AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  S'enregistrerS'enregistrer  

Partagez | 
 

 Dancing with the Devil ; Show me your teeth (ft. Krystal)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Stiles Stilinski
Neutre

avatar

rust and stardust
x Emploi : Etudiant
× Dollars : 70
× Humeur : Sarcastique
× Disponible pour RP :
  • Non

× Messages : 1214

MessageSujet: Dancing with the Devil ; Show me your teeth (ft. Krystal)   Lun 22 Fév - 22:12

Dancing with the Devil ; Show me your teeth × ft. Dark!Adam & Krystal
Les cernes sous les yeux. Des pupilles noires, emplies de ténèbres. Le regard froid d’un tueur. La pâleur cadavérique presque vampirique. Adam Porter. Le même Adam Porter qui, il y a encore quatre ou cinq mois, en arrivant à Mystic Falls, faisait des crises d’angoisse en devant s’adresser à un être humain. Le même Adam Porter qui avait laissé un vampire fuir, ne pouvant se résoudre à le tuer. Le même Adam, aussi doux qu’un agneau, incapable de causer le moindre mal. ‘’Le même’’ ? Non. Ce n’était plus le même. C’était la partie sombre qui venait de prendre le contrôle. Celui qui avait décimé un asile il y a trois ans. Celui qui avait violé Heaven. Celui qui avait blessé à deux reprises Stephane Johnson. Celui qui avait assassiné sa propre mère.
Et qui avait été crée pour annihiler les vampires. La bête de haine, de folie, de douleur, de rancune. Un monstre dont la seule mission était une éradication totale. L’éradication totale d’une espèce de monstre. Une espèce qui ne méritait pas d’exister. Il avait crée pour détruire. Lui aussi ne méritait pas d’exister. Une progéniture puissante, façonnée depuis la naissance. Voilà ce qu’il était ; et sa folie le rendait dangereux. Assez dangereux pour détruire plus qu’il ne le sauverait. Mais ce n’était pas un problème. Les dommages collatéraux n’étaient qu’un détail. C’est bien ce que sa famille lui avait dit. Alors… Il poursuivrait. Adam laisserait sa place à l’autre. Sa vie s’était abattue en un jour ; celui où il était rentré à la Nouvelle-Orléans après avoir parlé à Heaven. Il n’aurait jamais dû, finalement. Il aurait dû rester dans l’ignorance.
Cela l’aurait sauvé d’une vie de souffrance et de haine.

Et c’était aussi un autre Adam qui arpentait les rues de Mystic Falls, la nuit. Seul. Confiant. Pas effrayé, simplement prêt à toute éventualité. Prêt à attaquer. Prêt à se défendre. Prêt à combattre. Il savait pourquoi il avait été crée, il connaissait sa puissance et ses limites. Il y a un mois encore, il aurait pensé ne pas pouvoir affronter un vampire en un contre un, et pensait avoir besoin de l’aide et d’Emma et des Jumeaux Johnson. Maintenant ?
Il allait simplement se servir d’eux pour arriver à ses fins. Il avait appris là-bas. Les Vampires Originels. Les Mikaelson. Mieux valait mettre un point d’attente dans leur attaque sur Rebekah. Enfin, ils pourraient mourir. Leur rôle dans cette histoire était terminé. Stephane avait accéléré la venue de ce nouvel Adam. Celui qui allait apporter le Chaos dans cette ville pour mieux la sauver. Ils avaient accéléré le retour du Prince des Ténèbres. Et avec un sourire mauvais, il continua sa marche presque impériale. Plein d’assurance et de charisme. Y avait-il encore ne serait-ce qu’une partie d’Adam ? Difficile à dire. Il prenait encore parfois le dessus, et parvenait à reprendre le contrôle. Aucun des deux n’avait le contrôle total. Il allait aller au parc. Là-bas, il était sûr de pouvoir rencontrer ce qu’il souhaitait. Il avait une intuition. L’instinct du chasseur, certainement. Il allait fondre sur sa proie sans qu’elle ne s’attende à sa venue.
Sa venue ?
Celle du Sauveur venu purger cette ville du mal.

