AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  S'enregistrerS'enregistrer  

Partagez | 
 

 Au crépuscule de l'indécision. ► Feat Maxwell Snyder

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Xander Syrus
L'Agence

avatar


x Emploi : Agent de police
× Dollars : 228
× Humeur : Défiant
× Disponible pour RP :
  • Oui

× Messages : 926

MessageSujet: Au crépuscule de l'indécision. ► Feat Maxwell Snyder   Lun 15 Fév - 17:47



Au crépuscule de l'indécisionLe paradis ou l’enfer, personne ne sait ou nous allons. La seul chose que l’on peut dire c’est qu’il y a des moments qui nous emmènent ailleurs, des moments de paradis sur terre. Et peut-être que pour l’instant c’est tout ce que l’on a besoin de savoir. ( Oublie moi → Coeur de pirate )

Une soirée sous le signe de la fraicheur. Il était environ 21h et une brise légére balayait les environs. Une feuille tomba d'un arbre et dégringola dans une chute vertigineuse puis finit sa course dans le cour d'eau, formant de petites vaguelettes a l'infini qui disparurent sous la lumière des lampadaires.
Svetlana posa ses avants bras sur le rebord du pont Wickery, le regard dans le vide.
La sorcière avait ressentit le besoin de s'éloigner du cocon familial pour réfléchir tranquillement. Son frère, Stéphane avait tendance a un peu trop réfléchir et prendre des décisions a sa place ces temps ci. Comme par exemple refuser d'allé voir un psychologue pour parler de ses problèmes comme lui avait conseillé le docteur Maxwell. Une petite semaine auparavant, Johnson avait retrouvé un vieil ami en se rendant a l'hopital pour des maux de tête suite a des rêves ou elle voyait sa soeur Anyssa. Depuis, elle n'avait cessé de penser a ses paroles... et , avouons le, le petit sourire du jeune homme avait eu son petit effet. Svetlana était plus ou moins en couple avec son frère mais l'on pouvait difficilement oublier un homme comme Maxwell Snyder.
La voila donc, seule au milieu du pont Wickery a ressasser de vieilles paroles et de vieux souvenirs, comme souvent depuis quelle était arrivée dans cette ville. Tout les chemins n'avait menés qu'a des doutes.
Et Anyssa qui continuait a hanter ses rêves. Cette nuit elle lui avait parlé. Elle lui avait dit quelle lui manquait, que vivre de l'autre coté était dur sans elle et Stéphane.
Maman t'embrasse...
La dernière phrase de sa défunte soeur résonna dans sa tête, provoquant une crise de larmes. Le coeur lourd, Svetlana fit quelques pas pour se calmer, prenant de grandes inspirations pour évacuer cette bouffée de mélancolie et de chagrin. Tout ce quelle avait besoin en ce moment même était d'une épaule sur laquelle pleurer, des bras dans lesquelles elle pourrait être en sécurité et réconfortée.
La sorcière avait l'impression que même Stéphane s'éloignait d'elle et n'était plus aussi présent qu'avant. Il était juste omnibulé par sa traque vampiresque. Il en oubliait tout le restes. Il en oubliait Svetlana.
Elle avait préféré ne pas raconter a son jumeau ce qu'il s'était passé avec Tennessee et Lorenzo, refusant que cette histoire ne finisse en éfusion de sang.
Svetlana sécha ses larmes d'un revers de la main, poussa un profond soupire puis tourna les talons, s'apprétant a retourner chez elle. Johnson s'arréta net. Elle dévisagea avec prudence la silhouette qui se trouvait en face d'elle, a quelques metres.

- Maxwell ?

La surprise se lu sur son visage. Qu'est ce que le médecin pouvait bien fabriquer ici a l'heure ou la majorité de la population regarde un bon film a la télé ou sort prendre un verre dans un bar.
Svetlana lui offrit un sourire timide, éspérant secrétement que son ami ne l'ai pas vu pleurer.

- Qu'est ce que tu fais ici ? 

Curieux qu'il apparaisse juste au moment ou Svetlana pensait a lui.

