancer un coussin en pleine tronche. Je regarde le coussin qui tombe par terre, puis je lance un long regard silencieux à Paige avant d'attraper le coussin pour lui relancer dans la face.

« Nan mais. Et calme toi deux minutes tu veux ? Je vais te dire ce que tu veux savoir va … Elle s'appelle Lena. Lena Oulianov. Elle est d'origine Russe. Ce qui la change des autres vampires ? C'est simple : c'est tout l'opposé de ces autres monstres. Quand elle doit se nourrir sur quelqu'un, elle fait en sorte que ça soit le moins douloureux possible pour cette personne. Elle ne veut pas blesser. Elle aime aider les gens. C'est … Un ange … Un ange maudit par l'envie du sang … Mais un ange qui a su s'élever au-delà de sa furie sanguinaire, un ange qui a été capable de garder toute la douceur de son être alors qu'on a voulu faire d'elle un monstre … Un être surnaturel parmi nous tous. Oh et oui, j'ai une photo »

Je sortit alors mon téléphone pour montrer à Paige mon fond d'écran. Une photo de Lena et moi, à la sortie de la forêt, en plein coucher de soleil. Je trouve cette photo magnifique. Je trouve Lena magnifique … Je reste quelques longues, longues secondes à fixer cette photo, avant d'en trouver une plus axée sur Lena pour que Paige puisse mieux voir à quoi elle ressemble. Je me passe une main dans les cheveux, les remettant en place après la furie qu'à provoqué la main de Paige.

« D'ailleurs je commence un peu à m'inquiéter. Ça fait quelques jours que je n'ai pas eu de nouvelles de sa part. On devait se voir demain, mais du coup, je ne sais pas si ça va se faire … C'est pas normal. Mais bon, j'essaierais d'aller la voir tout de même, elle a peut-être juste perdu son téléphone après tout, si ça se trouve, je m'inquiète pour rien. »

Je n'ai juste pas envie qu'il lui arrive quoi que ce soit …


Code by Wiise sur Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: A best friend knows everything of you. [ft. Thomas A. Jacobs]   

Revenir en haut Aller en bas
 
A best friend knows everything of you. [ft. Thomas A. Jacobs]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Goodbye my old friend...
» Hey my friend [PV]
» It's a carousel my friend - Défi {Vera}
» Goodbye my friend
» HEAVENSBEE ► hello darkness, my old friend

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Always and Forever ::  :: La Une du Vampire Enchaîné :: Les Archives :: Archives de vos RPs-