Il arriva à destination. Le parc. Effroyablement calme et vide. Pas un bruit, hormis celui du vent qui faisait bruisser les feuilles. Il eut un petit sourire : il y a quelques mois, il avait rencontré Svetlana et Stephane dans un contexte similaire. Cette fois-ci, il ne s’allierait pas à la personne qu’il croiserait. Il la tuerait, certainement. Il commença à entendre du bruit. Des pas qui foulaient l’herbe menue du sol. Quelqu’un était là, hormis lui. Il jeta un regard froid dans cette direction, et put l’apercevoir. Une jeune femme, une jeune demoiselle. Elle marchait lentement, la tête tenue entre ses mains. Elle poussa un cri, puis un autre. Hm ? Que lui arrivait-il ? Il s’approcha d’elle, et elle s’arrêta. L’avait-elle vue, ou entendue ? Peu probable, vu son état. Elle semblait complètement perdue, et ne devait pas faire attention au monde réel. Qu’était-ce ? Que lui arrivait-il ? Elle semblait souffrir le martyr. Repoussant ses pulsions meurtrières, il se contenta de la détailler. Elle l’intriguait. Oui, de l’intrigue. C’est ce qui animait son regard. Il s’approcha légèrement. Il entendit un autre cri, mais cela ne venait pas d’elle. Ou plutôt, si. Mais elle ne l’avait pas prononcé. Elle n’avait pas utilisé sa voix. Elle venait de l’entendre, et Adam l’avait entendu aussi, grâce à ses dons. Elle était littéralement en train de péter un plomb. Et il était relié à elle. Pourquoi ? A cause de quoi ? A cause de son propre état, sûrement. Deux personnalités dans un seul corps, deux personnes. Deux personnes qui ne se souvenaient pas de ce que l’autre avait fait et se réveillait à des moments aléatoires. Ils échangeaient leurs places sans jamais le remarquer. Leurs deux esprits – celui d’Adam et de la fille – semblaient communiquer. C’était presque beau.

Dans ce cas, pouvait-elle entendre ce que lui entendait ?

Ce fut bientôt un ballet de cris et d’hurlements. La folie de l’un déteignait sur l’autre. C’était beau et effrayant à la fois. Sans qu’elle le regarde, elle jouait sur lui. Et sans ouvrir la bouche, il lui faisait entendre toutes sortes de choses. La comédie macabre dura un instant, jusqu’à ce qu’elle sembla se calmer. Elle leva le visage, et regarda Adam, droit dans les yeux. Elle avait gardé ses mains sur son visage. Et elle avait l’air toujours aussi perdue.


« Calmée ? »

Il esquissa un sourire mauvais.

« La suite va être très intéressante… » une lueur perverse et malsaine lui traversa le regard. Peu importe qui elle soit – une sorcière, une vampire, une louve. Il l’avait trouvé intéressante, et ils avaient communié.

Il allait jouer avec elle. Et son esprit allait s’amuser. Oui…
code by lizzou × gifs by tumblr

________________________________



“ Normal people have no idea how beautiful darkness is. ”

My Girls ♥:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Krystal Snyder
La Résistance

avatar


× Dollars : 164
× Humeur : Stréssée
× Disponible pour RP :
  • Non

× Messages : 87

MessageSujet: Re: Dancing with the Devil ; Show me your teeth (ft. Krystal)   Lun 22 Fév - 23:28



Dancing with the devil ; Show me your teethLa vie est faite de choix : Oui ou non. Continuer ou abandonner. Se relever ou rester à terre. Certains choix comptent plus que d’autres : aimer ou haïr. Être un héros ou un lâche. Se battre ou se rendre. Vivre ou mourir. Je vais le répéter une dernière fois, pour ceux qui en douteraient encore... La vie est faite de choix. Vivre ou mourir, le choix le plus important, mais la décision nous appartient rarement. ( Breaking Benjamin → Dance with the devil )
Quelques mois quelle s'était enfuit de l'association Augustine. Elle gouttait enfin a la liberté aprés des années d'enfermement, de tests douloureux, de pleurs, de souffrance. De survit. Oui, de survit. 8 ans quelle survivait. Mais au fond, qu'est ce que la survit lorsqu'il nous reste l'eternité ? Une vie infinie, sans limite, a fuir ses pires cauchemars, ses démons. Mais, aprés tout, son pire ennemie n'était pas elle même ?
Krystal Snyder. Vampire. Atteinte de schizophrénie. Poursuivit par de vieux démons. Son esprit vide de tout sens, l'affaiblissait de jour en jour sans pour autant réussir a la tuer. Une vie de désastre. L'immortalité en elle, pour revivre ce manège infernal. Pour toujours. Et a jamais.
On ne peut pas liquider les souvenirs d’un simple coup de balai. Ils restent en nous, tapis dans l’ombre, attendant le moment propice pour ressurgir avec une force décuplée. Une force d'autant plus décuplée lorsque l'on est un vampire.
Les souvenirs nous minent, ils nous tuent à petit feu. Krystal était enchainée aux ruines d’un passé qui l'avait déjà suffisamment abîmé. Mais pas assez, répliquait le destin.
Je n'ai pas choisis cette vie.
Je n'ai pas choisis de mourir.
Je n'ai pas choisis d'être un vampire.
Je n'ai pas choisis d'en payer le prix.