© 2981 12289 0

________________________________


I don't want to die alone@Nymeria


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité




MessageSujet: Re: Au crépuscule de l'indécision. ► Feat Maxwell Snyder   Sam 20 Fév - 20:16

Au crépuscule de l'indécision

ft. Maxwell et Svetlana


« Crazy In Love »
La nuit avait toujours quelque chose de magique. La lune qui régnait sur les cieux baignait les terres d’un voile nacré, dessinant les ombres dans des nuances d’obscurité et de mystère. L’ambiance presque mystique ne laissait personne indifférent, offrant cette sensation d’être tout à coup dans un tout autre monde. Maxwell décida d’en profiter pour se vider l’esprit autant que possible. Le véritable repos n’avait plus sa place dans son horaire. Ses recherches lui prenaient énormément de temps et d’énergie. Résultat, il lui arrivait de somnoler entre deux patients migraineux ou grippés. Pour reprendre un peu ses vieilles habitudes, le jeune médecin avait choisit d’aller courir quelques kilomètres pour empêcher son corps de rouiller. Avant d’arriver dans cette ville particulière, il aimait vraiment faire du sport, prendre soin de son corps lui donnait l’illusion agréable de repousser la maladie de quelques années. Maintenant, il devait bien avouer avoir vraiment du mal à équilibrer ses journées.

Avec une playlist composée de chansons et musiques rythmées et motivantes, Maxwell se mit en quête d’endorphines, courant quelques kilomètres, regrettant bien assez vite d’avoir délaissé l’activité physique ces derniers temps, se promettant comme tant d’autres de reprendre bien vite. Ses pas l’emmenèrent à la lisière de la forêt puis aux bords du lac, la diversité des paysages lui donnait encore plus envie de continuer malgré les goutes de sueurs qui perlaient. Malgré le froid de cette soirée de février, il n’avait qu’un jogging et un tee-shirt à longues manches, courir à une certaine vitesse permettait à son corps de garder une chaleur nécessaire.

En arrivant au pont Wickery, il commençait à se dire qu’il n’allait plus tarder à rentrer, assez satisfait de sa soirée. Quelque chose attira son attention ou plutôt quelqu’un. De loin il distingua une silhouette féminine étrangement proche du rebord. Soit il s’agissait d’une demoiselle préférant la solitude de la nuit pour observer le courant meurtrier vingt mètres plus bas, soit il risquait d’interrompre une suicidaire. Après  tout, il ne doutait absolument pas du caractère définitif de ce genre de chute. A pas lents, il s’approcha, curieux. Elle se retourna vers celui qui visiblement n’avait pas été assez distrait.

- Maxwell ?

Les lampadaires diffusèrent une douce lumière lui permettant de reconnaître la jeune femme. Il la connaissait depuis quelques années mais, l’avait perdue de vue presque autant avant de la recroiser presque par hasard une semaine plus tôt lors d’une consultation à l’hôpital de la ville. Svetlana était venue pour des maux de tête dont la cause était bien plus complexe que ceux qu’on voyait plus régulièrement. La lumière en cette nuit était particulière mais, il voyait dans ses traits qu’elle n’avait pas l’air d’une humeur particulièrement joyeuse.

- Qu'est ce que tu fais ici ?

Le jeune homme eut un sourire. La question devrait surtout être dans l’autre sens puisque la jeune femme ne semblait pas du tout être là pour une quelconque activité physique. Quant à lui, il commençait à refroidir, regrettant de ne pas avoir emporté avec lui un pull plus épais en vue d’une certaine pause. Les quelques perles de sueur se transformaient en flocons de glace et son tee-shirt pas assez épais lui semblait  ne pas le protéger du tout, comme s’il était nu.

« Je profite de la soirée pour courir un peu. Et toi ? »

Il ne se permit pas de faire de remarques parce qu’il n’était pas sûr de correctement interpréter le visage de Svetlana et ne voulait pas mettre les pieds dans le plat.


code by ORICYA.

Revenir en haut Aller en bas

Xander Syrus
L'Agence

avatar


x Emploi : Agent de police
× Dollars : 228
× Humeur : Défiant
× Disponible pour RP :
  • Oui

× Messages : 926

MessageSujet: Re: Au crépuscule de l'indécision. ► Feat Maxwell Snyder   Dim 21 Fév - 18:53



Au crépuscule de l'indécisionLe paradis ou l’enfer, personne ne sait ou nous allons. La seul chose que l’on peut dire c’est qu’il y a des moments qui nous emmènent ailleurs, des moments de paradis sur terre. Et peut-être que pour l’instant c’est tout ce que l’on a besoin de savoir. ( Oublie moi → Coeur de pirate )

Svetlana cligna des yeux, dissimulant du mieux quelle pouvait sa surprise. Maxwell était bien la dernière personne quelle s'attendait a croiser ce soir. Encore moins en jogging et tee shirt qui lui collait a la peau. Johnson ne pu s'empêcher de s'attarder sur son torse puis tourna bien vite les yeux, exaspérée par sa propre réaction. Le médecin cachait bien son jeu, sa tenue de travail dissimulait plutôt bien son corps musclé. Dans cette tenue, c'était un nouveau Maxwell qui s'offrait a elle. Celui ci n'avait bien sur rien a voir avec son frère Stéphane dont la musculature était particulièrement imposante mais ce n'était pourtant pas une vision déplaisante.
Ses cheveux légérement en bataille, certainement du a sa course, lui donnait un petit air sexy.
Svetlana ressera sa veste autour d'elle tout en se disant que son ami allait attraper la mort dans cette tenue. Cependant, froid ou pas, cela ne l'empêchait pas de sourire. Vous savez... ce sourire made in Maxwell qui en aurait fait tombé plus d'une. Mais pas elle. Du moins elle se battait intérieurement pour ne pas laisser apparaitre a la surface quelle n'était pas indifférente a celui ci. Fidèle a Stephane. Comme toujours. Jusqu'au bout.
Elle détourna le regard, tentant de chasser de son esprit ce sourire agaçant, gréffé sur le visage de son ami.

- Je profite de la soirée pour courir un peu. Et toi ?

Vu la tenue, c'était plutôt logique. Et elle... que faisait elle ? Elle réfléchit un instant a la réponse quelle allait lui donner. Il était clair que le "je profite de la soirée pour m'isoler et laisser exprimer ma déprime" n'était pas la meilleur des réponses. Elle opta alors pour quelques chose de plus soft.

- Oh, j'avais besoin de prendre l'air simplement. Je réfléchissais a tout un tas de choses... ma famille, les problèmes quotidiens de la vie, toi...

Son coeur se serra, lui provoquant une douleur dans le ventre.
"Toi". Eh bien félicitation. L'art de passer pour une groupie. Ou avait elle donc la tête ?!
Un courrant d'adrénaline traversa son corps, elle tenta bien vite de se rattraper.

- ... Je veux dire, c'est drôle que nous nous retrouvions ici aprés tout ce temps.

Le rose lui monta au joue, espèrant que la nuit cacherait ça a Maxwell. Piètre rattrapage. Svetlana fulminait contre elle même. Ca, ce n'était pas elle !
Un courrant d'air glacial lui remit les idées en place. La vision du médecin en tee shirt la fit frissonner.

- La veste c'était en option ce soir ? Plaisanta elle. Tu n'as pas froid ?

Le changement de sujet, solution de facilité mais ô combien efficace.  

© 2981 12289 0

________________________________


I don't want to die alone@Nymeria


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité




MessageSujet: Re: Au crépuscule de l'indécision. ► Feat Maxwell Snyder   Mer 2 Mar - 23:33

Au crépuscule de l'indécision

ft. Maxwell et Svetlana


« Crazy In Love »
LLe froid est bon pour la santé … ou du moins, c’était ce qu’il se répétait. Bien qu’il soit capable de dresser toute une liste des avantages des basses températures pour le corps, le médecin n’était pas du tout friand de cette technique, ayant l’impression sans doute très exagérée de se transformer lentement, mais sûrement en glaçon. Il n’eut pas droit à une réponse rapide qui accentua l’impression d’un vent glacial qui passait entre eux. Sans doute voulait-elle rester seule pour réfléchir et lui ne faisait que l’embêter. Au pire, elle profiterait de sa présence et il reprendrait son activité.

- Oh, j'avais besoin de prendre l'air simplement. Je réfléchissais a tout un tas de choses... ma famille, les problèmes quotidiens de la vie, toi...

Le sourire de Maxwell se mua en quelque chose de maléfique. Non pas qu’il ait de mauvaises intentions, juste qu’il faisait partie de ces gens dont le sourire n’augurait rien de bon. Là, il était simplement content qu’on flatte son égo même s’il sentait qu’elle lui tendait la perche … sans mauvais jeu de mot.

- ... Je veux dire, c'est drôle que nous nous retrouvions ici après tout ce temps.