Le prix... la mort est semblable a une dette. Une dette que l'on ne paye qu'une fois. Ou toute une vie lorsque l'on est un vampire.

Krystal courrait a travers la nuit comme si le diable lui même était a ses trousses. Lorsque l'on vivait en enfer, il était logique de rencontrer Satan. Celui ci vivait a son chevet depuis sa transformation. Il portait le nom de "Ross", avait le visage de son grand père.
Tu ne peux échapper a ton destin Krystal. Tu ne peux échapper a ton destin Krystal. Tu ne peux échapper a ton destin Krystal... Murmurait une voix a l'intérieur de sa tête. Un murmure assourdissant.

- Sors de ma tête !! Hurla elle a travers la ville.

Haletante, les yeux injecté de sang, elle tenta la course du vampire mais ne réussit qu'a percuter un mur de plein fouet. Durant toutes ces années d'Augustine, la vampire n'avait jamais vraiment pu se servir de ses pouvoirs vampiriques. elle tomba en arrière mais fut rattrapée juste a temps par des bras.

- Tu ne peux échapper a ton destin Krystal...

La jeune femme, les larmes aux yeux, poussa un cris de surprise et s'empressa de se degager de l'étreinte imaginaire de son grand père, qui pour elle était bien réel. Elle pouvait sentir son souffle sur son visage, la froideur de ses mains, la chaleur de son corps.
Sa fuite la mena tout droit au parc de Mystic Fall's ou elle ralentit l'allure. Elle avait semé son poursuivant. Krystal s'autorisa un instant de répis, sentant monter la crise de larme.
Augustine t'attend...
Elle avait semé son grand père. Mais pas les voix. Krystal prit son visage entre ses mains et poussa un hurlement de détresse.
Depuis sa transformation, ses crises de schizophrénie prenait des proportions assez effrayantes. Un simple humain n'y aurait pas survecu.
Nous avons besoin de cobaye...
Un hurlement infinie transperca la nuit. Puis plus rien. Le vide. Un silence assourdissant.
Krystal ravala un sanglot puis regarda autour d'elle, sentant une présence. Elle pouvait déjà entendre la respiration de l'individu a travers ses oreilles hyper sensible. Son niveau de panique monta d'un cran.
Puis un autre cris vint résonner a l'intérieur de son crane, provoquant un mouvement de recul de la part de la vampire. Ce cris intérieur ne lui appartenait pas. Puis un autre suivit. Et encore un autre. La folie a l'état pur. Brut.
Puis ce ballet incessant s'arréta net. Krystal poussa un soupir de soulagement.
Ce que l'on pouvait lire dans son regard aurait été capable d'ébranler l'incrédulité de Satan lui même.
Ses yeux se posérent sur une silhouette non loin d'elle. Elle trésaillit.

- Calmée ?  La suite va être très intéressante…

Krystal avala difficilement sa salive. C'était difficile a admettre mais elle cru reconnaitre la voix dans sa tête l'instant d'avant. Le propriétaire des cris qui ne lui appartenait pas.
L'espace d'un instant, elle crut que cet homme était là pour lui venir en aide. Elle se trompait...

- Vous... vous allez m'aider n'est ce pas ? Il va me tuer si on ne fait rien. Il... il me poursuit !

"Il". Son grand père. Sa voix désemparée tremblait.
Pourtant, elle préféra ne pas prendre le risque de s'approcher de l'individu en face d'elle, craignant de ne pas savoir controler ses pulsions de vampire. Elle avait déjà assez de problèmes ce soir. Et ce n'était que le début...