Le sourire de Maxwell ne fana pas face à cette maigre tentative de se rattraper. Svetlana était jolie et même si à l’époque des premières années de médecine il n’avait pas vraiment le droit à énormément de distraction, il avait souvent pensé à elle, sans que jamais rien ne se concrétise. C’était peut-être le moment de changer les choses.

- La veste c'était en option ce soir ? Tu n'as pas froid ?

Il fallait bien avouer que vu le vent glacial qui effleurait sa peau avec la délicatesse d’un Jack l’Eventreur bourré, il regrettait sincèrement de ne rien avoir pris pour se couvrir. D’un autre côté, lors de son départ, le doc n’avait pas prévu de croiser quelqu’un et de s’arrêter. D’ailleurs l’arrêt risquait de s’annoncer fort intéressant, Maxwell n’imaginant pas un seul instant une déconvenue. Il avait beau savoir qu’en situation de froid il valait mieux réchauffer le torse au niveau du cœur mais, par réflexe, il se frottait les mains.

« Je commence vraiment à sentir le froid. Et oui, une veste aurait été une bonne idée. Mais je me réconforte en me disant que c’est revigorant et bon pour la santé. Tu pensais à moi et j’apparais, le hasard fait bien les choses non ? »

L’endroit était particulier mais, tout dans cette ville l’était. Il savait mieux que beaucoup d’autres à quel point les apparences pouvaient être trompeuses. Peut-être que Svetlana n’était pas non plus tout à fait humaine. Actuellement il n’avait testé qu’un loup garou et un qu’un vampire. Tester une femelle d’une des deux races devrait élargir son champ de connaissances nan ? Oh Max, tu es si romantique.

code by ORICYA.

Revenir en haut Aller en bas

Xander Syrus
L'Agence

avatar


x Emploi : Agent de police
× Dollars : 228
× Humeur : Défiant
× Disponible pour RP :
  • Oui

× Messages : 926

MessageSujet: Re: Au crépuscule de l'indécision. ► Feat Maxwell Snyder   Sam 5 Mar - 19:01



Au crépuscule de l'indécisionLe paradis ou l’enfer, personne ne sait ou nous allons. La seul chose que l’on peut dire c’est qu’il y a des moments qui nous emmènent ailleurs, des moments de paradis sur terre. Et peut-être que pour l’instant c’est tout ce que l’on a besoin de savoir. ( Oublie moi → Coeur de pirate )

Tandis que Svetlana s'insurgeait mentalement suite a ses propos, le sourire spécial de Maxwell se transforma peu a peu en un rictus qui, a bien y regarder, avait des allures presque malsaine. Qui sait ce que le médecin avait en tête. La sorcière venait de lui avouer qu'il était au coeur de ses pensées, il y avait de quoi être fier, non ? Svetlana était loin d'être désagréable a regarder alors prenons ça pour un compliment qui avait directement touché Maxwell telle une fléche en plein coeur.
Elle essaya d'ignorer ce fameux sourire en détournant le regard. Elle du pourtant se rendre a l'évidence, l'arrivée du médecin lui avait réchauffé le coeur et avait partiellement fait déguerpir d'un coup de balai ses idées noirs.
On ne peut ignorer la vérité. Il y avait toujours cette petite attirance entre les deux qui rendait leur amitié si special. Johnson ne cessait de penser a Stéphane. Stéphane, Stéphane, Stéphane... encore et toujours, mais que serait il advenu si il n'était plus là ?
Au fond d'elle, Svetlana connaissait la réponse mais refusait de sentir cette vérité l'animer au plus profond de son corps.
Et pourtant, tout le monde sait que l'on peut fermer les yeux sur ce que l'on ne veut pas voir mais qu'il est difficile de fermer son coeur a ce que ne l'on veut pas ressentir. Et ce quelle ressentait actuellement c'était quelle avait besoin de Maxwell quand tout le reste du monde la laissait plonger dans la noirceur des abimes.

- Je commence vraiment à sentir le froid. Et oui, une veste aurait été une bonne idée. Mais je me réconforte en me disant que c’est revigorant et bon pour la santé. Tu pensais à moi et j’apparais, le hasard fait bien les choses non ?