© 2981 12289 0

________________________________




She exists as in dreams. She has no sense of reality. She gets nervous because people are always interrupting her daydreams. — Clarice Lispector.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Stiles Stilinski
Neutre

avatar

rust and stardust
x Emploi : Etudiant
× Dollars : 70
× Humeur : Sarcastique
× Disponible pour RP :
  • Non

× Messages : 1214

MessageSujet: Re: Dancing with the Devil ; Show me your teeth (ft. Krystal)   Mar 23 Fév - 0:42

Dancing with the Devil ; Show me your teeth × ft. Dark!Adam & Krystal
C’était bien la même voix. La voix des cris. Celle qu’il avait entendu autour d’eux. Elle était aussi folle que lui. Magnifique. Leur folie communiquait. Quel spectacle troublant – et pourtant charmant. Il sentait qu’il allait pouvoir s’amuser avec la demoiselle. Cela allait être si drôle. Elle était là, dans toute sa fragilité, dans toute son innocence. Elle était si candide, si attendrissante – et si… Appétissante. Adam réfléchit un instant, et il s’approcha d’elle. ‘’Il’’ va la tuer ? Oh, ma pauvre. Ce ‘’Il’’ n’est pas celui que tu crois, crois-moi. Et il vaudrait mieux pour ta survie que tu t’éloignes de la créature des ténèbres se tenant devant toi…
Il s’approcha, tout doucement, et prit un sourire rassurant. Il tendit les bras en avant, et prit un air impliqué. Intéressé. Comme s’il souhaiter l’aider. Comme s’il voulait son bien-être. Non, ma petite ; l’homme devant toi ne désirait que son propre bien-être. Et tu allais l’aider à satisfaire son appétence. Il ne faudrait pas bien longtemps. Il n’aurait pas à te briser avant : tu l’étais déjà bien assez. Il allait jouer avec toi, il allait te faire souffrir, et il allait t’achever ; et dans tout ça, tu allais le faire rire. Lui donner du plaisir. Dans sa forme la plus primitive et plus bestiale.
Tu avais devant toi un animal sauvage, une bête féroce. Mais, ça, tu ne pouvais pas t’en douter. Non. Pas avec ce sourire. Pas avec ce regard. Cet homme ne pouvait être mauvais. Regarde-le. Ses dons d’acteurs, son sourire, son charme. Il avait l’air d’un bisounours. D’un homme parfait, de celui qui allait t’aider, celui qui allait empêcher ta crise. Oh, oui, il avait l’air tout à fait normal… Et dans cet état-là, tu ne pouvais pas sentir l’impulsion sanguine dans son regard. Son envie de meurtre.


« Oui. Ne vous en faites pas… Je suis là pour vous aider. Je vous ai entendu crier… Je suis là, ne vous en faites pas. Vous pouvez avoir confiance en moi. »

Il déglutit, et s’approcha tout doucement d’elle. Une allure de sauveur. Celui du policier ou du pompier s’approchant pour empêcher un dépressif de faire une connerie. Il n’était plus qu’à quelques mètres, quelques pas maintenant. La calmer, lui donner l’impression que tout allait bien. Que tout allait pour le mieux. Puis s’amuser d’elle. La détruire, plus qu’elle ne l’était déjà. La goûter, se délecter de ses larmes, de ses tremblements de terreur, entendre ses tympans siffler après les rugissements qu’elle pousserait. Et la voir tomber au sol, inanimée. Oh… Oui… Il allait s’en donner cœur joie.
Il n’était plus très loin. Même très proche. Et il pouvait l’entendre respirer de façon erratique. Stressée. Anxieuse. Nerveuse. Oui. Il avait trop connu cet état ; il avait trop vu l’autre Adam souffrir de ça. Il savait comment la calmer. Comment ne pas la brusquer. Comment la ramener de son côté. Il savait exactement tout ce qu’il devait faire. Et il avait déjà tout prévu – comme un joueur d’échecs, planifiant le moindre mouvement. Il lui prit la main, tout doucement, frottant son pouce sur sa douce peau. Elle était magnifique. C’en était presque perturbant.


« Tout va bien. Tout va bien. Nous ne sommes que deux. Personne d’autre n’est là. »

Ils n’étaient que deux. Mais il savait qu’elle pouvait voir autre chose. Pouvait sentir autre chose. Il voulait sentir ce qu’elle ressentait, il voulait savoir, il voulait être en elle. Il se rapprocha encore, de plus en plus. Elle était perdue. La pauvre. Il ressentait toutes ses pulsions émaner d’elle. Il entendait son cœur battre. Si fort. Si rapidement. Et il voulait l’entendre encore plus. Il ne savait pas ce dont elle avait peur. Il ne savait pas ce qu’elle voyait. Il en était jaloux. Il aurait aimé voir, il aurait aimé tout ressentir. Quelle folie. Mais quelle agréable folie. Tout ce qu’il voulait, c’était la détruire. Il voulait la dévorer. Mais il s’était intéressé d’elle. Il la laisserait peut-être survivre, cette fois. Si elle en était capable. Si elle pouvait résister. Et si elle résistait, alors elle serait assez intéressante pour qu’il l’épargne, et joue avec elle une autre fois. Oui. Il allait la tester. Allait-elle être un divertissement suffisant pour sa soirée ? Il l’espérait, et pour lui, et pour elle. S’il était en pleine possession de ses moyens et des pouvoirs magiques, bien encré dans le corps d’Adam, il ne voulait pas perdre son temps à chercher une deuxième proie.
Alors, il espérait qu’elle vaille le coup.