Sa voix la pousse a reposer ses yeux sur lui et soudain elle n'a plus envis de déprimer mais de s'en sortir. Sortir de cet enfer car il est le seul a pouvoir la faire s'échapper, elle en est presque sur.
Et ce sourire toujours là, bien ancré sur sa bouche. Il est partout, dans ses yeux, sur son nez, sa bouche, ses pommettes, son front, à tel point qu'il semble se répandre en elle.
Svetlana émit un petit rire nerveux puis se reprit, se trouvant ridicule de réagir ainsi. Son exaspération du d'ailleurs se lire sur son visage l'espace d'un court instant puis elle lui rendit son sourire. Elle n'était plus la jeune fille en larme quelques minutes avant.
Johnson frissona suite a un coup de vent glacial qui l'obligea a prendre la situation en main au risque de voir son ami se transformer en glaçon humain, ce qui serait plutôt facheux.

- Nous devrions marcher, ça nous réchauffera.

Elle l'invita a le suivre, attendant qu'il arrive a sa hauteur puis reprit sa marche. Le silence la mettant mal a l'aise, elle entama la conversation.

- On dirait bien que le destin s'amuse a nous mettre sur le même chemin...

Svetlana émit un petit rire qui avait tout l'air d'être un appel au secours, du genre "help, help, je ne sais pas quoi dire !". Elle jeta un rapide coup d'oeil vers le médecin sans vraiment faire attention qu'ils s'étaient rapprochés et se trouvait trés proche l'un de l'autre, leurs épaules se touchait presque.
Johnson huma discrétement l'air, le parfum du médecin lui titillant les narines ce qui était loin d'être déplaisant.
 

© 2981 12289 0

________________________________


I don't want to die alone@Nymeria


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité




MessageSujet: Re: Au crépuscule de l'indécision. ► Feat Maxwell Snyder   Jeu 10 Mar - 22:46

Au crépuscule de l'indécision

ft. Maxwell et Svetlana


« Crazy In Love »
Maxwell n’était pas très doué pour tout ce qui touchait aux relations sociales. Il prenait les gens pour des idiots, ne savait pas ce que lui-même ressentait et disposait d’un caractère plutôt particulier. Son cercle d’amis était donc particulièrement restreint. Néanmoins, malgré son quotient émotionnel assez bas, il percevait que Svetlana était particulièrement contente de le voir. Un peu comme une femelle isolée en pleine période de reproduction qui voyait enfin un mâle. Et son égo le poussait généralement à croire qu’il était un bon parti. Il se mit donc en tête qu’il plaisait à la jeune femme. De toute façon, c’était réciproque. Après avoir enchaîné Tyler et Enzo, le médecin apprécierait de nouveau goûter à la douceur de la peau d’une femme. Bien qu’il remettait en question la nature humaine de son interlocutrice, il restait attiré. Il n’était qu’un homme, un homme avec une idée derrière la tête.

- Nous devrions marcher, ça nous réchauffera.

Le médecin évita de sortir une réplique cinglante à caractère salace mais, il était évident qu’il y avait une manière bien plus agréable de se réchauffer que de simplement marcher. Mais bon ce que femme veut, homme peut. Néanmoins, il ne dit rien et se contenta de marcher à côté d’elle, son regard se baladant discrètement sous les formes de son corps, ou du moins ce qu’il pouvait apercevoir grâce à la lumière des lampadaires. Ce qu’il voyait lui plaisait bien et il lui vint l’idée de l’inviter à aller dans un lieu chauffé. Le fait que Mystic Falls soit une petite ville et qu’il n’y avait sans doute pas grand-chose d’ouvert à cette heure-ci de la nuit serait une bonne excuse pour aller chez l’un ou chez l’autre. De toute façon, Maxwell était parti de chez lui dans l’idée de faire du sport, le type de sport n’était pas spécifié.

- On dirait bien que le destin s'amuse a nous mettre sur le même chemin...

Et oui, le hasard fait bien les choses. Vu les faibles probabilités qu’ils avaient de se croiser à nouveau, mathématiquement parlant, ils devraient en profiter maintenant. C’est dingue toutes les excuses qu’un homme pouvait trouver pour se justifier. Néanmoins, Maxwell restait logique la proximité physique avec la jeune femme ne faisait qu’accentuer son envie. Malheureusement, le décors n’était ni très romantique, même si cette caractéristique ne l’intéressait pas vraiment, ni très confortable, ce qui était beaucoup plus important à ses yeux.

« A croire que ce fameux destin attends quelque chose de nous … »

Et il n’y avait pas que le destin qui attendait quelque chose … N’étant pas timide, Maxwell décida d’arrêter de tourner autour du pot. Il s’arrêta de marcher en prenant doucement Svetlana par la main, qu’elle se retourne vers lui.

« En ce qui me concerne, je sais parfaitement ce que je veux »

Et sur ces mots, il sourit et posa ses lèvres sur les siennes en un baiser tendre. Mieux valait ne pas être trop brusque sur le début. Il ne fallait pas non plus la faire fuir n’est-ce pas ?


code by ORICYA.

Revenir en haut Aller en bas

Xander Syrus
L'Agence

avatar


x Emploi : Agent de police
× Dollars : 228
× Humeur : Défiant
× Disponible pour RP :
  • Oui

× Messages : 926

MessageSujet: Re: Au crépuscule de l'indécision. ► Feat Maxwell Snyder   Dim 13 Mar - 3:31



Au crépuscule de l'indécisionLe paradis ou l’enfer, personne ne sait ou nous allons. La seul chose que l’on peut dire c’est qu’il y a des moments qui nous emmènent ailleurs, des moments de paradis sur terre. Et peut-être que pour l’instant c’est tout ce que l’on a besoin de savoir. ( Oublie moi → Coeur de pirate )

Une soudaine inquiètude s'était emparée de la jeune femme. Marcher seule en compagnie d'un homme au beau milieu de la nuit, était ce un choix judicieux ? Qu'en penserait Stéphane...
Certes, Svetlana connaissait Maxwell mais elle n'était pas dupe, elle avait bien remarqué quelle lui plaisait. Le médecin avait beau être discret, les femmes avait toujours ce sixième sens qui ne les trompait que rarement. Et a ce moment précis, son sixième sens lui criait de rester sur ses gardes. Une partie d'elle lui conseillait d'écouter son instinct tandis qu'une autre partie plus sombre lui susurrait de chercher a en savoir plus.
Elle qui, par respect pour Stéphane, cherchait a éviter les hommes, se retrouvait en train de fricoter avec un médecin dehors a des heures tardives.
Sa soudaine proximité avec Maxwell la troubla un instant.

- A croire que ce fameux destin attends quelque chose de nous …

Soudainement ce ne fut plus du tout le fait d'être aussi proche qui la déstabilisa mais bien les paroles de l'homme. Qu'entendait il par là ?
Svetlana écarquilla les yeux, cherchant a déceler des informations a travers le visage du médecin qui restait impassible.

Elle n'était pas sur d'avoir bien interprété le "quelque chose". Ses yeux se posérent instinctivement sur les lèvres de Maxwell. Non, bien sur que non, il ne devait pas parler de ça. Svetlana espérait se tromper.
Sentant le stress monter en elle, elle se demanda comment elle réagirait si Maxwell avait véritablement l'intention de... l'embrasser. Johnson n'avait jamais touché d'autre homme que Stéphane, sa vie s'était basée sur lui. Elle n'avait quasiment aucune expérience en matière d'homme.
Techniquement elle aurait déjà du mettre fin a cette mascarade mais quelque chose en elle la poussait a rester pour voir jusqu'ou cela pourrait allé. La tension était montée d'un cran. Serait elle en mesure de repousser un homme tel que Maxwell Snyder ? Telle était la question. Et a ce moment précis, Svetlana elle même n'en avait pas la réponse.
La sorcière sursauta quand les mains du médecin vinrent se glisser dans les siennes. Son cerveau tournait a plein régime. Esquiver ou le laisser faire ? Le laisser faire ou esquiver ?

- En ce qui me concerne, je sais parfaitement ce que je veux.

Qu... quoi ?
Elle aurait voulu s'exprimer a voix haute mais aucun son ne sortit de sa gorge. Le moment tant redouté était arrivé.
Svetlana sentit les lèvres de Maxwell se poser doucement sur les siennes. Sensation délicieuse, il fallait l'avouer. Les mains de la sorcière se posèrent sur le torse du médecin, cherchant a s'écarter de son étreinte puis petit a petit la force dans ses bras s'envola et elle se laissa allé doucement a son baiser.
Ne se posant plus aucune question, elle s'abandonna un instant a lui. Il n'y avait pas de mot pour décrire cet instant, cette symbiose quasi parfaite. Maxwell était simplement tout ce dont elle avait besoin ce soir.
Pourtant, un baiser plus tard, une montée de stress s'empara a nouveau de ses entrailles. Svetlana se dégagea tant bien que mal des bras du médecin et le regarda d'un air perdu.
Stéphane...