Il se concentra un instant, puis la pris dans ses bras. De là, il susurra quelque chose à son oreille, tout doucement, en français et avec un accent impeccable, canalisant sa puissance magique.


« Ô, porte de l’âme, porte de l’esprit, porte de la lucidité… Ouvre-toi ; cède-moi, laisse-moi entrer. »

Et en instant, une illusion. Si réelle et si vivace. Pour elle, Adam venait de disparaître. Elle était seule. Incroyablement seule. Jusqu’à ce qu’Il n’arrive. Et qu’il ne l’attaque.

Il s’écarta de quelques pas, assistant à la scène avec un sourire si mesquin et un rictus si dangereux. Adam n’était pas là ; pas ce soir. Il allait en profiter.
code by lizzou × gifs by tumblr

________________________________



“ Normal people have no idea how beautiful darkness is. ”

My Girls ♥:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Krystal Snyder
La Résistance

avatar


× Dollars : 164
× Humeur : Stréssée
× Disponible pour RP :
  • Non

× Messages : 87

MessageSujet: Re: Dancing with the Devil ; Show me your teeth (ft. Krystal)   Mar 23 Fév - 12:42



Dancing with the devil ; Show me your teethLa vie est faite de choix : Oui ou non. Continuer ou abandonner. Se relever ou rester à terre. Certains choix comptent plus que d’autres : aimer ou haïr. Être un héros ou un lâche. Se battre ou se rendre. Vivre ou mourir. Je vais le répéter une dernière fois, pour ceux qui en douteraient encore... La vie est faite de choix. Vivre ou mourir, le choix le plus important, mais la décision nous appartient rarement. ( Breaking Benjamin → Dance with the devil )
8 ans. 8 putain d'années ou on l'avait poussé dans le vide et quelle essayait de se cramponner au bord. 8 ans qu'on l'avait abandonnée. Plus d'amis, de famille. Le néant. Seule avec elle même et ses visions. Une orpheline du destin.
L"apparition de l'homme était comme une main tendu a travers la tempête. Enfin, de l'aide.
Ses lèvres se scellent. Krystal ferme les paupières une demi-seconde et l'on pouvait s'emerveiller des gouttes d’eau chaude prises au piège de ses long cils. Des cristaux forgés par la souffrance d'une vie de désastre.
La vampire laissa s'échapper une larme.
Ont lui avait tout pris. Sa vie. Son avenir. Sa santé mentale. Personne pour la sortir de cet enfer ou elle coulait a pic enchainée a des souvenirs qui l'entrainait au fond chaques jours un peu plus. Un abyme infinie. La lumière était bien loin.
Alors si cet homme lui tendait la main, il fallait la prendre sans hésitation au risque de la voir s'évanouir dans la nuit. Elle ne laisserait pas cette chance infime se perdre.
Si seulement elle savait...

-Oui. Ne vous en faites pas… Je suis là pour vous aider. Je vous ai entendu crier… Je suis là, ne vous en faites pas. Vous pouvez avoir confiance en moi.

C'était presque magnifique. Voir cet homme s'approcher d'elle lui offrant tout son amour était presque inimaginable pour elle.
Tout va bien. Il va me sauver. Il va m'aider a reprendre le court de ma vie.
Il réussit même a lui arracher un petit sourire, ce fut presque douloureux pour elle mais elle l'avait fait.
Ses bras tendus en direction de la vampire lui donnèrent envie de courir s'y blottir, de sentir enfin la chaleur de quelqu'un l'envelopper, la protéger. Se sentir enfin en sécurité.

-  Tout va bien. Tout va bien. Nous ne sommes que deux. Personne d’autre n’est là.

Le contact de sa main sur sa peau manqua de la faire défaillir.
Enfin.
Son contact faillit lui bruler la main, ressantant toutes ses émotions multiplié par 100. C'était effrayant et incroyable a la fois.
Enfin il l'a prit dans ses bras la faisant éclater en sanglot. Des années que personne ne l'avait prise dans ses bras.  Son visage se plaqua contre sa poitrine, et le monde devient soudain plus éclatant, plus beau. Le monde signifiait soudain quelque chose pour elle, l'existence éventuelle d'une humanité. tout l'univers se figeait et tournait dans l'autre sens. L'éventuelle possibilité de démarrer une nouvelle vie.
Mais comme chaques fois quelle se laissait allé a ses émotions, une catastrophe se produisait. Quelque chose se mit a bruler en elle et une douleur lançante se répercuta dans sa machoire. Krystal poussa un râle quelle tenta de camoufler. Des veines bleutés se creusérent sur son visage.
Boum.
Boum.
Boum...

Le coeur de l'homme retentissait a travers son corps tellement fort quelle n'entendit pas les paroles de celui ci qui se perdirent de le boucan provoqué par l'afflux de sang.
Puis la vampire releva la tête, canine sortit. La surprise se lu sur son visage. L'homme avait disparu. Avait elle encore eu une hallucination ? Il était pourtant si réel. Si entreprenant...
Son espoir se brisa en mille morceau. Sa naiveté allait finir par la tuer. Elle était resté une jeune fille de 18 ans.
Krystal caressa ses canines et poussa un nouveau râle. C'était trop tard, le monstre était déclenché...
Elle tourna sur elle même, désemparée, le besoin de sang se faisait de plus en plus ressentir.

- Du sang... aidez moi...

Krystal avait gardé sa voix d'adolescente de 18 ans. L'innocence dans ses cordes vocales. La vampire se laissa choir au sol, laissant couler les larmes sur les cillons tracés sous ses yeux. Elle aurait aimé mourir a cet instant précis. Difficile lorsque l'on est immortel...

© 2981 12289 0

________________________________




She exists as in dreams. She has no sense of reality. She gets nervous because people are always interrupting her daydreams. — Clarice Lispector.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Stiles Stilinski
Neutre

avatar

rust and stardust
x Emploi : Etudiant
× Dollars : 70
× Humeur : Sarcastique
× Disponible pour RP :
  • Non

× Messages : 1214

MessageSujet: Re: Dancing with the Devil ; Show me your teeth (ft. Krystal)   Mar 12 Avr - 0:20

Dancing with the Devil ; Show me your teeth

ft. Krysty

« Chaos is coming again. »
Hurle, petit monstre. Fais entendre la voix du Démon. Prie pour qu’on vienne t’aider, et qu’on vienne te sauver. La créature en face de toi ne compte pas te laisser saine et sauve. Tu n’es qu’un enfant face à sa cruauté. Tu es une victime du destin, un enfant façonné en monstre ; il est né dans les ténèbres les plus pures, les plus profondes, et est né pour apporter la mort. Fuis, crie, appelle à l’aide, avant qu’il ne sorte les crocs pour t’abattre, avant qu’il ne t’engloutisse en une seule fois. Avant qu’il ne cesse de te voir comme un jouet, une façon pour lui de s’amuser. Si tu cesses d’être une source de distraction, tu disparaîtras à l’instant-même. Concentre-toi, respire, et frappe. Avec résolution et précision. Avec l’envie de tuer. Si tu ne souhaites pas tuer, tu seras tuée. L’envie de se battre ne suffit pas pour affronter quelqu’un comme Lui. Il faut devenir un véritable monstre, sans quoi il t’écrasera sans remord et sans difficulté.
Tu marches désemparée, désormais seule – au moins en apparence. Il a disparu. Tu es seule, encore une fois. Personne n’entend tes cris : cela te rend folle. Plus folle encore que tu ne pouvais l’être. Cela pourrait te rassurer, un peu : tu n’es pas encore complètement folle. Tu peux sombrer encore plus dans les ténèbres. Tu peux te rapprocher de l’incarnation du mal que tu avais sous les yeux il y a encore quelques secondes. Bientôt une minute. Ton cœur qui ne bat plus aurait du mal à suivre du rythme si tu étais encore humaine. Le sien ? Tu peux l’entendre, telle une horloge mal réglée, faisant le même bruit, toutes les secondes. Et tu entends cette fréquence s’accélérer. Sa respiration s’accélère. Pourquoi ? L’excitation. L’excitation de la chasse. La soif de sang. Il a envie de prendre la vie ; encore plus alors que tes crocs viennent d’apparaître par mégarde.