- Je... Maxwell... je suis désolée je ne peux pas...

Prononcer cette phrase lui avait littéralement arraché le coeur, elle aurait tout donné pour se blottir une nouvelle fois dans ses bras et tout oublier mais elle n'avait ni le courage ni la force de tromper Stéphane. Ils n'étaient pas réellement ensemble mais Svetlana l'avait vécu comme telle.

- Je suis désolée. Répéta elle comme pour se justifier.

Pourtant, elle restait plantée devant Maxwell, incapable de bouger, incapable de le lacher du regard...

 

© 2981 12289 0

________________________________


I don't want to die alone@Nymeria


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité




MessageSujet: Re: Au crépuscule de l'indécision. ► Feat Maxwell Snyder   Sam 2 Avr - 15:19

Au crépuscule de l'indécision

ft. Maxwell et Svetlana


« Crazy In Love »
Sans doute risquait-il de passer pour un homme mal intentionné à se balader ainsi avec une jeune femme dans un endroit si peu commun. Après tout, ne vivons-nous pas dans une époque où il fallait se méfier de tout le monde ? Les gens n’étaient pas toujours très altruistes et étaient capables de tout. Heureusement, le médecin n’était pas particulièrement dangereux et n’avait rien prévu à part courir tranquillement dans ce froid glacial et, éventuellement se réchauffer avec cette demoiselle qui ne semblait pas mécontente de sa compagnie. Ou alors, elle le cachait vraiment bien.

Le baiser qu’il lui avait donné ne trouva une réponse que quelques instants après, accompagné d’un rapprochement, une étreinte. La scène était presque romantique, dans l’hiver, le froid, deux corps enlacés partageant un baiser qui confirmait au médecin qu’il n’allait peut-être pas passer la nuit seul. Doucement, il passait sa main dans ses cheveux légèrement ondulés avant de poursuivre ses caresses dans son dos. Ce qui le déstabilisa, ce fut quand Svetlana le repoussa, se recula, perturbée par le médecin. Pourquoi réagir comme ça après avoir partagé son baiser ? Les filles étaient vraiment incompréhensibles. Elles ne savaient jamais ce qu’ils voulaient et attendaient de l’autre sexe qu’ils devinent tout par télépathie peut-être.

- Je... Maxwell... je suis désolée je ne peux pas..

Pourtant elle pouvait, dix secondes plus tôt. Le médecin soupira, peu patient dans ces affaires-là. Sans doute avait-elle déjà un copain qui ne la rendait pas assez heureuse pour repousser un presque inconnu mais qui représentait quand même pas mal de choses à ses yeux. Bon bah tant pis, ça ne serait pas pour ce soir. A moins qu’il réussisse à la convaincre, ce qui ne serait pas aisé vu les piètres compétences du médecin dans toutes les matières sociales. Sans compter que, bien involontairement, son expression faciale montrait toute son exaspération dans la situation actuelle. Le mélodramatique, ce n’était vraiment pas sa tasse de thé.

- Je suis désolée.

Le jeune homme ne comprenait absolument pas pourquoi elle avait l’air si déboussolée. Elle aurait pu simplement lui retourner une claque dans le visage, l’insulter de dix-huit termes différents avant de partir comme une furie. Cette situation lui était-elle déjà arrivée ? Oui. Maintenant, c’était lui qui ne savait pas quoi dire ni quoi faire. La détresse émotionnelle, il ne connaissait absolument pas et, s’en foutait royalement. Au pire il lui prescrirait un calmant. Résultat, il haussa simplement les épaules.

« Bah c’est pas grave, j’imagine que tu dois avoir un copain. J’imagine aussi que c’est moi qui doit être désolé. Tu veux que je m’en aille ? »

Sa réponse était déjà très correcte, voire carrément fabuleuse pour un Maxwell presque vexé d’avoir été repoussé de cette façon. Il mit ses mains dans ses poches, se balançant presque sur ses pieds, ne sachant ni trop quoi ajouter ni trop quoi faire. Partir ne lui semblait pas une mauvaise idée, sans oublier qu’il était très peu vêtu et que l’hiver n’avait pas pitié de lui. Le vent semblait même se moquer. Il n’avait jamais été particulièrement doué avec la gente féminine. Même s’il arrivait souvent à son objectif, les claques et les insultes étaient légions. A croire qu’il n’était pas fait pour ça.



code by ORICYA.

Revenir en haut Aller en bas

Xander Syrus
L'Agence

avatar


x Emploi : Agent de police
× Dollars : 228
× Humeur : Défiant
× Disponible pour RP :
  • Oui

× Messages : 926

MessageSujet: Re: Au crépuscule de l'indécision. ► Feat Maxwell Snyder   Mar 5 Avr - 20:04



Au crépuscule de l'indécisionLe paradis ou l’enfer, personne ne sait ou nous allons. La seul chose que l’on peut dire c’est qu’il y a des moments qui nous emmènent ailleurs, des moments de paradis sur terre. Et peut-être que pour l’instant c’est tout ce que l’on a besoin de savoir. ( Oublie moi → Coeur de pirate )

PDV Svetlana on
Un instant j'ai cru que tout mes soucis pouvait s'envoler, j'ai attéris sur un nuage quelques secondes, l'instant d'aprés j'attéris en enfer. Retour au point de départ.
Bordel qu'est ce qui m'a prit de faire ça ?! J'ai envis de fondre en larme mais j'ai épuisé mon stock de pleur ces derniers temps, je suis bien trop a cran pour arriver a laisser sortir mes émotions.
Stéphane, Maxwell. Maxwell, Stéphane. Il faut que je parte d'ici ou mes propres pensées vont me déclarer la guerre. L'envie de disparaitre me prend aux tripes. En cet instant la meilleur solution me parait être de me jeter du haut du pont Wickery. Que tout soit finit.
Maxwell n'est pas un homme. C'est un sorcier. Un démon. Il a prit possession de moi. Je l'ai embrassé comme j'ai pu embrasser Stéphane auparavant. Il est bien plus qu'un amie. Alors qui est il ? L'idée d'avoir un amant me térrifis. Stéphane ne doit pas être au courrant, il nous tuerait tout les deux...
J'ose encore regarder Maxwell et mon regard se pose invariablement sur ses lèvres ô combien délicieuse et je dois reculer encore pour résister a la tentation. La bombe est lançé. Si je veux que rien ne nous arrive je dois cesser de le voir. L'oublier...
PDV Svetlana off

-  Bah c’est pas grave, j’imagine que tu dois avoir un copain. J’imagine aussi que c’est moi qui doit être désolé. Tu veux que je m’en aille ?

Son estomac se crispa. Il semblait agacé. Svetlana s'en voulait. Elle avait cédé au plaisir et a cause de ça elle ne le reverrai plus. Pas tant que son jumeau maléfique serait en vie. Non.
Sa voix désemparée grésilla dans l'obscurité.

- Oui... enfin non. C'est compliqué... Elle tenta de se reprendre, paniquant de plus en plus. Maxwell je suis désolée, je dois partir.

Sidération. Chair de poule. Reflux acides dans l’estomac. Elle planta là le médecin et disparu dans la nuit, refusant de se retourner, la colère et l’amertume ravageant ses veines.
La sorcière était venu ici chercher du réconfort, elle repartait avec un mal être profond. Elle n'était pas prête de trouver le sommeil. Elle n'était pas prête de trouver la paix. La paix. La trouverait elle seulement un jour...

 

©️ 2981 12289 0


Spoiler:
 

________________________________


I don't want to die alone@Nymeria


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Au crépuscule de l'indécision. ► Feat Maxwell Snyder   

Revenir en haut Aller en bas
 
Au crépuscule de l'indécision. ► Feat Maxwell Snyder
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Aburame Kishomaru ou l'art de l'indécision ultime (terminée)
» Le bosquet du crépuscule... - Terminé
» La beauté d'un Crépuscule en attire plus d'un... | PV Hivernou ♥ |
» Amitié, ô amitié, où te caches-tu ? [PV Crépuscule d'Orage]
» Sombre Crépuscule qui enivre mes Songes d'une douloureuse tristesse |P.V ma Crêp|

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Always and Forever ::  :: Mystic Falls - Willow Creek :: Le Pont Wickery-