« Tu n’es qu’une de ces créatures. Parfait. Tu ferais un parfait premier encas avant les Originels. »

Tu as pu entendre sa voix, certainement. Sa voix grave, suave et douce. Presque celle d’un séducteur. Celle du leader en qui on a confiance. Bien différente de celle du Adam d’origine. Mais ça, tu n’en n’avais aucune idée. Pour toi, il n’est que l’homme apparu il y a deux minutes. Celui qui t’a pris dans ses bras, t’as rassuré… Avant de s’en prendre violemment à toi, et de détruire absolument tous tes espoirs. Un monstre jouant avec les sentiments d’une personne déjà atteinte. Il t’entend murmurer ta demande. Du sang ? Tu vas en avoir.
Il s’approche de toi, alors que tu es encore en train de rêver. Il sort quelque chose de son manteau : une dague. Mal nettoyée ; on peut encore apercevoir quelques traces dessus. Des traces de sang. Un souvenir de la Nouvelle-Orléans. Il a un rictus mauvais à cette pensée : un rictus que tu ne vois pas, et dont tu n’aurais pu comprendre la signification. Tu aurais pu frissonner, et avoir peur. On ne pouvait sentir que la démence dans cet être et dans ce sourire, dans ces lèvres étirées. Il se saisit de la dague de la main droite, et passa doucement la dague sur son index et son majeur gauche. Il saignait à peine, mais ce fut suffisant pour que tu captes l’odeur métallique que tu aimais tant. Même dans l’illusion, tu étais capable de sentir cette odeur, pauvre droguée que tu es.
Il entre ses doigts dans ta bouche, et dès que tu sens le contact du sang sur ta langue, tu ne peux t’empêcher de lécher et d’avaler. Il te fixe dans une expression mêlant fascination, mépris et dégoût. Alors que tu sembles en demander plus, les yeux emplis de haine, il rentre avec violence ses doigts jusqu’au fond de ta bouche, dans ta gorge, te faisant reculer avec l’envie de vomir.

Il te regarde te répandre contre le sol tout en s’écartant un peu, et frotte ses doigts sur un mouchoir qu’il vient de sortir. Son expression de dédain est suffisante pour que tu comprennes qu’il n’est plus le même homme – et tu peux même comprendre qu’il est celui qui vient de causer cette souffrance que tu as ressentie durant cette dernière minute. Il dissipe l’illusion d’un simple claquement de doigt que tu entends résonner une dizaine de fois dans ton crâne ; puis tu le vois apparaître, petit à petit. Sa silhouette se forme du vide lui-même.

« J’espère que ton repas t’a plu, gamine. Ce sera ton dernier. »

Et le ton de sa voix te fit comprendre qu’il n’était pas l’homme qu’il faisait semble d’être.

code by ORICYA.



Spoiler:
 

________________________________



“ Normal people have no idea how beautiful darkness is. ”

My Girls ♥:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Krystal Snyder
La Résistance

avatar


× Dollars : 164
× Humeur : Stréssée
× Disponible pour RP :
  • Non

× Messages : 87

MessageSujet: Re: Dancing with the Devil ; Show me your teeth (ft. Krystal)   Jeu 14 Avr - 22:28



Dancing with the devil ; Show me your teethLa vie est faite de choix : Oui ou non. Continuer ou abandonner. Se relever ou rester à terre. Certains choix comptent plus que d’autres : aimer ou haïr. Être un héros ou un lâche. Se battre ou se rendre. Vivre ou mourir. Je vais le répéter une dernière fois, pour ceux qui en douteraient encore... La vie est faite de choix. Vivre ou mourir, le choix le plus important, mais la décision nous appartient rarement. ( Breaking Benjamin → Dance with the devil )
Pourquoi ?
Simplement comprendre.
Pourquoi ? Pourquoi le sort s'acharnait il sur elle encore. Encore. Et encore.
Pourquoi ?
Elle voulait croire en la vie. Contrer ce putain de destin. De force.
Rien ne se fait de force.

Elle pensait avoir enfin trouvé la paix dans les bras de cet homme. L'instant d'aprés c'est l'enfer qui s'ouvre une nouvelle fois a elle.
Son parfum boisé, son corps musclé, ses bras protecteurs, sa voix apaisante. Krystal aurait tout donné pour que jamais ne se brise cette étreinte. Enfouir un peu plus son visage sur son torse. Krystal aurait donné son immortalité pour revivre un tel instant. Elle qui n'avait jamais vécu ça, depuis tant d'années.
Ne vous en faites pas… Je suis là pour vous aider.
Ne vous en faites pas…
Elle déglutit.
Je suis là pour vous aider.
Il est là. Les mains de Krystal se crispent sur du vide. Son cerveau se vidange complètement pour se remplir de panique. Elle ne pense plus à rien. Sauf à lui. Et à la mort. Elle coule à pic au fond d'une mer déchainée avec pour seule compagnie, une peur infinie. Viscérale. Elle ne le voit pas, elle le sent. Elle entend même sa respiration régulière. Celui de l'ennemi.
Il ne lui viendra pas en aide. Comme tout les autres. Il est là pour l'achever. Chaques minutes l'anéantissent encore un peu plus. Chaques secondes la tue a petit feu.
Si il n'est pas là pour la sauver de ce cauchemar alors pourquoi est il ici ?
Un seul mot tambourine dans son esprit comme si sa propre âme était en train de se retourner contre elle a coup de matraque.
Une douleur immense. Une seule signification.
Augustine.

- Tu n’es qu’une de ces créatures. Parfait. Tu ferais un parfait premier encas avant les Originels.

Cette envie de sang est en train de lui faire littéralement péter les plombs. Comme cette fois ou on l'avait laissé pourir a l'Augustine sans une seule dose de sang durant plusieurs jours.
C'est un test. Qu'ils disaient.
Un test qui avait bien faillit lui couter la vie une nouvelle fois.
Elle qui n'aspirait qu'a mourir depuis tant d'année sans jamais avoir la force d'exécuter ses désirs. On avait passé sa vie a lui offrir des images de ce que pouvait représenter la mort pour elle. Une libération. Sans jamais lui donner la possibilité de l'atteindre.
C'était comme offrir un magnifique cadeau a un enfant et lui dire qu'il n'aurait droit seulement qu'au papier cadeau qui avait servit a l'emballer.
La peur est avec elle, incrustée dans sa peau. Elle coule dans ses veines, bat dans ses tempes. Elle vit là. Depuis bien trop longtemps.

Son besoin de sang lui déchire la machoire, si bien quelle pourrait presque sentir sa peau fragile se figer sous l'effet du manque.
Krystal ne cesse de gémir. Abrutit par ses envies, la tête lui tourne. Le monde tourne.
Le regard de la jeune vampire s'assombrit, ses veines sur son visage se creusent un peu plus. La douleur lancinante dans ses canines s'accroit. Une odeur de sang vint lui chatouiller les narines. Instinctivement elle se redresse.
L'homme est réapparu. Et il saigne.
Cette infame vie lui offrirait elle un présent ?
Un sourire se fige un instant sur le visage vampirique de Krystal. Mais il disparait bien vite. Manque cruel d'entraînement, courbatures garanties.
La vie lui offre un cadeau. oui. Un cadeau empoisonné.
Elle n'a pas besoin de venir a lui, c'est lui qui vient a elle. Son doigts se fraye un chemin jusqu'a sa bouche. Du sang. Enfin.
Telle une drogué en manque, Krystal savoure chaques gouttes comme si c'était la dernière, sentant la douleur dans sa machoire s'apaiser au fur et a mesure quelle boit.
Elle s'accroche au bras de l'homme pour mieux lui pomper son sang mais soudainement son doigts plonge dans sa gorge puis disparait, laissant la vampire vomir a ses pieds tout le sang quelle venait de boire.  

- J’espère que ton repas t’a plu, gamine. Ce sera ton dernier.

Désemparée, la jeune femme regarde la flaque de sang a ses pieds quelle vient de rendre tout en hoquetant. Presque enragée par cette drogue, elle émis un grognement bestial et cherche des yeux la cause de son malheur.
Elle hurle.

- Qui êtes vous ?!

La fièvre lui monte a la tête, elle cherche des yeux a une vitesse fulgurante la silhouette qui semble encore avoir disparu.
Augustine.

- Je n'y retournerai pas ! Tu me touches.. je te tue !

Elle semble ne plus controler ce flot de paroles incessant, comme si ses cordes vocales ne lui apartenait plus. Sa voix a durcit. Sa colère domine la peur. Sa faim domine la colère.
Sa tête bascule en arrière. Krystal hurle a la mort.
Quelqu'un ne survivra pas a cette confrontation...


© 2981 12289 0


Spoiler:
 

________________________________




She exists as in dreams. She has no sense of reality. She gets nervous because people are always interrupting her daydreams. — Clarice Lispector.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Dancing with the Devil ; Show me your teeth (ft. Krystal)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dancing with the Devil ; Show me your teeth (ft. Krystal)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» SHOW ME YOUR TEETH.
» The Hillywood Show
» Retro Taco Show.
» Rétro Taco Show 2011.
» Armée démon best of show peinture Throne Of Skulls

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Always and Forever ::  :: Mystic Falls - Quartier Résidentiel :: Le Parc-